POLE SURPRISE D’HAMILTON QUI PROFITE DES INCROYABLES PÉPINS MÉCANIQUES DES… DEUX FERRARI !

 

F1 2019 HOCKENHEIM La MERCEDES de LEWIS HAMILTON –

 

 

Alors que les Ferrari avaient dominé les trois séances des essais libres du Grand Prix d’Allemagne, c’est finalement une … Mercedes qui s’élancera en pole ce dimanche sur le circuit d’Hockenheim !

En effet, victime d’incroyables pépins mécaniques lors de la Q1 (Vettel) et de la Q2 (Leclerc), les deux pilotes de la Scuderia n’ont donc même pas pu participer à la Q3, celle qui détermine la pole !

Un véritable désastre pour Maranello…

Et du coup, le leader du Championnat du Monde, le Britannique Lewis Hamilton, en a profité et a signé ce samedi sa 87ème pole position, avec un chrono de 1’11″767 

 « Je ne sais pas comment nous avons réussi à obtenir ce résultat aujourd’hui. Et je ne sais pas ce qui s’est passé pour les Ferrari, mais c’est un résultat très important pour nous, car nous honorions notre 200éme départ en F1 et les 125 ans de compétition automobile.»

Et, Lewis ajoutait et précisait encore :

« Nous avons apporté plusieurs évolutions ce week-end, et la voiture s’est bien comportée. Les Ferrari étaient plus rapides, elles évoluaient à un autre niveau. Mais nos chronos étaient très bons, et je pense qu’on aurait pu concurrencer Leclerc s’il avait participé à la Q3. Cela aurait sans doute été très serré entre nous. »

Et pourtant, souffrant avant les qualifications Lewis Hamilton, a bien failli… déclarer forfait, le staff Mercedes ayant envisagé de faire rouler son pilote réserviste, le jeune espoir Français Esteban Ocon. Mais finalement Hamilton s’est bien installé dans le baquet de sa monoplace N°44

À sa descente de sa Mercedes, Lewis confiait:

« Je sais pas comment j’ai pu roulé ces 12 tours. Je suis rincé, j’espère être bien en forme pour le GP de demain. »

 

F1 2019 HOCKENHEIM La FERRARI de CHARLES LECLERC, n’a pas disputé la Q3…

 

Qualification noire chez Ferrari, Charles Leclerc n’a pas pu jouer sa chance en Q3, victime d’un souci du circuit de carburant après être passé à la pesée en fin de Q2. Sa monoplace refusant ensuite de démarrer !

Le Monégasque qui lâchait:

« On a vécu une journée très difficile pour toute l’équipe, mais j’espère qu’on va pouvoir se rattraper en course. Je me sentais bien dans la voiture qui fonctionnait bien depuis le début du week-end, c’est vraiment terrible de finir les qualifications ce cette manière. »

Quant à Sebastian Vetel, lui, il s’élancera du fond de grille, sa Ferrari était victime, elle, d’un souci d’alimentation en air du turbo au début de la Q1.

Vettel qui racontait : « Je ne sais pas ce qui s’est passé exactement, quelque chose a cassé sur le turbo, un problème de flux d’air entrant dans le turbo. Naturellement, je suis très déçu. Car la voiture marchait vraiment très bien depuis vendredi, et on disposait surement d’une chance de gagner. On l’a perdue, mais j’espère en avoir une autre dimanche. J’aurais bien apprécié de démarrer en pole, malheureusement je m’élancerai dernier. Il me reste à obtenir une belle remontée. »

Cruelle désillusion pour le pilote Allemand pour son  GP devant son public…

 

MATTIA-BINOTTO-Scuderia-FERRARI

 

Pour sa part, Mattia Binotto, le Team-Principal de l’équipe Ferrari, indiquait :

« Pour le moment, toute l’équipe est amèrement déçue. Nous sommes particulièrement désolés pour nos pilotes et pour tous nos fans. Nous procédons actuellement à une analyse approfondie de ce qui s’est passé. Ce que nous savons, c’est qu’il s’agissait de deux problèmes complètement différents, dont aucun ne s’était déjà produit auparavant. Les premières indications de la voiture de Sebastian nous portent à croire qu’elle pourrait être liée à un composant du refroidisseur intermédiaire. Le composant est conforme aux mêmes spécifications que celles utilisées précédemment et il a été monté neuf. Charles avait un problème avec l’unité de commande de pompe à essence. Nous avons montré ce week-end que notre rythme de course est bon, ce qui rend encore plus frustrant de ne pas avoir été en mesure de montrer ce que nous pouvions faire en qualifications. Nous sommes fâchés contre nous-mêmes et je me sens moi-même responsable de ce qui s’est passé. Mais je suis aussi conscient que nous devons réagir calmement et faire de notre mieux demain. C’est ce que nous devons faire pour la course de ce dimanche. »

Les ‘ Rosso’ hors-jeu pour la pole, Hamilton en a donc profité pour s’offrir une nouvelle pole – la 87éme – et il aura à ses côtés sur la première ligne, la Red Bull-Honda du Néerlandais Max Verstappen.

 

F1 2019 HOCKENHEIM La RED BULL HONDA de MAX VERSTAPPEN —

F1 2019 HOCKENHEIM La MERCEDES de VALTERRI BOTTAS —

F1 2019 HOCKENHEIM La RED BULL HONDA de PIERRE GASLY

 

Valtteri Bottas au volant de la seconde Mercedes et un brillant Pierre Gasly, le jeune Français de Red Bull, occuperont la deuxième ligne.

Ensuite on pointe sur la troisième ligne, Kimi Räikkönen avec l’Alfa Romeo-Sauber et l’autre Français Romain Grosjean, le plus rapide des Haas-Ferrari.

 

F1 2019 HOCKENHEIM La HAAS FERRARI de ROMIN GROSJEAN

 

Suivent Carlos Sainz Jr. au volant de la McLaren-Renault et Sergio Pérez avec la Racing Point-Mercedes.

Le Top 10 étant complété par la Renault de Nico Hulkenberg et donc la Ferrari de Charles Leclerc.

Derrière dans l’ordre, on trouve Antonio Giovinazzi, Kevin Kevin Magnussen, Daniel Ricciardo, Daniil Kvyat, Lance Stroll, Lando Norris, Alexander Albon, les deux Williams-Mercedes de George Russell et de Robert Kubica et enfin la Ferrari de Sebastian Vettel qui n’a même pas participé et disputé la Q1 de ces qualifications…

Un véritable désastre pour la Scuderia, laquelle peut une nouvelle fois, une année de plus, d’ores et déjà dire adieu aux deux titres mondiaux !

 

Peter SOWL

Photos : TEAMS et PIRELLI

 

LA GRILLE DE DÉPART DU GRAND RIX D’ALLEMAGNE

1 – Lewis Hamilton (Mercedes) 1’11″767 – Q3

2 – Max Verstappen (Red Bull-Honda) 1’12″113 – Q3

3 – Valtteri Bottas (Mercedes) 1’12″129 – Q3

4 – Pierre Gasly (Red Bull-Honda) 1’12″522 – Q3

5 – Kimi Räikkönen (Alfa Romeo-Ferrari) 1’12″538 – Q3

6 – Romain Grosjean (Haas-Ferrari) 1’12″851 – Q3

7 – Carlos Sainz Jr. (McLaren-Renault) 1’12″897 – Q3

8 – Sergio Pérez (Racing Point-Mercedes) 1’13″065 – Q3

9 – Nico Hülkenberg (Renault) 1’13″126 – Q3

10 – Charles Leclerc (Ferrari) Pas de temps en Q3

11 – Antonio Giovinazzi (Alfa Romeo-Ferrari) 1’12″786 – Q2

12 – Kevin Magnussen (Haas-Ferrari) 1’12″789 – Q2

13 – Daniel Ricciardo (Renault) 1’12″799 – Q2

14 – Daniil Kvyat (Toro Rosso-Honda) 1’13″135 – Q2

15 – Lance Stroll (Racing Point-Mercedes) 1’13″450 – Q2

16 – Lando Norris (McLaren-Renault) 1’13″333 – Q1

17 – Alexander Albon (Toro Rosso-Honda) 1’13″461 – Q1

18 – George Russell (Williams-Mercedes) 1’14″721 – Q1

19 – Robert Kubica (Williams-Mercedes) 1’14″839 – Q1

20 – Sebastian Vettel (Ferrari) Pas de temps en Q1

 

F1 Monoplaces

About Author

gilles