SUCCÈS SPORTIF ET POPULAIRE DÉJÀ GARANTI POUR LE MONDIAL DE QUAD DE PONT DE VAUX !

 

Le monde du Quad évolue, et Pont de Vaux reste et demeure toujours en pointe !

 

Chaque année en arrivant sur le circuit du Mondial de Pont de Vaux, nous nous posons toujours la même question, comment font les organisateurs pour mettre en place d’aussi nombreuses installations temporaires dans des conditions de sécurité optimale pour permettre à quelques 600 pilotes d’assouvir leur passion du Quad et de la Moto.

 

POINT DE VUE D’EXPERT…

Mondial du Quad Pont De Vaux 2019 Axel Dutrie © Photo Michel Picard

 

Alors que les 85 Quads, engagés dans l’épreuve dite des 12 heures disputées en quatre manches réparties sur le vendredi, le samedi et le dimanche, étaient soumis aux vérifications techniques, nous avons rencontré un acteur majeur de cette épreuve en la personne d’Axel Dutrie.

 

Mondial du Quad Pont De Vaux 2019 Team Dragon N°2 Cheurlin-Naveaux-Cesari © Photo Michel Picard —

 

Après une courte présentation du personnage, vous comprendrez vite tout l’intérêt que nous avions à lui poser quelques questions.

Axel est né en 1978. Marié et père de deux jolies poupées de 2 et 4 ans, il exerce le métier de fabricant et distributeur de pièces et d’accessoires pour Quads et SSV.

La diffusion de ses produits s’opère pour 60 % en France, 30 % en Europe et 10% dans le reste du monde.

Axel est également un grand pratiquant sportif. Il a roulé en Quad Contest , et notamment quatre fois lors des 12 heures et depuis 2002, il engage régulièrement un Quad en Mondial avec à la clé la bagatelle de… 8 victoires, dont la dernière remonte à l’édition 2017 !

Axel ayant compris qu’il avait acquis une certaine maturité quant au pilotage, il s’est depuis lancé dans les rallyes raids depuis quatre ans avec des engagements au  Maroc et au Dakar.

Par ailleurs, véritable instigateur du Championnat de France des Sables, il demeure un inconditionnel du Touquet.

 

Mondial du Quad Pont de Vaux 2019 Axel Dutrie © Photo Michel Picard

 

Comment vois-tu l’évolution du point de vue, ventes, utilisation et sport?

« Le marché du Quad a énormément évolué depuis 15 ans. Il a atteint son sommet en 2007-2008 et depuis, il ne cesse de diminuer en termes d’homologation et de ventes mais cela s’opère au profit de la professionnalisation. Par exemple, les Quads de randonnée, se sont rendus plus utilitaires (dans ce mot il y a utile) au profit des agriculteurs, des viticulteurs, des forestiers. Ce marché des balades dans les chemins est redevenu professionnel. Pour le Quad sportif c’est pareil, on ne voit plus trop cet engin ailleurs qu’en compétition. Pour nous professionnels, ce marché augmente. A l’inverse, sur les chiffres globaux, un importateur peut prendre en regardant les chiffres. Effectivement avec les Championnat de France des Sables, qui voit sa participation augmenter de 10 à 15 % tous les ans, avec en plus les motos qui sont venues se greffer sur notre championnat. Nous étant du Nord et avec trois épreuves dans notre région en tant que fournisseur de pièces nous sommes très favorablement impactés. En plus avec Pont de Vaux qui existe depuis 33 ans, ce sont des courses qui soutiennent le moto cross où l’on veut être présent. D’ailleurs on a constaté un certain éparpillement avec des courses annulées faute d’un nombre suffisant de concurrents alors que Pont de Vaux reste ‘LA’ course, le ‘Must dans l’année. Regardez d’ailleurs le plateau réuni ici. »

Tu as bien noté que l’Ainduro avec la moto qui vient se greffer au programme.

« Tout à fait. C’est une très bonne initiative. La moto arrive après mais elle est là parce que Pont de Vaux reste est un succès, c’est devenu un nom à l’International. Après un début timide l’an dernier, la greffe va prendre c’est certain. on est content. »

On a tous en tête les soucis que connaissent les organisateurs de Pont de Vaux quant aux questions environnementales. Au demeurant, la question de la pollution sonore n’est sans doute pas un vain mot dans certaines configurations. Je crois savoir que Dragon, ta société s’est penchée sur cette épineuse question. Que peux-tu nous en dire ?

« C’est vrai que la pollution sonore constitue un vrai problème pour certains voisinages. Quand on voit que pour des courses comme les 24 heures du Mans autos ou le GP Moto de France ou le GP de F1 personne ne se plaint du bruit, il faut prendre en compte une situation locale où les questions d’écologie sont visiblement plus sensibles, il faut respecter ces personnes. Si l’on doit passer par une réduction dubruit c’est faisable. Nous en avions parlé avec les organisateurs en début d’année. Nous avons travaillé sur les systèmes d’échappement, à diminuer considérablement le nombre de décibels sans perte de puissance. Pont de Vaux nous avait demandé de nous pencher sur cette question. Nous étions sceptiques mais pour ne rien vous cacher, on a réussi et on a même gagné des chevaux et du couple. Nous étions les premiers satisfaits. Nous serons contents, j’espère l’année prochaine, que tous les qQuads feront 110 décibels au lieu de 112 ou 114. Cela peut paraître rien mais pour l’oreille, c’est très différent. 110 décibels ça ne dérange personne. C’était un peu trop juste pour lancer les produits pour cette course sans assez de recul. »

Alors pour conclure, quel est l’objectif de ta participation 2019? Gagner forcément ?

« La victoire bien sûr, ça n’est pas par prétention que je dis cela. Avec notre équipage actuel, on a gravi les étapes, on a fait deux fois troisième, deux fois deuxième, et on a gagné, d’ailleurs l’année dernière on aurait pu gagner aussi. On était en tête, on a eu deux ou trois petits soucis et on a perdu de… 38 secondes, au bout des 12 heures ! On sait que notre équipage et notre Quad peuvent gagner mais nous sommes également conscients du fait que tous les autres équipages s’améliorent. Comme en plus c’est une course de 12 heures tout peut arriver à tout moment. »

 

INCONTOURNABLE LA PARADE DANS PONT DE VAUX !

Mondial du Quad Pont de Vaux 2019 Parade © Photo Michel Picard

 

En attendant les évolutions techniques à venir sans doute de manière inéluctable, la tradition des 12 heures avec ‘la Parade ‘en ville, a été conservée et ce malgré les exigences imposées par le Plan Vigipirate.  C’est peu dire que le nombreux public était loin de penser à autre chose que de détailler les différentes machines, de commenter telle ou telle décoration et d’applaudir avec plus ou moins de vigueur, tel ou tel pilote.

Grâce aux commentaires généreux des animateurs de cette présentation initiale avant le lâcher d’une horde disciplinée dans les rues de Pont de Vaux, les vrais amateurs, les connaisseurs, tout comme les badauds n’ignoraient rien des palmarès, des performances de tous ces équipages engagés dans la course des 12 Heures Mondial du Quad Maxxis.

On peut vraiment parler de Mondial effectivement puisque sur les différentes épreuves, 21 nations – un record ici-  sont présentes sur le circuit.

L’Europe bien sûr, avec l’Angleterre, l’Ecosse, l’Allemagne, l’Autriche, la Belgique, les Pays Bas, l’Espagne, l’Italie, l’Irlande, le Portugal, le Luxembourg, la Slovénie, l’Estonie, la République Tchèque, la Norvège, la Pologne et la Suisse, est largement majoritaire.

Mais on y ajoute également, des Teams venus de beaucoup plus loin… d’Australie, du Canada et des États Unis.

Nul doute que la compétition sera grandiose mais pourrait alors se poser la question de pouvoir diffuser certains hymnes en cas de victoire car à Pont de Vaux, on veut traiter au mieux tous les sportifs, qui contribuent à assurer le renom de l’épreuve et là franchement l’éclectisme International, bat un véritable record.

Mondial du Quad Pont de Vaux 2019 Team By Rapport N°1 © Photo Michel Picard

 

Une météo de rêve avec un soleil généreux et une légère brise bienfaisante, devrait inciter assurément les spectateurs à venir découvrir tous ces compétiteurs en quad, en moto et en SSV, consacrant leur journée de vendredi à des essais toujours nécessaires avant quelques premières manches.

 

Mondial du Quad Pont De Vaux 2019 Team Dragon N°2 Cheurlin-Naveaux-Cesari © Photo Michel Picard

 

Au vu des premiers ébats des SSV la piste s’est avérée glissante mais avec un grip étonnant, les Quads apprécient le tracé et la qualité intrinsèque de cette piste quasiment mythique.

La grande fête du Quad est parfaitement lancée. A suivre tout particulièrement en soirée la lutte des deux Teams Français très en vues, Dragon et By Rapport sur les Quads N°2 et N°1, qui auront contre eux tout le reste du monde….

Poursuite demain selon le programme suivant:

Mondial du Quad Pont de Vaux 2019 © Photo Michel Picard 1

SAMEDI 24 AOÛT 2019

09h30/11h30   2ème manche Contest

09h30/11h30   Séance DÉDICACES des pilotes du Mondial- Fan Zone Boutique officielle du Mondial

11h45/12h15   Essais L'AINduro

13h00 Accueil Bateau Ville de Pont-de-Vaux II – Port de Pont-de-Vaux

En présence de Madame André Tirreau (conseillère régionale Auvergne Rhône-Alpes)

13h45/14h15   Prégrille Mondial

14h15/17h15   2ème manche Mondial

“Département de l’Ain”

En présence de Madame Hélène Cédileau (Vice-Présidente déléguée aux Sports)

15h15   /   Remise des prix Contest

16h30/17h00   Freestyle Show

17h00/17h30   Trial Freestyle by Fred Crosset

17h30/17h45   Prégrille Kids Quad

17h45/18h00   2ème manche Kids Quad

17h30/19h30   Prologue L'AINduro

18h15/18h30   Prégrille SSV

18h30/19h15   3ème manche SSV

19h15/20h00   Prégrille Mondial

20h00/00h00   3ème manche Mondial

”Communauté de Communes Bresse et Saône”

En présence de Monsieur Guy Billoudet (Président de la Communauté de Communes Bresse et Saône) et de Madame Valérie Guyon (Conseillère Départementale)

21h30/22h00   Trial Freestyle by Fred Crosset

22h00/22h30   Freestyle Show – Backflip SSV CF Moto

22h30/03h00   Holeshot Party sous chapiteau circuit

 

 

Alain MONNOT

Photos : Michel PICARD

 

 

Moto Quad

About Author

gilles