MONDIAL DU QUAD À PONT DE VAUX. LES FAVORIS ONT DÉJÀ MARQUÉ LEUR TERRITOIRE…

 

Mondial du Quad Pont de Vaux 2019 départ Manche 1 © Photo Michel Picard

 

 

À l’évidence, le public sait profiter de l’ensemble des animations et courses diverses figurant au vaste programme de la 33ème édition des 12 heures de Pont de Vaux, devenu Mondial du Quad.

Pourtant, ce sont bien les manches de cette course prestigieuse, qui agissent comme un aimant. Nous en avons eu la preuve lors de la première manche disputée sur 3 heures, avec un départ donné à 20 h 30 vendredi soir.

 


Mondial du Quad Pont de Vaux 2019 Représentants de la Communauté de Communes © Photo Michel Picard

 

Auparavant, sans doute pour marquer l’engagement total de la Communauté de communes Bresse Saône en faveur de cet événement majeur, Guy Billoudet le Président était entouré d’une quarantaine d’élus communautaires au moment où s’élançaient les 85 équipages de cette course devenu mythique.

Avant de revenir sur le déroulement impeccable de ce premier round, nous voulions recueillir l’avis de Bernard Maingret Président, lui, de l’Association Motocycliste de Pont de Vaux et cheville ouvrière avec les indispensables fidèles bénévoles, de la mise en place de tout le dispositif technique (pistes stands, logistique et sécurité).

 

Mondial du Quad Pont De Vaux 2019 – Bernard Maingret © Photo : Michel Picard

Alors Bernard, comment s’est déroulée cette phase de préparation ?

Tout repose sur le bénévolat et sur la disponibilité des retraités. Le chantier a duré un mois. Ensuite il faudra tout ranger et nettoyer. Tu sais, notre travail est assez loin de la mécanique avec la pose de palissades, l’organisation de la récupération des eaux usées…

Et la piste ?

Oh la piste, on a un peu l’habitude… alors la piste, elle est rapide, c’est la piste de Pont de Vaux. C’était très sec, puis on a eu beaucoup de pluie, des orages mais je pense qu’elle est très favorable pour un bon déroulement des courses.

On sentait bien une grande fatigue de celui, qui une fois le départ donné, demeurait somnolent dans son véhicule d’intervention, rapide, prêt à aller déposer en n’importe quel point du circuit le médecin.

 

UNE MANCHE DE NUIT ÉCHEVELÉE

Mondial du Quad Pont de Vaux 2019 Manche 1 N° 2 Équipage Team Dragon N°2 Cheurlin-Naveaux-Cesari P 1 © Photo Michel Picard

 

La horde libérée alors que le jour s’estompait, rapidement le ballet lumineux prenait corps au fur et à mesure que la nuit s’épaississait. En fait, les éclairages à leds balayant le ciel en fonction des sauts, rendaient pour le public, cette course un peu irréelle. Pourtant, nous pouvons vous assurer que pour les pilotes, les assistances et les mécaniciens, c’étaient concentration et rendement maximal.

Au fil de la course, en parcourant les stands, nous pouvions juger que la condition physique de tous les pilotes était au même niveau. Nous observions certains avaler deux heures de course d’affilée sans paraître aucunement marqués, alors que d’autres rentraient au stand tétanisés et quasiment ruinés physiquement!

Tout ce beau monde roule pourtant ensemble mais pas dans la même cour. Cela procède du renom du Mondial et c’est la fierté des bons amateurs de rouler de concert avec les pointures de la spécialité.

Effectivement, nous assistons pour la victoire lors de cette première manche à une très forte empoignade entre un trio d’équipages Français et des Américains.

Petite présentation des protagonistes, que du bon monde, bien évidemment !

Mondial du Quad Pont de Vaux 2019 Manche 1 N° 1 Équipage Warnia – Zienecker P 2 © Photo Michel Picard

Mondial du Quad Pont de Vaux 2019 Manche 1 N° 2 Équipage Team Dragon N°2 Cheurlin-Naveaux-Cesari P 1 © Photo Michel Picard

 

On retrouvait naturellement les Quads vainqueurs ces dernières années avec le Team by Rapport le N°1 et le Team Dragon N°2, accompagnés par les Américains le N°141 et le troisième équipage tricolore, le N° 8 du JSL Production.

Le pourtant très expérimenté Warnia connaissait un petit souci au départ sur le N°1 et Naveaux N°2 tentait de s’échapper sans succès. Les écarts se réduisaient et Warnia -un temps en tête- voyait Cheurlin repartir sur le N°2, pour reprendre le commandement après un ravitaillement plus rapide.

 

Mondial du Quad Pont de Vaux 2019 Manche 1 N° 8 Équipage Ramel – Petit P 52 Panne de batterie © Photo Michel Picard

 

Pendant ce temps là, le N°8 connaissait un court-circuit de la batterie et après une poussette épuisante pour son pilote pour un retour au stand, plongeait au classement. Ce que déplorait Patrick Marguerite le manager du team, qui espérait bien se monter à nouveau en tête, tant l’équipage (Ramel, Petit, Boissy) était à l’aise sur son Husqvarna.

Les Américains constants et réguliers assuraient sur leur Honda une méritoire troisième place derrière les deux Yamaha. Seules, ces trois machines ont parcouru 45 tours alors que cinq n’ont pas franchi la ligne d’arrivée.

Alors que la nuit était bien installée et que la bataille faisait rage avec le team By Rapport (vainqueur du Mondial 2018 avec 28 secondes d’avance sur le team Dragon justement) nous avons eu l’occasion de demander à Antoine Cheurlin alors qu’il s’apprêtait à relayer son copain Randy Naveaux, ce à quoi, il pouvait penser au moment de prendre ce relais crucial.

Écoutons le :

On essaie bien sûr d’être concentré au maximum mais plein d’idées traversent l’esprit. Il faut être au maximum des possibilités d’entrée de jeu. On se demande sur quel pilote on va tomber pour se disputer la tête de course. Je pense que ce sera l’allemand (sur la N° 1, Zienecker), dont je ne connais pas les performances

 

TROIS HEURES EN PLEIN CAGNARD…

Mondial du Quad Pont de Vaux 2019 Manche 1 N° 2 Équipage Team Dragon N°2 Cheurlin-Naveaux-Cesari P 1 Ravitaillement nocturne © Photo Michel Picard

 

Sous un soleil de plomb, le départ de la seconde manche se montre quelque peu agité. En effet, lors du franchissement de la première table en bout de la ligne droite, une machine percutait une botte de paille et un gros bouchon s’ensuivait…

En fait, cela n’empêcha pas les favoris de se porter en tête d’entrée de jeu. On retrouvait ainsi aux avant-postes? les Quads N°2 (Team Dragon), N°1 (Team by rapport), N°3 Team CRQF, N°8 team JSL Production et N°141 Team 4 Liberty.

Pendant que cette course se déroulait sous un chaleur implacable (36 degrés), nous avons rencontré un acteur original et passionné de ce Mondial.

 

Mondial du Quad Pont de Vaux 2019 Doug Henline patron du Team 4 Liberty Motorsports N°141 © Photo Michel Picard

Doug Henline, ex-homme d’affaires Américain (fabricant et distributeur mondial des Jantes Douglas Wheel), après avoir vendu sa compagnie en 2009, s’est tourné vers la compétition et a engagé depuis cinq ans des Quads sous les couleurs du Team 4 Liberty.

Les relations commerciales établies à l’époque (1991) avec les Maingret et les 12 Heures, ont abouti à une participation fidèle à l’épreuve, d’autant plus, que la région de Pont de Vaux lui permet de profiter des crus locaux qu’il apprécie, lui le producteur de vins installé dans la région de San Diego en basse Californie!.

 

Mondial du Quad Pont de Vaux 2019 Manche 1 N° 141 Équipage Neal -Mc Clure P 3 © Photo Michel Picard

 

Alors que sur le N°141, trois Américains roulent pour le Team 4 liberty USA (Neal, Mcclure, Richardson) sur un Honda, trois Anglais roulent par le Team 4 Liberty global (T Day, G Day et Paul Winrow) sur un Yamaha.

Doug ne cache pas qu’il a investi cette année, 7000 dollars pour Pont de Vaux et se félicite d’être présent, tant pour la qualité des relations avec les organisateurs, que par le niveau fabuleux de cette course, qui -selon ses dires- seule au monde mérite son appellation de Mondial.

Il faut bien dire que ses propos étaient comme prémonitoires quant à une superbe performance de son équipe, puisque au fil des tours le N°141, sans doute plus économe que ses adversaires, misait sur un ravitaillement de moins sur les quatre manches constitutives et semblait bien en capacité de satisfaire pleinement l’ami Doug qui visait un podium au minimum à la fin du week-end.

Il faut bien dire que le Mondial offre cette particularité d’une vraie course d’endurance avec tous les aléas inhérents à la course. De plus tout entre un jeu comme le niveau des trois pilotes bien entendu, la stratégie de course, le nombre de ravitaillements, la durée des arrêts, la communication entre le stand et le pilote en piste…

Au bout des trois heures ce sont d’ailleurs les Américains, qui triomphent devant l’équipage N°1. Le Quad N°2 prend la troisième place.

Les cinq premiers ont couvert 45 tours et déjà la stratégie pour la manche de nuit de samedi soir est en train de s’élaborer pour ceux entendent bien se battre jusqu’au bout pour la victoire.

Au cumul des deux manches on retrouve donc le N°1 en tête, devant le N2 à  1’26.512 et le N°141 à 2’11.017. La guerre des années précédentes est bien relancée. Le spectacle va être sans aucun doute fantastique.

 

Alain MONNOT

Photos : Michel PICARD

Mondial du Quad Pont de Vaux 2019 Manche 1 N° 1 Équipage Warnia – Zienecker P 2 © Photo Michel Picard 0G5A0606

 

LE CLASSEMENT GÉNÉRAL PROVISOIRE CUMULE DES DEUX 1e MANCHES

 

1  WARNIA Jérémie (F) / ZIENECKER Yamaha By Rapport en 6h03’40.151

2 HEURLIN Antoine (F 10) / Yamaha YZR 90  en 6h05’06.663  à 1’26.512

3 NEAL Brycen (USA) / MCCLURE Honda TRX 90 en 6h05’51.168  à 2’11.017

4 McLERNON Mark (GB) / BUNCE Yamaha YFZR 89 à 1 Tour

5 SEAL Sheldon (GB) / COWAN David Yamaha YFZR 89 à 1 Tour

6 PICHAT Stéphane (F 01) / Yamaha YFZR 88  à 2 Tours

7 BOURGUIGNON Yéloïc (F 55) / Yamaha YFZR 88 à 2 Tours

8 GROBON Maxence (F 01) / Yamaha YFZR 87 à 3 Tours

9 REIDJustin(Irlande)/SINCLAIRLorne Yamaha YFZR 86 à 4 Tours

10 SCHELFOUTDirk(B)/SCHELFOUT Yamaha YFZR 86 à 4 Tours

 

Mondial du Quad Pont de Vaux 2019 Manche 1 Équipage N° 4 Seal – Cowan P5 © Photo Michel Picard

Moto Quad

About Author

gilles