EN IMSA, À ROAD AMERICA, NOUVELLES VICTOIRES MAZDA ET FORD EN GT.

 

 

 

Dimanche matin, tous les membres de la Mazda Team Joest pensaient pouvoir viser une troisième place au mieux dans le cadre de la manche  du Championnat d’Endurance US de l’IMSA Weather et qui se déroulait, ce dimanche sur le circuit de Road America, à Elkhart Lake.

 

IMSA 2019 ROAD AMERICA -ACURA du Team de ROGER PENSKE en pole

 

Il est vrai que l’équipe Acura Penske et plus particulièrement la numéro 6 ARX 05-DPi, que se partageaient Dane Cameron et Juan Pablo Montoya, avait dominé tout au long du week-end, lors des trois séances d’essais préparatoires, avant que Dane Cameron, ne confirme et signe la Pole samedi après-midi, devant l’autre Acura Penske, les pilotes Penske, s’assurant la 1e ligne pour la course.

L’autre Acura Dpi, la N° 7 partagée par Helio Castroneves et Ricky Taylor, se montrait ensuite la plus rapide lors lors de l’échauffement (warm-up) de dimanche matin.

Et quand le drapeau vert est tombé sur la course, peu après 13 h 30. heure locale dimanche, c’est donc à nouveau la paire des Penske Acura blanche et orange orange qui menait la majeure partie de la première moitié de la course.

 

IMSA 2019 ROAD AMERICA – Le départ avec les MAZDA et ACURA

 

Mais Harry Tincknell a pris les devants pour la première fois, une heure et quinze minutes, après le début de la course, au volant de la Mazda DPi N° 55, qu’il co-pilote avec Jonathan Bomarito, dépassant largement Montoya  qui, avec Cameron, menait avec l’Acura N°6 depuis 20 tours de ce qui serait une course record de 83 tours (le record de distance précédent était de 76 tours fixés en 2015)  .

Tincknell devant, s’est avéré être un tournant dans la course. Car une fois en tête, il ne l’a rendue qu’à deux reprises, deux tours à chaque fois, à la suite de la séquence des arrêts aux stands.

 

MSA-2019-ROAD-AMERICA-LACURA-PENSKE-de-CAMERON-MONTOYA

 

Mais Tincknell a du batailler dans les deux derniers tours de la course, alors que Cameron était en tête. Tincknell a même viré très large au virage 5, lors du dernier tour, ouvrant brièvement la porte à Cameron.

Il y a eu un léger contact latéral entre les deux voitures avant le virage 6, mais Tincknell conservait la tête à l’accélération jusqu’à la ligne d’arrivée, franchissant le drapeau à damier avec seulement 0,227 seconde devant Cameron pour assurer la troisième victoire consécutive au Championnat  IMSA WeatherTech, au Mazda Team Joest.

 

IMSA 2019 ROAD AMERICA Les vainqueurs THICKNELL et BOMARITO Team MAZDA JOEST –

Tincknell qui déclarait ensuite à sa descente de la voiture :

« Course fantastique. Je ne pouvais pas y croire, j’avais les larmes aux yeux. Je ne pouvais pas croire que nous l’avions fait. Nous avions passé tout le week-end devancé par les Acura. Je pense que nous avons vu cela un peu en qualifications. Honnêtement, en entrant dans la course aujourd’hui, j’ai pensé que finir P3 serait un très bon résultat, mais c’était très clair très tôt que nous pouvions gagner car les Penske ne s’échappaient pas. Une fois en troisième et à l’arrière des Penske, j’ai pensé qu’il y avait peut-être une chance. »

Et Harry précisait encore :

« Nous étions juste derrière eux quand j’ai sauté dans la voiture et nous étions en seconde position. Nous étions tous les deux à chercher à économiser du carburant. De toute évidence, nous savions qu’il y aurait beaucoup à consommer en fin de course à la bagarre. Nous avons donc essayé de minimiser cela autant que possible. »

 

IMSA 2019 ROAD AMERICA Les vainqueurs THICKNELL et BOMARITO Team MAZDA JOEST – – –

Il s’agit de la deuxième victoire de la saison pour Tincknell et Bomarito mais la 3éme de l’écurie. Le Team Mazda Dpi ayant lui déjà remporté sa première victoire il ya deux courses lors des Six Heures au Glen avec son coéquipier en endurance, le Français Olivier Pla.

C’est donc la troisième victoire consécutive de l’équipe, Tristan Nunez et Oliver Jarvis remportant la dernière course DPi au Canadian Tire Motorsport Park, le 7 juillet dernier.

Jonathan Bomarito, ajoutant :

« C’était juste une course où il fallait rester prudent et  gérer le trafic, l’usure des pneus arrière, le carburant. Et pousser comme un fou tout le temps en essayant de suivre le rythme des Penske, en tentant de créer des écarts dans le trafic.»

Avant de préciser :

« Nous n’avions pas de climatisation dans la voiture à un moment donné. Il faisait très chaud et ce fut très physique. Juste une course difficile. Pour revenir devant , nous avons juste dû nous battre si fort. C’est presque un sentiment plus gratifiant à la fin. Quelle journée extraordinaire. »

Bien qu’ils aient raté de peu la victoire à Road America – 0,227 seconde –  la paire Cameron et Montoya a peut-être franchi une étape cruciale dans leur quête du titre et dans la lutte au championnat IMSA WeatherTech, qui dure toute la saison.

Leur deuxième place est leur sixième podium consécutif, ce qui leur permet de porter leur avance au classement du championnat DPi à sept points, 239-232, face aux Champions en titre, le duo Felipe Nasr et Pipo Derani, alors qu’il ne reste plus que deux courses à disputer dans la saison.

 

IMSA 2019 ROAD AMERICA – La CADILLAC DPI du Team TAYLOR se classe cinquième

 

Enfin, le second tandem Mazda, Nunez et Jarvis offre un troisième double podium consécutif au Mazda Team Joest avec une troisième place dans le baquet de la N° 77.

Les podiums consécutifs leur ont permis de passer de la huitième place du classement DPi après la cinquième manche à Belle Isle à Detroit à la fin du mois de mai, à la troisième après la course de ce dimanche.

Nasr et Derani, copilotes de la Cadillac DPi-V.R du  Whelen Engineering, ont pris la quatrième place. Renger van der Zande et Jordan Taylor complètant le top cinq avec une cinquième place au volant de leur Cadillac DPi-V.R du Team Konica Minolta.

 

IMSA 2019 ROAD AMERICA – L’ORECA dt Team PR1 MATHIASEN

 

En catégorie LMP2, la ORECA N° 52 du PR1-Mathiasen Motorsports co-pilotée par Matt McMurry et Patrick Kelly remporte la victoire avec 31,356 secondes d’avance sur l’ORECA  du Performance Tech Motorsports, la N° 38 partagée par Cameron Cassels et et James French.

 

IMSA-2019-ROAD-AMERICA- Victoire et doublé des FORD-GT du CHIP GANASSI.

 

A retenir aussi enfin, la nouvelle victoire assorti du doublé des Ford GT du Chip Ganassi.

L’équipage avec Ryan Briscoe et Richard Westbrook qui roule avec la N°67, l’emportant devant la N°68, de la paire avec  Dirk Mueller et Joey Hand.

Le podium étant complété par la première des Porsche, la N°912 911 RSR, celle de Earl Bamber et Laurens Canthoor. Top 5 avec l’une des Corvette, confie à Jan Magnussen et Antonio Garcia et la 1ére BMW M8 du Rahal RLL, de Blomqvist et de Filippi

Le prochain rendez-vous pour le Championnat IMSA WeatherTech, aura lieu sur le Virginia International Raceway, le 25 août.

La course ne comprendra que les classes GT Le Mans (GTLM) et GT Daytona (GTD).

La prochaine course pour les DPi et LMP2 sera l’avant-dernière manche de la saison à Laguna Seca, le 15 septembre.

 

Peter GRISWOLD

Photos : IMSA et TEAMS

IMSA 2019 ROAD AMERICA  – Les vainqueurs THICKNELL et BOMARITO Team MAZDA JOEST

LE CLASSEMENT DE LA COURSE DE ROAD AMERICA À ELKHART LAKE

 http://d24c1jjhvw5da9.cloudfront.net/fr/wp-content/uploads/sites/2/2019/08/03_Results_Race_Provisional.pdf

 

IMSA-2019-ROAD-AMERICA-Les-vainqueurs-THICKNELL-et-BOMARITO-du-Team-MAZDA-JOEST

 

 

Endurance IMSA Sport

About Author

gilles