MOTOGP 2019 : JOHAN ZARCO S’EN VA, KTM SE DÉFAUSSE OFFICIELLEMENT, LE PILOTE RÉPOND AVEC ÉLÉGANCE

 

IL VA MANQUER DEUX DES QUATRE PILOTES A LA FIN DE L’ANNÉE. PLUS L’ARRÊT DU MOTO2,… KOLOSSAL BALAYAGE!

 

 

La façon du PDG de KTM est odieuse, virer un pilote qui ne convient pas est une chose qui arrive, lui défoncer la gueule de façon humiliante dans un média tout dévoué à sa cause et ce avant le communiqué officiel, est une action insupportable, au-delà du machiavélique!

Mais c’est fait, au grand soulagement du pilote dans un premier temps, avec un avenir qui n’est pas gravé dans le marbre…

Le communiqué de rupture de KTM est un modèle du genre, assurant que la boîte autrichienne, a tout fait pour le bonheur du pilote, il y a des moments dans l’histoire (in)humaine où ce genre de communiqué était la règle, KTM se trompe d’époque…

Le communiqué.

«Le pilote de 29 ans a rejoint KTM fin 2018 après sa deuxième année en MotoGP et pour la première fois avec le soutien total d’une équipe officielle. Zarco a essayé d’adapter son style de pilotage à la KTM RC16 et l’équipe a tenté sans relâche de façonner la moto n°5 selon les souhaits et les besoins du Français, tandis que son coéquipier Pol Espargaró se présentait réguliè Lrement en Q2 et continuait à se battre pour les dix premières places.À la fin, Johann et l’équipe ont décidé de ne pas poursuivre leur projet commun pour 2020 et s’attacheront désormais à donner le maximum pour les huit dernières manches et les derniers mois du MotoGP 2019 ».

On peut faire plus ignoble dans une lettre de licenciement, mais comme dit un de mes amis, après faut le faire exprès…

Le rappel des échecs derrière les autres pilotes de la maison est particulièrement cruel.

Il y a des choses qui ne se font pas, même dans un milieu de killers qui n’a rien à voir avec les Bisounours…

 

ZARCO EST ÉLÉGANT MÊME A MOTO

Johann Zarco dans la foulée, a lui aussi annoncé son départ, semble t’il à la fin de l’année, de façon beaucoup plus élégante.

« C’est officiel, je ne vais pas courir avec KTM pour la saison 2020 de MotoGP. Ce fut une décision difficile à prendre. J’ai la chance de faire le meilleur travail au monde et je veux le faire avec le sourire, en faisant la course pour le podium. En tant que professionnel, je resterai concentré pour le reste de la saison 2019, en faisant de mon mieux et en essayant d’améliorer mes compétences ».

On note que finalement Zarco, dont le PDG de KTM disait qu’il pouvait partir quand il le désirait, annonce qu’il terminera l’année, confirmé par le com de l’usine.

Un espoir fou naît, Johann aurait donc moins de pression et ferait comme les autres, selon l’expression consacrée, « avec ce qu’il a », avec peut-être un peu de plaisir et non une attitude de rejet réciproque et permanente.

J’ai su il y a plusieurs mois que Pierer se répandait sur le thème « Zarco je n’y crois pas »…

Et bien qu’il lui foute la paix, peut-être que le déclic viendra de la pression qui s’allège!

 

SOUVENIRS, SOUVENIRS…

 

serait le bienvenu d’ailleurs le déclic, parce qu’en 2020, il n’y a aucun guidon intéressant disponible, mais encore une fois, le MotoGP a la spécialité des montages peu accessibles au sens commun, à condition de faire envie.

C’est ce que doit faire Johann, envie, au lieu de chercher des top five impossibles sur la meule actuelle.

Au fait, pour l’instant, il reste le meilleur scorer de la marque en qualifs.

 

 

IL YA EU AUSSI DES BONHEURS CHEZ KTM

Et l’enfant chéri de la KTM, Pol Espargaro, est tombé en panne lors du « Home GP » de KTM, ça la fout mal, il me semble que dans ces cas là, à la place de l’usine,  je me ferais tout petit mais en Styrie, quand on a des choses à se reprocher, on mord.

A rapprocher du fait que chez Yamaha, l’ingé chef du MotoGP s’est officiellement excusé auprès des pilotes de ne pas leur donner le missile dont ils ont envie.

Ce genre de chose fait très grande maison, c’est sans doute la différence avec les moins grandes…

Jean Louis BERNARDELLI

Photos : MotoGP

 

Moto MotoGP Sport

About Author

jeanlouis