MONT-DORE : GEOFFREY SCHATZ COMME UN POISSON DANS L’EAU… MAIS DES DÉCISIONS FÉDÉRALES NULLES

 

 

Geoffrey Schatz comme un poisson dans l’eau !

MONTAGNE-2019-MONT-DORE-Geoffrey SCHATZ

 

Dans le Sancy, ce week-end à l’occasion de la dixième étape de la course au titre en Championnat de France de la montagne, où son dernier rival Cyrille Frantz était forfait – ayant tout récemment vendu sa monoplace – Geoffrey le frère de l’ancien septuple Champion de France, Nicolas Schatz, s’est une fois de plus, montré éblouissant… à l’occasion de la plus prestigieuse des courses de cote, celle du Mont Dore-Chambon sur Lac

 

MONTAGNE 2019 MONT DORE – Damien CHAMBEROD

 

Sur piste sèche samedi puis sous la pluie et dans le brouillard ensuite dimanche, le cadet des Schatz est parvenu a creuser avec sa Norma Oreca turbo, un écart énorme et impressionnant sur ses suivants, Damien Chambérod, lui aussi au volant d’une Norma Honda turbo et Alban Thomas, lequel les accompagnait sur le podium, avec sa Norma 2 Litres et ce aux dépens de David Meillon et de sa Norma BMW 4 Litres.

 


MONTAGNE-2019-MONT-DORE-Alban-THOMAS.

MONTAGNE 2019 MONT DORE – David MEILLON

 

Son meilleur chrono de 9’’219 sur 311 mètres à pleins gaz au départ, n’étant pas meilleur que les 9’’149 de Chambérod, ni que les 9’’167 de Meillon, c’est bien dans les 46 virages des 5075 mètres de l’ascension de la montée du Col de la Croix St Robert, assurément autrement plus complexes et les plus redoutés et redoutables du Championnat de France de la montagne et par une adhérence et une visibilité extrêmement aléatoires, que Geoffrey Schatz, est naturellement parvenu à faire la différence et a démontré, comme son frère auparavant, toute l’étendue de son talent exceptionnel !

Lequel le dirige en fin de saison vers l’obtention de son tout premier titre de Champion de France, Geoffrey devant plus que logiquement succéder au palmarès à Sébastien Petit, le Champion en titre qui cette année a choisi d’orienter sa belle carrière vers le Championnat Européen des courses de cote !

UNE COURSE TOTALEMENT GÂCHÉE PAR LA PLUIE LE BROUILLARD ET L’ARBITRAGE!!!!

 

MONTAGNE 2019 MONT DORE – Marc PERNOT

On ne peut hélas pas en dire autant des officiels en charge de la course, dont la gestion maladroite a pénalisé l’organisation du dynamique Président Daniel Pasquier, l’homme qui avec courage a repris les rênes de cette épreuve mythique créée autrefois par le regretté Docteur Yves Auriacombe…décédé à l’automne 2017, Daniel Pasquier qui assurément méritait mieux.

Venu de Bretagne, le nouveau directeur de course Christophe Ortiz, a-t’ il mal évalué le problème posé par un flux de 200 concurrents sur un parcours bien plus long et stressant pour les mécaniques et les pilotes que les courses de côte de l’ouest ?

 

MONTAGNE 2019 MONT DORE – Nicolas WERVER

 

Toujours est-il que les essais du samedi, pourtant courus par beau temps, se sont éternisés jusqu’à la nuit tombante (22 Heures), faisant resurgir des images du siècle dernier…

Le dimanche matin, ce fut la pluie qui s’invitait au milieu de la première montée, surprenant à mi-parcours bon nombre des favoris de la série ‘production, avec le chamboulement du classement qu’on imagine.

Le mauvais temps s’installant durablement, la suite fut un peu plus équitable jusqu’à ce que l’irruption du brouillard, en milieu d’après-midi, ne décide finalement la direction de course à sagement annuler la troisième montée pour des raisons évidentes de sécurité !

 

MONTAGNE-2019-MONT-DORE- Samuel DURASSIER

 

C’est alors que le collège des commissaires, où siégeait l’Auvergnate Josy Martin, l‘inoxydable factotum et éminence grise de l’épreuve, décida d’établir le classement, non pas en cumulant deux montées et comme stipulé au règlement de l’épreuve selon le cahier des charges du Championnat, mais à la meilleure des deux montées courues….

Un changement totalement incompréhensible des règles du jeu en fin de partie et incompris des concurrents ou spectateurs et surtout faussant le Championnat ‘production, aux dépens de pilotes comme Nicolas Werver et Yannick Poinsignon en groupe GTTS ou Jérôme Janny, Antoine Uny et Francis Dosières en groupe A.

 

MONTAGNE 2019 MONT DORE – Jérôme JANNY

MONTAGNE 2019 MONT DORE – Antoine UNY

 

Une décision dont les concurrents lésés voulurent évidemment faire appel mais furent scandaleusement éconduits et ce pour une prétendue irrecevabilité de leur démarche !

Certains et non des moindres se déclaraient pourtant décidés à porter l’affaire devant les plus hautes instances de la FFSA.

Affaire à suivre par conséquent…..

Mais une chose est sure et certaine, bien des concurrents juraient ne plus remettre les pieds au Mont Dore! Franchement Daniel Pasquier ne méritait pas pareil traitement, indigne des officiels…dont certaines cartes vermeilles feraient bien de se retirer!

 

Jean –Paul CALMUS

Photos de Jean-François AUCAN et F BERGOUGNOUX

 


MONTAGNE 2019 MONT DORE – Jean Marie ALMERAS en VHC

 

Championnat de France de la Montagne

About Author

gilles