INDYCAR : SCOTT DIXON VAINQUEUR IN EXTREMIS À MID-OHIO ! PAGENAUD 6 ET BOURDAIS 11 !

 

 

INDYCAR-2019-MID-OHIO-SCOTT-DIXON

 

Depuis 2013 et l’accident de Dario Franchitti, Scott Dixon s’est senti bien seul au sein du Chip Ganassi.
Cette année, il a enfin un équipier véloce avec Felix Rosenqvist.
À Mid-Ohio, le Suédois a poussé le Néo-Zélandais dans ses derniers retranchements.
Dixon a remporté l’épreuve d’Indycar de Mid-Ohio d’un rien… 93 millièmes !

 

INDYCAR 2019 MID OHIO WILL POWER —-

 

Rappelons que c’est l’Australien du clan Penske Will Power qui a décroché la pole sur ce tracé de Mid-Ohio à Lexington. Tous les hommes de tête partent en tendre, sauf les Ganassi qui font le pari des durs !

Au drapeau vert, l’Australien contient Alexander Rossi d’Andretti et Josef Newgarden son partenaire chez Penske.

Felix Rosenqvist, le lieutenant de Dixon au Chip Ganassi, tente vainement une attaque.

 

INDYCAR-2019-MID-OHIO-JAMES-HINCHCLIFFE

INDYCAR 2019 MID OHIO À LEXINGTON – MARCUS ERICSSON

 

Les deux pilotes Sam Schmidt de James Hinchcliffe et Marcus Ericsson s’accrochent et embarquent l’infortuné Takuma Sato du Rahal !

Les trois pilotes filent aux stands, mais la course se poursuit sans neutralisation !

 

INDYCAR 2019 MID OHIO RC ENERSON

 

D’ailleurs, exceptionnellement, il n’y aura aucun drapeaux jaunes. Au 10e tour, RC Enerson de Carlin ouvre le ballet des premiers arrêts.

La plupart des pilotes en profitent pour chausser des durs.

L’un des premiers à s’arrêter, Sébastien Bourdais du Dale Coyne, se fait harponner par Colton Herta le pilote Harding, qui perd du temps.

 

INDYCAR 2019 MID OHIO SÉBASTIEN BOURDAIS

 

Devant, Newgarden a ravitaillé. Rossi est poursuivi par les Ganassi. Rosenqvist, puis Scott Dixon passent l’Américain. Puis ils reviennent sur Will Power.

L’Australien repousse une première attaque. Néanmoins, le Suédois revient à l’assaut et passe. Les trois leaders s’arrêtent peu après. Newgarden vire en tête devant Simon Pagenaud, le troisième homme de chez Penske et Ryan Hunter-Reay d’Andretti.

 

INDYCAR 2019 MID OHIO À LEXINGTON – SIMON PAGENAUD

 

Au tiers de la course, c’est le temps des deuxièmes arrêts, pour les pilotes qui comptent en faire trois. Newgarden a un problème lors du ravitaillement. Il ressort le couteau entre les dents. Pagenaud doit piler pour éviter le contact, tandis qu’Herta part jardiner…

Rosenqvist est de nouveau en tête. Bourdais, décidément malchanceux, écope d’un drive-through pour avoir rouler trop vite dans les stands. Dixon vire en tête devant Power et… Rosenqvist. Le Suédois fait la jonction et au terme d’une belle passe d’arme, il passe deux.

Un tour aux stands plus tard, Dixon retrouve la tête, devant Rosenqvist et Hunter-Reay. Dixon, le seul pilote en durs, rend une seconde au peloton. Rosenqvist fait la jonction, mais entre le Néo-zélandais et lui, il y a Sato et Marco Andretti, à un tour !

 

INDYCAR 2019 MID OHIO RYAN HUNTER REAY

 

Du coup, Hunter-Reay et Newgarden font la jonction. Dans le dernier tour, Dixon contient in extremis son équipier.
Newgarden et « RHR » s’accrochent !

Newgarden, le leader du Championnat se retrouve dans le gravier, alors qu’il pouvait faire le break au Classement !

 

INDYCAR 2019 MID OHIO JOSEF NEWGARDEN

INDYCAR-2019-MID-OHIO-FELIX-ROSENQVIST

 

D’un cheveu, on l’a dit… 93 petits millièmes, Scott Dixon s’impose pour la seconde fois cette année… la 46ème de sa carrière ! Et aussi la sixième à Mid-Ohio!!!

Et son jeune équipier  Félix Rosenqvist assure le doublé au Team Ganassi. Hunter-Reay finissant troisième.

Quant à Simon Pagenaud, lui, il termine six. Des regrets pour Bourdais, onzième, alors qu’en début de course, il était dans le sillage de Pagenaud…

Au Classement, Newgarden va se maudire d’avoir attaqué Hunter-Reay dans le dernier tour. Au lieu d’augmenter son avance sur ses poursuivants, il perd beaucoup de points.

Il reste néanmoins leader avec 504 points. Rossi se rapproche donc, avec 488 points. Pagenaud reste trois Avec 457 points et il doit désormais faire attention à Dixon…qui en totalise désormais … 442 points, le Top 5, étant complété par le troisième pilote du clan Penske, Will Power, cinquième avec 356 points

Sebastien Bourdais, lui, descend au 11ème rang, totalisant 274 points.

 

Scott Dixon, Felix Rosenqvist et leur patron, Chip Ganassi. Copyright : GANASSI

 

Aprés l’arrive le Néo-Zélandais lâchait tout souriant :

« Oh mec, c’était fou. Je me sens un peu mal pour Felix Rosenqvist, je devais le forcer à se bouger pendant les derniers tours. Je n’avais rien d’autre à faire. Si je n’étais pas son coéquipier, je pense qu’il m’aurait attaqué! Mais il m’a manifesté beaucoup de respect .

Et le gentil Scott ajoutait et précisait:

«  Mais Felix va avoir une tonne de victoires dans sa carrière.  Nous avons agi de manière trop agressive en lançant une deuxième série de «Reds» (Les pneus Firestone alternés plus doux et alternatifs), mais ils ont bien résisté à la fin. Grand crédit à l’équipe et à Honda. Ils ont fait un travail phénoménal en termes de stratégie et d’amélioration de la voiture pour la course. Cela aide vraiment cette course pour le championnat, alors nous sommes vraiment fiers de l’avoir fait aujourd’hui. »

 

 

Joest Jonathan OUAKNINE

Photo : INDYCAR et GANASSI

 

INDYCAR-2019-MID-OHIO-À-LEXINGTON-SCOTT-DIXON-FILE-VERS-LA-VICTOIRE

 

 

Indycar Monoplaces

About Author

JOEST JONATHAN OUAKNINE