MOTO 2019 À BRNO : PETRUCCI ET DOVIZIOSO JOUENT GROS ET RISQUENT GROS.

ATTAQUE OBLIGATOIRE

Dans quinze jours, c’est la reprise des GP moto et on commence à Brno, en Tchéquie.

Sur ce circuit, l’an dernier, Ducati a fait le doublé avec Dovizioso et Petrucci, c’est dire si Brno sourit aux motos rouges.

Dans les deux GP à venir, Brno et le Spielberg en Autriche, le Red Bull Ring est un circuit de moteurs, les deux Ducati pourraient donc reprendre un peu de leur retard au général du Moto GP 2019.

VICTOIRES OBLIGATOIRES

Ensuite ce sera Misano et les pilotes italiens devraient y arriver très combattifs…

Misano qui est encore un circuit plutôt favorable aux Ducati.

Dans ce cas, le Championnat serait carrément relancé, par l’un des deux pilote Ducati, on sait que Petrucci n’a plus de consignes de protection de Dovizioso, on lui a ouvert les portes de la gloire s’il en est capable.

Ce qui serait aussi relancé c’est la carrière des deux pilotes, dont Gigi dall’Igna a récemment dit qu’ils peuvent faire beaucoup mieux…

DOVI ET PETRUX SUR LE FIL

Parce que fin 2020 tout le monde sera libre de contrats et Ducati aura évidemment tendance à se rapprocher de Marquez et Quartararo…

Et peut-être remettre le couvert avec Lorenzo parce que tout le monde sait que l’on est passé à côté d’une belle histoire.

Mais tous ces recrutements éventuels se feraient évidemment sur le dos des deux pilotes qui sont au guidon des factory rouges jusqu’à fin 2020.

En 2018, sur les neuf GP qui ont été courus à partir de Brno, on se souvient que Silverstone a été annulé, Brno, l’Autriche, Misano, Aragón, Buriram (Thaïlande), Japon, Australie, Malaisie et Valence, Ducati a gagné quatre fois et fait neuf podiums.

ADVERSAIRE CORIACE !

Autrement dit, comme l’écrivent nos confrères italiens de Tutto Motori, Petrux et Dovi sont dans «The Eye of the needle», littéralement l’oeil de l’aiguille, roman de Ken Follett dont le titre français, «L’arme à l’œil» était moins romantique…

Les deux circuits à venir, plus Misano, sont donc quasiment une obligation de gagner pour les pilotes en rouge.

Puisque l’on est dans la comparaison artistique, Dovizioso et Petrucci demanderont peut être «A little help from my friends», un peu d’aide à leurs amis Rins, Viñales, Quartararo et Rossi qui sont clairement invités à se positionner entre eux et Marquez…

ON PRIE MONSIEUR QUARTARARO DE BIEN VOULOIR S’INTERPOSER

L’ennui dans un plan de bataille, c’est que les mouvements de troupes ne sont pas toujours ceux que l’on a imaginé, or sur ces combats là, nos deux compères jouent leurs combardes rouges, ce que les motards appellent la peau…

Par exemple, l’Honda a beaucoup gagné en puissance depuis 2018, la manoeuvre sera plus compliquée !

Bref, Brno et la suite sont critiques, ils le savent, il y a du monde au portillon en 2021 !

 

Jean Louis BERNARDELLI

Photo : MotoGP

 

 

 

 

 

.

 

Moto MotoGP Sport

About Author

gilles