VICTOIRE POUR PILET-TANDY ET DOUBLÉ PORSCHE AVEC BAMBER-VANTHOOR, EN IMSA À VIRGINIA.

 

 

Victoire et doublé des deux Porsche ce week-end sur le Virginia Raceway

IMSA 2019 VIRGINIA – VICTOIRE et Doublé des PORSCHE 911 RSR

 

Mais quelque chose de spécial et d’inhabituel est arrivé dans le Championnat d’Endurance US de l’IMSA, lors de l’épreuve du Challenge Michelin GT, longue  de deux heures et 40 minutes ce dimanche au Virginia International Raceway, ce qui n’était jamais encore arrivé auparavant dans l’histoire de l’IMSA WeatherTech SportsCar Championship, depuis 2014 !

Dans l’ordre d’arrivée de la catégorie GT Le Mans (GTLM), les coéquipiers du Porsche GT Team ont terminé ensemble, s’offrant un doublé 1-2 sur le circuit de Virginia.

Nick Tandy, pilote de la 911 RSR, la N° 911 qu’il partage avec Patrick Pilet le Français, l’emportant devant son coéquipier, Earl Bamber au volant de la Porsche seconde, la N° 912, qu’il devance sous le damier de… 0,737 seconde, décrochant ainsi sa troisième victoire de la saison pour lui et son copilote, Patrick Pilet.

Il s’agit aussi de la sixième victoire de la saison pour le Porsche GT Team et la deuxième victoire ici de la paire Tandy et Pilet, déjà vainqueurs en 2015.

Les deux Porsche ont dominé la majeure partie de la course, en menant 86 des 88 tours bouclés en course

La N° 911 a occupé la tète 48 tours, dont les 20 derniers après que Tandy ait repris l’avantage, lorsque Richard Westbrook l’a lui ai rendue pour effectuer son dernier arrêt au stand dans la Ford GT N° 67 du Chip Ganassi Racing.

Après cela, ce sont les coéquipiers Tandy et Bamber qui se sont chargés de filer vers la victoire….

Mais une alerte est arrivée à 21 minutes de l’arrivée, lorsque la pilote Écossaise la pourtant très expérimentée Katherine Legge, dans le virage 9 a perdu le contrôle de son Acura NSX GT3, la N°57  du Team Heinricher Racing Meyer Shank.

Cela a, alors ouvert la voie à un dernier duel et alors que Tandy avait du mal à conserver le commandement , à moins de neuf minutes de la fin, il a réussi à garder Bamber à distance pour remporter sa première victoire depuis la course de juin à Watkins Glen.

 

IMSA-2019-VIRGINIA-Les-vainqueurs-PILET-TANDY-.

 

Nick Tandy qui déclarait :

« Ce week-end était vraiment adapté aux pneus que nous utilisions et c’était très rapide. Ça n’a pas toujours été comme ça. En réalité, à Road America, nous étions vraiment en difficulté, mais nous avons tout de même réussi à tirer un résultat et à obtenir une troisième place avec la voiture N° 912. »

Et il poursuivait :

« Je pense que c’est ce genre de chose qui a fait notre saison. Des choses comme, nous avons gagné Sebring grâce à une excellente performance d’équipe, ce n’est pas d’avoir une excellente voiture, et c’est ce dont je suis le plus fier. Il ne s’agit pas d’avoir une  bonne equipe puis de rouler. Quand vous combattez et que vous travaillez en tant que team, je pense que cela s’est vraiment démontré cette année, nous avons deux équipages dans le garage qui travaillent ensemble. »

À se côtés, Patrick Pilet ajoutait :

« C’est une journée parfaite. Nous avons eu un match difficile pour Nick avec Earl. Il était vraiment contrarié, lorsqu’il est reparti du stand, mais je lui ai dit de ne jamais abandonner. Nous avons une super voiture. Les gars font un excellent travail. Tous les pneus Michelin fonctionnaient parfaitement sur notre voiture ce week-end. »

Et il précisait :

 « Oui, le titre au Championnat Constructeur a été la première étape. C’est chose faite, nous pouvons nous battre jusqu’au bout avec notre voiture sœur, qui a fait un excellent travail aujourd’hui. Ce fut un grand combat avec eux. Nous allons essayer de leur rendre la vie un peu plus difficile pour le championnat des pilotes. Même si ce n’est pas facile, nous n’abandonnerons jamais avant la fin. C’est un grand jour pour Porsche ce formidable doublé.»

Avec la victoire, Tandy et Pilet ont réduit l’écart au classement des pilotes et des équipes à 11 points, 280-269, derrière le Néo-Zélandais Earl Bamber et son copilote le Belge Laurens Vanthoor. Le duo de la N° 912 connu sous le nom de «Bamthor» a néanmoins obtenu son septième podium de la saison.

Jan Magnussen et Antonio Garcia, les deux copilotes de Corvette Racing, ont à nouveau terminé troisièmes sur le podium. Cela fait quatre courses consécutives ici au Virginia, qu’ils montent sur l’estrade la 1e remontant à leur première de deux victoires consécutives à partir de 2016.

La quatrième place revenant à l’autre Chevrolet Corvette C7.R, la N°4 du tandem avec Tommy Milner et Oliver Gavin.

Les Ford Chip Ganassi Racing occupent les deux prochaines positions, cinq et six. Richard Westbrook et son coéquipier Ryan Briscoe ont vu leur série de victoires lors de deux courses consécutives stopper avec une cinquième place dans la N° 67, devant leurs coéquipiers Dirk Mueller et Joey Hand, qui ont pris la sixième place dans la Ford GT N° 66.

Et les deux BMW du Team Rahal RLL suivent. Le vainqueur en titre, Connor De Phillippi, a fait équipe avec Tom Blomqvist pour terminer septième au volant de la BMW M8 GTE N° 25, devant John Edwards et Jesse Krohn  dans la N° 24.

 

La prochaine étape du Championnat IMSA WeatherTech sera l’avant-dernière manche de la Saison en Californie à Laguna Seca, le dimanche 15 septembre.

La course de deux heures et 40 minutes regroupant les quatre catégories, celles des prototypes Dpi et LMP2 s’ajoutant lors de cette épreuve.

 

Peter GRISWOLD

Photos : IMSA et TEAMS

 

IMSA-2019-VIRGINIA-Les-vainqueurs-PILET-TANDY-et-leurs-seconds-BAMBER-VANTHOOR

LE CLASSEMENT DE LA LA COURSE DE VIRGINIA

 

1 – Pilet/Tandy (Porsche 911 RSR) Porsche – 88 tours en 2 Heures 40’

2 – Bamber/Vanthoor (Porsche 911 RSR) Porsche, à 0”737

3 – Magnussen/Garcia (Chevrolet Corvette C7.R)  GM Corvette, à 3”275

4 – Gavin/Milner (Chevrolet Corvette C7.R) GM Corvette, à 3”972

5 – Briscoe/Westbrook (Ford GT) Chip Ganassi, à 4”396

6 – Hand/Mueller (Ford GT) Chip Ganassi , à 9”556

7 – Blomqvist/De Phillippi (BMW M8 GTE) BMW RLL, à 12”560

8 – Krohn/Edwards (BMW M8 GTE) BMW RLL, à 1 tour

9 – Keating/Bleekemolen (Mercedes-AMG GT3) Riley, à 2 tours

10 – Farnbacher/Hindman (Acura NSX GT3) Michael Shank, à 2 tours

11 – MacNeil/Vilander (Ferrari 488 GT3) Scuderia Corsa, à 2 tours

12 – Hargrove/Robichon (Porsche 911 GT3 R) Pfaff, à 2 tours

13 – Lindsey/Long (Porsche 911 GT3 R) Park Place, à 2 tours

14 – Potter/Lally (Lamborghini Huracan GT3) Magnus, à 2 tours

15 – Montecalvo/Bell (Lexus RC F GT3) AIM, à 2 tours

16 – Robinson V/Aschenbach (Mercedes-AMG) Riley, à 2 tours

17 – Holton/Plumb (McLaren 720S GT3) Compass, à 2 tours

18 – Sellers/Lewis (Lamborghini Huracan GT3) Miller, à 4 tours

19 – Auberlen/Foley (BMW M6 GT3) Turner, à 5 tours

20 – Legge/Powell (Acura NSX GT3) Heinricher, à 14 tours

21 – Heistand/Hawksworth (Lexus RC F GT3) AIM, à 25 tours

 

Endurance IMSA

About Author

gilles