MOTOGP 2019 : QUARTARARO MEILLEUR TEMPS DES ESSAIS OFFICIELS DE BRNO.

ROSSI A TESTÉ LE MOTEUR 2020

Trois Yamaha aux trois premiers temps, dont deux satellites, c’est illogique mais réel, car les satellites ont testé peu de choses (Quartararo une fourche en carbone, Morbidelli un frein AR au pouce gauche, indispensable quand on est sur l’angle à droite, le pied n’a pas accès à la pédale de frein).

Le Team Factory testait carrément le moteur 2020 et devait donc le déverminer, cela dit il marche le nouveau bouilleur, Viñales a terminé ces essais deuxième temps à 12 millièmes de Marquez.

Pour la petite histoire, la toute petite, la veille après le GP, le même Viñales avait raté son GP et tout le reste d’ailleurs et hurlait que Yamaha pouvait aller se faire voir avec son moteur 2020…

NOUVEAU MOTEUR ET NOUVELLE SELLE CHEZ YAMAHA

Ce n’est évidemment pas l’élégance dont fait preuve un Zarco qui lui pilote vraiment une brêle.

Rossi, sixième temps, a fait le boulot ingrat, bosser sur l’électronique…

Bref les Teams Factory ont un monceau de pièces à tester (Marquez avait carrément trois motos à faire rouler en une seule journée, où il a plu deux fois en plus…).

Il avait aussi de nouveaux déflecteurs aérodynamiques à essayer…

MARQUEZ AVAIT UN NOMBRE COLOSSAL DE CHOSES À TESTER

Donc les teams satellites ont des motos finalement plus finies et plus simples côté gaz, ce qui explique les bonnes perfs des satellites Yamaha, idem chez Honda.

Crutchlow avait lui aussi trois motos à disposition, ils se sont partagé le boulot avec Marquez.

Ducati, en revanche, n’a quasiment bossé que sur dimanche prochain, Dovizioso sait que c’est une énorme chance pour Ducati ce GP autrichien.

Car durant dix tours, au GP de Brno, Dovizioso était trois dixièmes derrière Marquez, ce qui a obligé le Catalan à se sublimer.

Mais en Autriche c’est un circuit de moteurs, et Ducati doit gagner.

PETRUCCI LIME LE BITUME COMME UN FORCENÉ

Petrucci, lui, a juste essayé de piger pourquoi il s’est traîné lors d’un GP supposé généreux pour les Ducati.

Bon, la feuille des temps ne dit pas grand-chose, Quartararo est en forme, on le sait.

Viñales est capable du pire et du meilleur le lendemain, on le sait.

Morbidelli est désespérément à la poursuite de son coéquipier français (surnommé Frenchman par les Anglais), on le sait.

Rossi n’aime pas les essais, on le sait.

Marquez est un metteur au point infatigable on le sait.

Ce qui sera opérationnel au vu de ces essais on n’en sait rien.

C’est à cela que ça sert les essais.

On fait un peu parler de soi et on donne des tas d’infos aux ingés…

Résultats essais officiels MotoGP Brno août 2019

https://resources.motogp.com/files/testresults/2019_BRNO_MotoGP____Test_classification_1.pdf?version=1565022335

Jean Louis BERNARDELLI

Photos : MotoGP

Moto MotoGP Sport

About Author

jeanlouis