QUI EST ALEX ALBON ???  … TOUT SUR SON PARCOURS … LOIN D’ÊTRE TRANQUILLE ET FACILE!

 

 

 

 

Enrôlé ce lundi 12 août 2019  pour remplacer le Français Pierre Gasly dans le baquet de la Red Bull-Honda, qui est Alexander Albon ?

Alex Albon, est âgé de 23 ans, étant né le 23 mars 1996 à Londres mais de nationalité Thaïlandaise pour laquelle, il a opté en 2013.

Il a effectué avec une licence Britannique, ses débuts dans le monde de la monoplace en 2012, en tant que pilote Red Bull Junior, et ce grâce à ses excellents résultats obtenus en karting, participant au sein de l’équipe Espagnole EPIC, au Championnat Eurocup Formule Renault, avec pour meilleur résultat, une bien modeste dix-septième place, décrochée sur le Hungaroring et en fin de saison, il n’avait pas scoré le moindre point…

Parallèlement en Italie, il s’aligne dans la Formule Renault ALPS et n’obtient qu’une simple sixième place lors de la manche d’Imola.

Du coup … Red Bull l’abandonne immédiatement par manque de résultats, mais il est miraculeusement dans cet univers ingrat, récupéré par le programme Junior Lotus Gravity. Et il commence en 2013, à obtenir avec l’équipe KTR, ses premiers résultats avec une pole et le meilleur tour en course au Red Bull Ring, toujours en Eurocup Formule Renault. Il signe enfin son tout 1er podium en finissant second à Most, en Formule Renault NEC, cette fois.

Un an plus tard, en 2014, le voici pilote du Lotus Junior F1 Team chez KTR, encore en Eurocup Formule Renault, où il s’offre deux podiums, dont un sur le Nürburgring. Il se classe troisième du Championnat en fin de saison. Poursuivant en NEC, il arrache enfin sa toute 1ére victoire à Brno en Tchéquie.

En 2015, on le retrouve en Championnat d’Europe de F3 dans l’écurie Française Signature, aux côtés de Dorian Boccolacci. Chez Philippe Sinault, il obtint deux poles et cinq podiums et conclut sa saison avec la septième place finale. Il découvre aussi … l’enfer de Macao, avec  la clé une simple treizième place.

Gravity qui dans la foulé de la faillite du Team Lotus de Gérard Lopez, stoppant toutes ses activités, Alex rejoint alors, une autre équipe Française ART GP en GP3. Il s’offre trois poles et gagne enfin et remporte ses premières victoires en monoplace, quatre pour être précis (Barcelone-Budapest- Silverstone et Sepang en Malaisie) perfs qui lui permettent de finir vice-champion derrière Charles Leclerc.

Du coup, le voilà promu en F2 – qui remplace les GP2 – et toujours avec ART GP et termine grâce à deux deuxièmes places, modestement dixième du Championnat.

En 2018, il poursuit en F2, mais chez DAMS. Décroche la pole suivi de la victoire à Bakou en Azerbaïdjan. Récidive à Silverstone  d’abord puis ensuite à Budapest, résultats qui lui offrent la troisième place finale du Championnat !

Recruté par la branche e dams pour disputer le Championnat des monoplaces électriques, Alex Albon met fin à son contrat avant que ne débute la campagne 2018-2019 !

 

F1 2019 GP FRANCE – ALEX ALBON – TORO ROSSO

 

En effet, Au cours de l’inter-saison, le redoutable Dr Helmut Marko, lui a proposé de débuter en F1 et le volant de l’une des deux Toro Rosso, celle jusqu’alors confiée aux mains du très expérimenté Néo-Zélandais Brendon Hartley…Champion du monde d’endurance et victorieux des 24 Heures du Mans avec l’équipe ‘ officielle’ Porsche! Et, qui n’est pourtant pas conservé…

Albon accepte naturellement et retrouve la famille Red Bull… qui l’avait congédié … six ans auparavant !

Chienne de vie parfois ingrate surtout ! La vie étant bien une roue à aubes permanente…

Des le Grand Prix de Bahreïn, il marque déjà ses deux premiers points en finissant neuvième. 1er Thaïlandais à scorer en GP F1, depuis le Prince Bihra lors du GP de France en… 1954 !

Parti dernier à Shanghai, il réalise une sensationnelle remontée et finit  – bel exploit– dix. En Allemagne, il se classe six, son meilleur résultat.

A ce jour alors que la F1 a pris ses quartiers d’été, il totalise seize points et occupe la quinzième place au classement général provisoire 2019, cependant que son équipier Russe, Daniil Kvyat, pointe lui au neuvième rang avec vingt-sept points!

 


F1-2019-PIERRE-GASLY-avec-la-RED-BULL-devant-ALEX-ALBON-et-laTORO-ROSSO.

 

Et ce lundi 12 août, Red Bull annonce sa nomination pour piloter dès la prochaine manche, le GP de Belgique, programmé le 1er septembre, la monoplace confiée au Français Pierre Gasly a qui Red Bull, va donner son volant chez la ‘cousine’ Toro Rosso !

Comme on le constate, son parcours a été loin d’être un long chemin tranquille…

Aux côtés de Max Verstappen, l’affaire sera maintenant assurément surement encore bien plus compliquée…

A lui de prouver et démontrer qu’il a en a les capacités !

Ce que le pourtant plus que prometteur Pierre Gasly, n’est pas parvenu à faire, totalement surclassé par un, reconnaissons-le… un éblouissant et étincelant Verstappen !

Sa promotion chez Red Bull pouvant parfaitement finalement être un cadeau empoisonné…

 

F1 2019 ALEX ALBON EPAULERA MAX VERSTAPPEN CHEZ RED BULL des le GP de BELGIQUE

 

Ce n’est pas le performant Gasly qui dira le contraire… lui qui va retrouver la sérénité qui l’avait abandonné et un Team, où il était à l’aise et va récupérer une monoplace Toro Rosso qu’il connaissait bien !

Toro Rosso qui a plutôt brillé lors des douze premiers GP 2019 et qui pourrait parfaitement lui offrir l’occasion de rappeler à ce bon Dr Marko qu’il n’est pas soudainement devenu un pilote…médiocre !!!

Qu’il nous soit encore permis de rappeler qu’un certain …Daniel Ricciardo pourtant victorieux du très prestigieux GP de Monaco l’an dernier, n’a pas hésité, lui, avant la fin de la saison 2018, à claquer la porte de cette équipe Red Bull, estimant que seul Verstappen, les intéressait !!!!

Alors, affaire à suivre et avec un grand et vif intérêt, car Gasly, n’est certainement pas inférieur face à Albon, en termes de performances et de palmarès !!!

Loin de là…

Supportera-t-il l’insupportable pression chez Red Bull?

A voir…

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : Bernard BAKALIAN – Edgar BELLEC – RED BULL

 

F1 2019 CATALUNYA – La TORO ROSSO HONDA de Alexander ALBON

 

 

Evenements F1 Monoplaces

About Author

gilles