LES CONCURRENTS DE L’ELMS VONT DÉCOUVRIR LE CIRCUIT DE CATALUNYA.

 

 

 

LE CIRCUIT DE CATALUNYA

 

Pour la première fois en 10 ans, les concurrents du Championnat Européen d’Endurance de l’ELMS, vont découvrir le circuit Espagnol de Catalunya à Montmélo, au nord de Barcelone, pour une course de quatre heures qui sera disputée ce samedi 20 juillet après le coucher du soleil, autre première dans l’histoire de l’ELMS.

Quarante et une voitures, réparties dans les trois catégories en piste, offriront un beau week-end d’action pour le plus grand plaisir des fans, grâce à un plateau international fort de 29 équipes, 113 pilotes représentant 25 pays du monde entier étant inscrits.

 

ELMS 2019 BARCELONE – La LIGIER JSP217  de l’équipe PANIS-BARTHEZ -Photo:Antoine CAMBLOR

 

L’attention des fans Espagnols se concentrera sur l’ancien pilote d’essais de Formule 1, Dani Clos, qui disputera sa première course à domicile depuis son passage en Endurance au sein de l’écurie Polonaise, Inter Europol Competition. Il partagera en catégorie LMP2 le volant d’une Ligier-Gibson avec le débutant dans la discipline et qui roulait ces dernières saisons en DTM, Adrien Tambay et Jakob Smiechowski.

 

LMP2 : l’après 24 Heures du Mans

 

 

Les 18 prototypes LMP2 seront emmenés par les Champions en titre de l’écurie G-Drive Racing, victorieux à Monza. Titré chez les pilotes en 2018, Roman Rusinov est rejoint par Job Van Uitert, lauréat de la catégorie LMP3 l’an passé. Jean-Éric Vergne fera quant à lui sa rentrée après avoir manqué les deux premières manches ELMS de cette saison 2019, suite à son autre programme en Formule e, discipline où il a été sacré Champion du Monde dimanche dernier pour la seconde année et consécutive !

 

ELMS 2019-PAUL RICARD-ORECA 07 GIBSON N°28-Team IDEC SPORT- PHOTO-Antoine CAMBLOR

 

IDEC Sport pointe à seulement deux points de l’équipe Russe, après les deux podiums de son équipage, le trio Mémo Rojas, Paul-Loup Chatin et Paul Lafargue, lors des deux premières courses. Victorieuse de la manche d’ouverture au Paul Ricard, l’ORECA du Team DragonSpeed, compte douze points de retard sur l’Aurus 01 ‘Made in Oreca’ du G-Drive Racing.

 

ELMS 2019- PAUL RICARD – L’ORECA 07 GIBSON, la N°37 du Team COOL RACING- Photo : Antoine CAMBLOR

 

Dans le plateau LMP2 figurent également des écuries et pilotes vus le mois dernier aux 24 Heures du Mans. Parmi eux, Nicolas Lapierre s’est imposé dans la Sarthe dans cette catégorie avec la formation Signatech Alpine, deux fois titré en ELMS. Désormais quadruple vainqueur au Mans, le Français sera en piste à Barcelone sur l’ORECA N°37 des Suisses du Cool Racing.

LMP3 : 15 voitures à la lutte pour la victoire

 

ELMS-2019-MONZA-LMP3-LIGIER-TEAM-EURO-INTERNATIONAL.Photo: Daniel DELIEN

 

La catégorie LMP3 présentera 15 voitures. Eurointernational avec son tandem formé de Jens Petersen et Mikkel Jensen, est l’actuel leader, suite à la première victoire de l’équipe en ELMS à Monza.

Martin Hippe et Nigel Moore ont signé à ce jour deux podiums qui offrent à Inter Europol Competition un beau début de saison, assorti de la deuxième place au Classement général provisoire.

L’équipage 100 %  Français d’Ultimate est à dix-huit points des leaders. Vainqueurs de la première manche, Matthieu Lahaye, Jean-Baptiste Lahaye et François Heriau, ambitionneront de revenir dans la course au titre après n’avoir marqué aucun point lors de la manche de Monza.

 

LMGTE : deux points d’écart entre les leaders

 

ELMS 2019-PAUL RICARD – La PORSCHE 911 RSR N°77 du Team DEMPSEY PROTON RACING- PHOTO Antoine  CAMBLOR

 

La Porsche N°77 de l’équipe Dempsey-Proton Racing, est bel et bien, la voiture à battre parmi les huit concurrents de ce plateau LMGTE très relevé, avec deux pole positions pour Matteo Cairoli et la victoire à Monza pour l’Italien et ses coéquipiers Christian Ried et Riccardo Pera.

Ils devancent de deux unités, la Ferrari 488 GTE Evo N°51 de Luzich Racing d’Alessandro Pier Guidi (ancien Champion du Monde d’Endurance FIA des Pilotes GT), Fabien Lavergne et Nicklas Nielsen.

 

 

Jörg Bergmeister et Egidio Perfetti ont remporté le mois dernier au Mans une victoire LMGTE Am synonyme, tout comme pour leur équipe Team Project 1, de titre en Championnat du Monde d’Endurance FIA 2018-2019.

Le duo, Perfetti et Bergmeister est de retour en ELMS au volant de la Porsche N°56 de l’écurie, associés à David Heinemeier Hanson.

 

ELMS 2019-PAUL RICARD – La FERRARI F 488 GTE, la N°83 du Team KESSEL RACING-Photo : Antoine  CAMBLOR

 

On retrouve également dans ce plateau LMGTE, l’équipage féminin soutenu par la FIA Women in Motorsport, constitué de Manuella Gostner, Rahel Frey et Michelle Gatting, au volant de la Ferrari n°83 de l’écurie Suisse Kessel Racing. Elles ont connu un superbe début de saison, avec une deuxième place conquise de haute lutte au Castellet et ont réussi une belle prestation aux 24 Heures du Mans !

 

François LEROUX

 

Photos : Antoine CAMBLOR – Jeff THIRY – Daniel DELIEN (Pro-Photos-Sport)

LA LISTE DES ENGAGÉS AUX 4 HEURES DE BARCELONE À  CATALUNYA

https://storage.googleapis.com/ecm-prod/assets/1/course/4619/elms-2019-spotter-barcelona_732dcd.pdf

ELMS 2019 BARCELONE – La FERRARI F488 du Luzich Racing – Photo : Antoine CAMBLOR

 

ELMS 2019 BARCELONE – La nouvelle LIGIER JS P320 – Photo / Antoine CAMBLOR

 

ELMS Endurance Sport

About Author

gilles