ENDURANCE MONDIALE MOTO, HUIT HEURES DE SUZUKA, YAMAHA EN POLE PROVISOIRE.

 

 

NAKASUGA MEILLEUR TEMPS ABSOLU

 

Pole provisoire parce que la vraie sera déterminée samedi lors d’une sorte de ‘super pole’ dite ‘Ten Trial’ qui se court entre les dix meilleurs temps des résultats combinés des deux séances de vendredi.

Deux sessions de qualifs ce vendredi ont donc montré une lutte au couteau entre la Yamaha Factory Tech21 de l’équipge Nakasuga, meilleur temps absolu, Lowes et Van der Mark, qui obtient le meilleur temps combiné devant la Kawasaki KRT du trio avec Rea meilleur temps, Haslam, Razgatlioglu, et ce pour… 14 millièmes de seconde !

 

LA KAWASAKI KRT EST TOUTE PROCHE DE LA YAMAHA

 

S’il doit y avoir un combat en début de course, ce devrait être entre ces deux motos là.

Bien sûr, Honda (le circuit de Suzuka leur appartient) a mis le paquet avec une équipe Factory qui est troisième temps au combiné mais avec une demie seconde de retard, ce qui est beaucoup…

Cela dit on rappelle que l’on a roulé en pneus qualifs, en course, on ne sera pas dans cette configuration mais c’est net, l’Honda, pour l’instant, est battue.

 

POUR L’INSTANT, HONDA EST BATTU.

 

On pointera aussi le fait que le meilleur temps absolu de ces des deux séances est Nakasuga, pourtant le plus âgé de la bande Yamaha, un Japonais meilleur temps des qualifs, ce point d’honneur là est commun à toutes les marques, sauf chez Suzuki Yoshimura (cinquième temps au combiné) où le meilleur temps du team a été décroché par le Français Sylvain Guintoli.

Mais on sait que Suzuka c’est deux courses en une et même trois.

D’une part, il y a les motos d’Usine, on a vu que Yamaha tient le bon bout, et cela après quatre années de victoires d’affilée, j’ai eu Éric  de Seynes, patron de Yamaha Europe,  au téléphone, il m’avait annoncé la veille du premier jour d’essais libres que le jeune Van der Mark, blessé il y a un mois était dans le coup, il est le moins rapide de la bande mais le team est devant les autres…

 

LA YAMAHA YART EST LA MIEUX PLACÉE  DES PERMANENTS

 

D’autre part, il y a les motos qui roulent ici leur finale de la Saison 2018/2019, qui sont d’ailleurs encore divisées en deux «sous classes».

Car l’Honda FCC TSR et la Yamaha du YART bénéficient à Suzuka de matériel Usine, c’est interdit toute l’année sauf à Suzuka…

Ces deux motos sont d’ailleurs dans le TOP 10 qui roulera le TOP TRIAL samedi, les cinq premières positions sur la grille ont un bonus de points, de cinq pour le premier à un pour le cinquième, il est probable que ces points là seront pris par les motos d’Usine.

Enfin il y a les motos du Championnat du Monde qui viennent dans la configuration dans laquelle elles ont roulé toute l’année, elles sont évidemment plus loin, ne disposant ni des pneus spéciaux, ni des moteurs, ni des systèmes électroniques des Usines qui se battent devant.

 

LE SRC KAWASAKI EN BONNE PLACE POUR LE TITRE MONDIAL

 

La lutte a lieu entre le Kawasaki SRC qui a cinq points d’avance au Général sur la Suzuki du SERT (c’est le dernier championnat mené par Dominique Méliand, créateur du team, la victoire au Mondial serait de la part des pilotes et du stand un superbe cadeau d’adieu…). Le troisième au Général est l’Honda FCC TSR, qui pointe à vingt-trois points de la Kawasaki et la Yamaha du Yart est à quarante-quatre points.

 

Le tableau ci-dessous rappelle le système des points qui n’existe qu’à Suzuka.

 

 

Dans ces qualifs, la Kawasaki est quatorzième temps, La Suzuki du SERT dix septième, il ya aura probablement grosse bagarre mais dans ces zones là (il y aura évidement des abandons ou des retardés devant eux) on prend peu de points, dix et demi points pour la moto qui termine quatorze, six points pour la dix septième.

Si la Yamaha du Yart garde sa sixième position, elle empochera vingt deux points et demi, l’Honda FCC TSR vingt-et un points et donc la Kawasaki SRC serait Championne du Monde…

Mais ça ce n’est même pas de la prospective à deux balles, c’est un pur jeu de l’esprit qui donne cependant une idée des batailles qui vont avoir lieu partout.

 

Jean Louis BERNARDELLI

Photos : EWC, Teams.

Résultats qualifs 8 Heures Suzuka 2019

Classement Général actuel du EWC 2019 avant Suzuka

https://www.fimewc.fr/standings/

FIM EWC Moto Sport

About Author

gilles