À SUZUKA, AUX HUIT HEURES, LA GUERRE COMMENCE.

 

LA YAMAHA OFFICIELLE RETROUVE SES COULEURS D’IL Y A TRENTE ANS

 

On le sait, les Huit Heures de Suzuka c’est la finale du Mondial d’Endurance Moto où deux motos ne sont qu’à cinq points l’une de l’autre, la Kawasaki SRC (No 11, Guarnoni, Nigon, Checa) contre la Suzuki du SERT (No 2 Philippe, Masson, Black).

Mais Suzuka est l’événement probablement le plus célèbre de l’année alors que… les règles de cette course ne sont pas les mêmes que celles du Mondial, ce qui fait que le futur Champion du Monde, c’est sûr, ne gagnera pas la course.

Cette course est une affaire de Samouraï,  chaque usine japonaise y amène une moto ‘factory’, avec des pneus spéciaux, des moteurs spéciaux, des systèmes électroniques spéciaux et surtout des pilotes de vitesse, parce que cette (fausse) course d’Endurance est en fait un GP qui dure huit heures…

Yamaha vient de gagner quatre fois d’affilée alors que le circuit appartient à Honda, autrement dit les ‘ingés’ des deux usines mettent le paquet, techniquement ce sont des bijoux.

Les pilotes de GP ne roulent plus à Suzuka, un temps, un autre temps vit par exemple Rossi gagner la course avec Hayden (en 2001 !)…

Aujourd’hui ce sont les pilotes de Superbike qui sont appelés à rouler sur ces machines exceptionnelles.

 

LA YAMAHA FACTORY

 

Chez Yamaha, on refait l’équipe qui gagne (Moto No 21) Van der Mark/  Lowes/Nakasuga, avec cette question, VDM s’est brisé un poignet il y a un mois en WSBK, il est dans une forme éblouissante mais fera peut-être un relais de moins que ses deux coéquipiers.

Van der Mark est actuellement quatrième au WSBK mondial, son coéquipier Lowes deuxième…

Honda, outre son équipe FCC TSR (Championne du Monde en 2018) qui roule pour le Mondial 2019 (No1, Hook, Foray, Di Meglio) mais avec quasiment aucune chance de titre, sauf vraiment catastrophes multiples devant… sort aussi son arme fatale, avec une volonté évidente de revenir à la victoire sur son terrain.

 

LA HONDA OFFICIELLE EST PRIÉE DE RAMENER LE TROPHÉE  À LA MAISON !

 

L’équipe officielle Honda Factory courra avec le No 33 (Bradl, Takahashi, Kiyonari) et l’usine aide de nombreux teams susceptibles d’em… la Yamaha 21…

La vraie guerre est déclarée par Kawasaki, qui, outre son équipe de Mondial déjà en tête et qui doit terminer avec le titre, engage une bombe (No 10) pilotée par Rea, Haslam, Ratzatioglu, ses trois meilleurs pilotes de WSBK.

 

LE SRC KAWASAKI JOUE LE TITRE MONDIAL EWC

 

Rea est en tête du WSBK 2019, Haslam est cinquième au Général, « Raz » sixième…

En termes de pronostics l’une de ces trois écuries gagne, mais d’abord un sprint de huit heures suppose une énergie colossale en technique, en management et en pilotage, et le facteur chance est là, qui manipule ses pions comme un joueur d’échecs…

 

SUZUKA SERA LA DERNIÈRE COURSE DE DOMINIQUE MELIAND AVEC LE SERT

 

Un mot sur le team officiel Suzuki (outre le SERT qui se bat pour le titre), qui aligne la moto Factory no12 (Guintoli, Kagayama, Watanabe) sous les couleurs historiques de Yoshimura, qui a été très malchanceuse en 2018, terminant dixième à cinq tours de la Yamaha victorieuse, autrement dit l’honneur de la maison est en jeu…

Voilà, bien sûr tout peut arriver (sauf une moto du mondial en tête aux damiers, encore que la Honda FC TSR soit extrêmement améliorée) c’est le miracle des sports mécaniques à la puissance huit…

Pour les matinaux, la course commence à quatre heures trente heure français et pour ceux qui aiment la grasse matinée le dimanche, surtout après cette semaine exténuante de canicule, AutoNewsInfo suivra évidemment la course pour vous…

 

Jean Louis BERNARDELLI

Photos : Teams

Liste des Engagés Huit Heures de Suzuka 2019

https://s3-eu-west-1.amazonaws.com/static.fimewc.com/wp-content/uploads/2019/07/Suz19_EntryList1707.pdf

 

 

 

FIM EWC Moto Sport

About Author

gilles