LE RAID ORION ENTRE PARIS ET ISPAHAN EN IRAN TRAVERSE L’EUROPE.

Une superbe première semaine !

 

Le Raid Orion Revival 2019 a débuté à Paris, sur les rives de la Seine pour la quinzaine de motos qui avaient choisi de partir de Paris.

Après le stickage des motos, la pause des supports des Tripy et des balises de tracking, un sympathique dîner a réuni raiders, amis, journalistes et partenaires au Restaurant Quai Ouest à St Cloud. Le lendemain, rendez-vous à 7 h 30 Porte Dauphine pour le départ de la première étape, une belle mise en jambe avec 540 km de Paris à Lausanne en passant par le nord de la Bourgogne et le Jura.

 

 

Les 15 motos présentes ont descendu les Champs Élysées puis ont entamé le long périple vers l’Iran sous un beau soleil ! Les raiders du premier jour ont rejoint à Lausanne les 10 motos venant pour beaucoup du Sud de la France qui avaient préféré éviter la région parisienne en ce jour de départ en vacances !

C’est donc 25 motos et 32 personnes qui se sont élancés de Lausanne pour cette deuxième étape absolument superbe avec trois cols suisses au programme : le Jaunpass suivi du Sustenpass puis de l’Oberalpass offrant aux raiders enfin au complet des paysages majestueux.

 

 

Le beau temps a permis de prolonger certaines haltes en terrasse ! Seule une petite averse au Sustenpass a un peu perturbé le trajet. Après l’enchaînement de ces trois cols, le parcours était plus calme pour rejoindre Innsbrück après une courte incursion au Liechtenstein.

En ouvrant les rideaux au réveil de ce troisième jour, tous les raiders ont fait grise mine en découvrant les nuages bas et la pluie…

 

 

Heureusement, après avoir passé un premier col, la route s’est progressivement asséchée et le soleil est revenu. La descente du second col du jour, le Tauernpass fut, pour beaucoup un régal de pilotage avec de beaux et rapides enchaînements de virages. Mais c’est surtout la montée du troisième, le Gabert qui a enchanté les motards. La pause-café au sommet a permis de regrouper une quinzaine de raiders qui sont repartis ensemble en un magnifique convoi et rejoindre Sentilj à la frontière Slovène.

Après la pluie et le ciel gris de la veille, place au soleil et à une température de 35° au plus chaud de l’étape. Deux frontières et trois pays au programme de cette 4e étape.

 

 

Départ en Slovénie avec un passage par la jolie ville de Ptuj, puis une longue traversée du nord de la Croatie avec ses villages interminables. Heureusement, les haltes dans les petits cafés à l’ambiance haute en couleurs ont permis de sympathiques rencontres.

Un peu de relief et une jolie route dans les collines avant Slavonski Brod pour rompre la monotonie du parcours puis l’autoroute pour passer la frontière Serbe et rejoindre le bel hôtel Métropol au coeur de Belgrade et de son animation.

 

 

Le lendemain, après avoir quitté la capitale serbe, le parcours rejoignait les rives du Danube à Golubac et son impressionnante forteresse. À cet endroit, le cours du fleuve se resserre entre les rives très escarpées. Les raiders ont parcouru ainsi une cinquantaine de kilomètres en longeant le plus long fleuve d’Europe avec de magnifiques points de vue. Un peu plus loin, première crevaison du raid, juste dans une station-service !

Réparation vite effectuée par notre duo de mécaniciens de choc, Denis et Joël ! Ensuite, après une belle portion de route dans les montagnes du parc national de Derdap et plusieurs petits cols, les raiders ont rejoint la frontière Serbie-Bulgarie où la foule des Turcs rentrant au pays pour les vacances a mis les nerfs de chacun à rude épreuve…

L’attente en pleine chaleur fut interminable… Mais finalement tout le monde est bien arrivé à l’hôtel à Sofia…

 

 

La 6e étape fut certainement une des plus belles de cette première semaine et tous les raiders ont découvert avec bonheur les magnifiques paysages du Massif des Rhodopes qui sépare la Bulgarie de la Grèce.

 

 

Des lacs, d’immenses forêts de pins, de profondes vallées et des centaines de virages ont régalé l’ensemble des motards, chacun en profitant à son rythme.

Malheureusement, une des Harley a connu un problème électrique et il fallut charger la moto sur le camion d’assistance… Plus tard, l’Harley après un passage par la Concession d’Istanbul a pu reprendre la route !

L’arrivée en Grèce, au bord de la Mer Egée a donné un petit air de vacances balnéaires au Raid Orion Revival.

 

Pascal ROSTAGNY

Photos : RAID ORION

(Reportage sur la suite à suivre)

 

 

Moto Moto Divers

About Author

gilles