MOTOGP 2019 : ‘RUMEURS’, JEAN MICHEL BAYLE QUITTERAIT ZARCO, QUI POURRAIT ROULER EN 2020 AVEC SUZUKI.

 

 

L’info est peu diffusée, mais elle vient d’un Site officiel et qui appartient à Red Bull, qui est donc à priori très informé de ce qui se passe chez KTM.

Donc Jean Michel Bayle, un héros français du Motocross, du Supercross (aux USA et à l’époque de Bercy ), de l’Endurance et de la Vitesse, qui assistait Johan Zarco depuis le GP de France, aurait mis fin à leur coopération !

J’ai évidemment tenté de joindre Jean Michel, un vieux pote et même un vieux complice, mais comme l’écrivait Max-Pol Fouchet « Pour que le secret demeure, nous tairons jusqu’au silence »

Bref, je dis souvent qu’un silence en dit plus qu’un discours, qui sait ?

C’est en Autriche, lorsque Zarco a annoncé la fin de son contrat avec KTM, que Jean Michel aurait jeté l’éponge.

Parce qu’il n’aurait pas été mis au courant, après avoir passé de longs moments durant la période des vacances avec Zarco…

Il ne serait pas à Silverstone, ce qui serait en effet un puissant signe, prenant officiellement une pause de réflexion…

Dommage, mais ce n’est ni infirmé ni confirmé, affaire à suivre donc.

Par ailleurs, autre bruit d’autant plus crédible qu’il est logique, Zarco aurait fait des offres de service à Suzuki, comme pilote d’essai, les deux guidons sont attribués à Rins et Mir… Mir qui est d’ailleurs absent à Silverstone, blessé, et remplacé par Sylvain Guintoli.

Le team d’essai serait donc composé de deux pilotes français, Guintoli et Zarco.

Tous deux fins metteurs au point, on voit bien au fil des GP qu’Alex Rins est dans le coup, la moto a encore des points faibles, il y a du  »taff’ pour qu’elle aille vraiment se frotter à Marquez, Quartararo et Viñales…

 

ZARCO TESTANT LA SUZUKI EN 2016

 

Ce qui est amusant dans l’histoire c’est qu’avant d’entrer chez Tech3 Yamaha avec le succès que l’on connaît, Zarco avait signé un pré-contrat avec Suzuki, puis essayé la moto mais au final, le team avait engagé Alex Rins.

Donc la piste est cohérente, comme le fait de devenir pilote d’essai chez Yamaha, il faut croire dur comme fer à l’une de ces deux pistes, les motos y sont superbes, intéressantes à développer, Johann pourrait beaucoup apporter à ces teams.

Vivement que tout s’éclaircisse, ça devient exténuant toutes ces rumeurs, surtout pour Johan Zarco d’ailleurs…

Jean Louis BERNARDELLI

Photos : MotoGP  

 

 

 

 

Moto MotoGP

About Author

jeanlouis