MOTOGP 2019 : LA «QUARTAMANIA» ARRIVE !

FABIO QUARTARARO LA RÉVÉLATION  DE L’ANNÉE 

C’est étonnant, quand un site est à court d’inspiration, c’est fréquent parce qu’à force de racler les fonds de tiroirs d’internet, tout le monde, enfin toute l’Europe partage les mêmes infos, distribuées parfois en plusieurs morceaux pour faire du volume, on ressort alors ce que l’on appelle dans notre métier un «marronnier», un truc totalement éculé…

Du coup, on va, c’est incroyablement original, demander aux ex gloires qui fréquentent encore les circuits ce qu’ils pensent d’untel ou untel.

J’ai souvent demandé aux pilotes, dans ma longue carrière, quel était leur principal adversaire, il peut varier d’ailleurs d’un GP à l’autre ou d’un circuit à l’autre…

ROSSI ET AGO LES GLOIRES ABSOLUES DE L’HISTOIRE DES GP

Mais quémander l’avis de mecs qui n’ont plus mis les pieds sur une moto de GP depuis des lustres, qui en plus ne se sentent légitimement pas le droit d’être médisants sur un jeune pilote là c’est de la tarte à la crème…

Ainsi, a-t-on demandé par exemple à Biaggi ce qu’il pense de Rossi, on sait parfaitement que les deux pilotes ne peuvent pas s’encadrer, depuis un paquet de temps, et aujourd’hui on rivalise de compliments…

C’est d’une sincérité confondante…

Alors maintenant, après avoir fait parler tout le grand monde, au moins dix fois, sur Marquez et Lorenzo, on pose la question sur Quartararo.

LE PLUS JEUNE POLEMAN DE L’HISTOIRE DU MOTOGP

Il est vrai que le jeune pilote français est un peu devenu la coqueluche des journalistes du paddock, et c’est totalement normal vu ses résultats, mais enfin on le laisse naître le pilote phénoménal !

Avant de le porter aux nues, qu’on le laisse s’y porter lui-même…

Bref, Agostini, Doohan, Rainey ont été interrogés à ce sujet et ne tarissent pas d’éloges, il serait donc le nouveau Marquez ce qui est une bonne idée puisque Marquez commence à entrer dans le clan des vieux…

DOOHAN ADOUBE QUARTARARO

On ne demande jamais ça à Read parce qu’il n‘est pas sur les GP, ni à Hailwood qui est mort en bagnole en allant chercher du Big Mac pour la famille, ni d’ailleurs à Crutchlow parce que lui est une vraie grande gueule qui est capable de dire de vraies choses mais qui ne cadreraient pas avec le papier, que par exemple Fabio n’a pas encore gagné un GP, chose que Marquez a fait dès sa première année en MotoGP, au point même de décrocher le titre dès son arrivée en «First Class», aussi appelée catégorie reine par les mêmes Confrères en mal d’inspiration…

Bon, Fabio a fait un début de saison 2019 hallucinant, devenant le plus jeune poleman d l’histoire du Moto GP à Jerez.

Il est incroyablement motivé mais j’ai appris, sans pouvoir l’affirmer, que contrairement aux autres pilotes, il n’aurait droit par contrat qu’à cinq moteurs cette année, les autres c’est sept et même neuf pour les teams qui n’ont pas de palmarès, KTM, Aprilia par exemple…

Cette info là est très importante, merci à ceux de mes confrères qui l’on récoltée et calculée.

Il reste dix GP, il n’a pas du les ménager ses moteurs, on espère juste qu’il aura de quoi aller au bout des dix GP qui restent…

GROSSE BONNE AMBIANCE ENTRE QUARTARARO ET SON STAND

Mais bon assez de craintes que j’espère injustifiées,  oui, on rêve tous de voir Fabio gagner un GP puis plein ensuite quand le décoinçage aura eu lieu, mais si je déteste des formules à la c… comme «il faut raison garder» qui ne sont même pas imaginables dans notre monde, on analyse le truc avec admiration, mais on n’élève pas encore de statues.

Le MotoGP n’est pas la politique, où en effet les règles ne sont pas les mêmes, d’ailleurs y en a-t-il des règles quand un député est jugé…  par des députés ?

La sortie de piste en politique c’est quand on se fait gauler les doigts plus ou moins dans la confiture.

La sortie de piste en GP c’est quand on risque sa vie. Certes dans du gravier, certes avec une combarde équipée airbag, mais le respect, et non pas la raison, cette idiotie des gens normaux (nous ne le sommes pas, normaux !) se commande à la poignée de gaz, au freinage, aux ‘trajos’, aux chronos, toutes choses qu’ont vécu les vieux pilotes passés sur le grill à longueur de GP mais qui n’ont plus rien à voir avec leur époque…

Si…

AGO LE PLUS GRAND DE L’HISTOIRE DES GP

Quand Agostini affirme qu’il est épaté par un Rossi qui se marre alors qu’il est cinquième, quand lui, le Roi Ago, a arrêté de rouler quand il n’a plus gagné, ce qui était sa dope perso, là oui, il ya du vécu.

Mais Quartararo, le jeune surdoué, n’a pas encore de vécu, sauf des moments immenses à rouler avec et souvent devant ses idoles d’enfance, alors laissons monter le frisson de la légende, sans le faire adouber par de preux mais ex-chevaliers…

Sur ce Forza Fabio!

Un site italien a rappelé avec beaucoup d’humour que la famille de Fabio est d’origine italienne «bravo signore» ça c’est faire l’éloge de Quartararo  avec une classe et un élégance dignes des plus grands de Dante à Boccace en passant par Pétrarque et Umberto Eco !

 

Jean Louis BERNARDELLI

Photos : MotoGP, Teams, Red Bull        

Moto MotoGP Sport

About Author

gilles