MOTOGP 2019 : FABIO QUARTARARO A LA MOTO LA PLUS LENTE DU PLATEAU ET LA MOINS CHÈRE DU TEAM YAMAHA…

 

 

DANS LA BAGARRE DE LA SAISON…  AVEC LA MOTO LA PLUS LENTE !

 

On a vu les feux d’artifices allumés par Fabio Quartararo lors des essais officiels de Misano.

Lui-même a déclaré ce que nous écrivions hier, à savoir que ces chronos là n’ont pas de signification sauf pour lui-même.

Après sa chute au premier virage de Silverstone et les grosses douleurs, en particulier crâniennes qu’il a ressenties sont terminées et il s’est rassuré sur un point essentiel, il va vite.

Et pourtant il a la moto la plus lente des quatre que fait rouler Yamaha.

Il a même la moto la moins rapide de toutes, le tableau ci-dessous montre les vitesses maximales enregistrées par les motos lors du GP d’Autriche, cette vitesse a pu été enregistrée en essais ou en course.

 

 

Un tableau assez cruel pour Yamaha d’ailleurs, certes la vitesse de pointe ne permet pas de gagner un GP à elle toute seule, mais elle permet au moins de ne pas perdre en ligne droite les dixièmes voire les centièmes ou millièmes de seconde grappillées dans les enchaînements de virages.

Cela dit, quand même, la moto la plus rapide en vitesse de pointe est la Ducati de Dovizioso… qui a gagné la  course !

Et sa vitesse de pointe est égale à celle de la Honda de Marquez et comme par hasard ces deux pilotes se sont battus comme des chiens enragés jusqu’au drapeau à damiers.

 

L’HONDA DE MARQUEZ EST AUSSI RAPIDE QUE LA DUCATI DE DOVIZIOSO

 

Donc finalement c’est important cette vitesse maximale.

On constate donc sur le tableau ci-dessous que sur 21 pilotes radarisées au GP d’Autriche, la Yamaha de Morbidelli (moto factory) est la plus rapide (309,4 km) mais classée douzième, celle de Vinales (Factory, 308,5  km/h) est en seizième position au classement.

Viennent ensuite la Yamaha de Rossi (306,8 km/h) avec l’avant avant dernière place et c’est Fabio Quartararo qui ferme la marche avec seulement 304,2 km/h.

Donc il est clair que les Yamaha sont larguées sur ce point précis, la moto la plus rapide du team celle de Morbidelli, est à la hauteur de la moto satellite Honda de Nakagami !

Cela dit, Quartararo a fait, avec la moto la plus lente, des pole positions, il est aussi arrivé deuxième en GP.

 

JUSTE AVANT DE GRIMPER SUR LE PODIUM

 

Pas encore de victoire (et il faut que ça arrive vite, ça décoince la première, c’est comme ça dans beaucoup de situations de la vie d’ailleurs, pas seulement sur un circuit…)

Cela dit (bis) avec une moto lente, Maverick Viñales a gagné à Assen.

Donc ce n’est pas un handicap total mais on a bien vu sur les circuits très rapides, Fabio Quartararo se faire littéralement déposer en ligne droite !

Il est le seul à disposer d’une moto dont le régime moteur maximal est inférieur de 400 t/mn, aux autres Yamaha, on comprend que Petronas va investir un peu en 2020 pour le faire rouler sur une vraie factory.

S’il est en bagarre avec un des gros calibres qui ont gagné cette année, Marquez, Rins, Viñales, Petrucci, Dovizioso, il aura ce qu’il faut pour ne pas se faire enrhumer. (Une expression du motocross. Quand un pilote se fait passer très vite par un autre, le déplacement d’air est tel qu’il s’enrhume, j’adore l’expression mais elle peut avoir besoin d’explications…).

 

FABIO ÉCONOME 

 

Autre point relevé par mon ami Philippe Debarle, Fabio Quartararo a un autre atout, actuellement à 20 ans..il ne coûte pas encore cher !

Un moteur (Yamaha ne les donne pas à Petronas…) coûte la bagatelle de… 250.000 €.

Il est limité à sept par année, ce qui fait quand même un joli paquet d’oseille, mais alors que ses coéquipiers Yamaha en sont à leur cinquième ou sixième, lui en est à son quatrième…

Donc Fabio est un des talents montants du Moto GP, il est même un des grands calibres (mais sans victoire pour l’instant) et en plus  il ne casse pas de ´matos’ cher… Logique aussi puisqu’il est limité en tours moteur.

Pilote d’avenir, un de ceux qui font peur à Marc Marquez, avec la moto la plus lente et qui coûte peu d’argent à son team, ce garçon a décidément beaucoup de qualités…

Et un sacré bel avenir…

 

Jean-Louis BERNARDELLI

Photos : MOTO GP

Les vitesses maximales enregistrées au GP d’Autriche

https://resources.motogp.com/files/results/2019/AUT/MotoGP/EventMaximumSpeed.pdf?v1_f6ab554d

 

Moto MotoGP Sport

About Author

gilles