TOYOTA RACING SERIES : L’EQUIPE FRANÇAISE R-ACE GP VA AIDER LE TEAM AUSTRALIEN MTEC.

 

 

 

L’écurie Française R-Ace GP va offrir son soutien à l’Australien MTEC, pour la campagne 2020 de Toyota Racing Series. Une alliance prometteuse…

 

Depuis la création de la Toyota Racing Series, M2 fait figure de rouleau-compresseur. Le Néo-Zélandais ETEC s’est lancé dans la discipline en 2010, décrochant des victoires avec Andrew Waite, Richie Stanaway et Scott Pye. Mais depuis 2011, l’équipe n’a plus rien gagné.

Par contre, elle a fait rouler des pilotes comme Jann Mardenborough, Andrew Tang ou Thomas Randle qui se sont imposés une fois passé chez M2 !

En 2016, ETEC s’associa à l’Australien Minda, devenant MTEC. Le nouvel ensemble n’a pas eu davantage de chance. Notez que les Français Thomas Neubauer et Charles Milesi ont couru en TRS avec MTEC. Cette année, l’écurie s’est lancé en F4 Australia.

R-Ace GP est une structure tricolore, fondée en 2011 et qui a presque toujours couru en Formule Renault. Pourtant, c’est en Renault Sport Trophy, que Andrea Pizzitola apporta un premier sacre à l’équipe, en 2015 !

Michael Benyahia lui offrit le titre en FR NEC, en 2017, tandis que Max Fewtrell s’imposa en Eurocup, en 2018. L’un de ses pilotes Oscar Piastri (un Australien surveillé par MTEC) mène actuellement le classement de l’Eurocup FR. L’équipe est également présente en F4 ADAC et en F4 Italia.

Pour 2020, R-Ace GP et MTEC vont s’associer en Toyota Racing Series. R-Ace GP sait gagner des titres. De plus, elle maîtrise la Tatuus F3, employée en Eurocup FR et qui arrivera l’an prochain en TRS (avec un moteur différent.) Ce sera autant de « plus » pour MTEC.

Accessoirement, jusqu’ici, seuls une poignée de Français ont disputé la TRS. Alors que les autres pays Européens y expédient massivement des espoirs, chaque hiver.

L’arrivée de R-Ace GP facilitera-t-elle celle d’espoirs tricolores ?

Joest Jonathan OUAKNINE

Photo : MTEC

 

F3 Monoplaces Toyota

About Author

JOEST JONATHAN OUAKNINE