NOUVEAU CHALLENGE POUR NICO LAPIERRE EN ELMS AVEC L’ÉQUIPE SUISSE COOL.

 

 

24 H du Mans 2019. ALPINE A 470 – Nicolas LAPIERRE – Photo Thierry COULIBALY

 

 

Nicolas Lapierre, actuel co-Champion du Monde d’Endurance WEC avec ses équipiers, le Français Pierre Thiriet et le Brésilien André Negrao, et aussi également quadruple vainqueur en LMP2 des 24 Heures du Mans, avec l’équipe Alpine Signatech, entame ce week-end à l’occasion de la manche Espagnole de Barcelone en Championnat d’Europe d’Endurance ELMS, une nouvelle aventure avec l’équipe Suisse Cool Racing.

 

24 H du Mans 2018 les pilotes de l’ALPINE N°36 Nico LAPIERRE, Pierre THIRIET, André NEGRAO – Photo: Thierry COULIBALY

 

 

Depuis son passage de l’univers de la Monoplace, à celui du monde de l’Endurance il y a maintenant déjà… dix ans, Nico Lapierre est devenu un des pilotes les plus reconnus en catégorie des prototypes Le Mans, avec d’abord au début notamment, un podium au Classement général aux 24 Heures du Mans 2014, avec l’équipe Toyota, ainsi que deux victoires aux 12 Heures de Sebring en 2011 et 2018.

C’est toutefois pourtant la catégorie LMP2 qui va réussir le plus au pilote Français, quadruple vainqueur de la catégorie aux 24 Heures du Mans ces cinq dernières années, sans oublier son de Champion LMP2 en Mondial d’Endurance WEC en 2016, ainsi que lors de la récente Super Saison 2018-2019, titres glanés avec l’écurie Signatech Alpine.

Alors qu’il entame un nouveau challenge, rencontre avec Nicolas alors qu’il se prépare ce week-end,  à disputer les 4 Heures de Barcelone, avec l’équipe Suisse Cool Racing.

Barcelone est un nouveau tracé du Calendrier ELMS tout comme pour la majorité des compétiteurs. Cependant, tu as déjà participé aux 1.000 km de Catalogne en 2009. Quel est ton sentiment sur ce retour au Circuit de Catalunya ?

« 10 ans déjà…je suis ravi de retourner à Barcelone. C’est un circuit qui se prête bien au prototype. C’est un circuit assez technique, il risque de faire très chaud donc pour nous pilotes ce sera un vrai challenge. Il faudra aussi gérer le trafic dans le dernier secteur qui est désormais plus sinueux. »

Les 4 Heures de Barcelone se dérouleront en fin de journée et ce sera la première fois qu’une course ELMS se terminera de nuit. Quels vont être les challenges en tant que pilote ?

« Il y aura environ une demi-heure de course de nuit. C’est un nouveau challenge pour les participants à l’ELMS. Il faudra être bien concentré en fin d’épreuve pour ne pas faire de faute dans des conditions un peu plus difficiles que d’habitude. La visibilité sera réduite, le trafic plus difficile à gérer. »

Tu as décroché en début de saison la pole position à Monza, t’attends-tu à être encore plus performant à Barcelone ?

« Nous avons, avec l’équipe, placé la barre assez haut à Monza en termes de performance. Maintenant il nous faut faire un weekend complet et essayer de concrétiser en course avec un peu plus de réussite. »

Parles nous de ta quatrième victoire en LMP2 aux 24 Heures du Mans avec Signatech Alpine. Par rapport à tes trois précédentes victoires que représente celle-ci ?

« Chaque victoire au Mans est unique. Celle-ci était particulièrement importante pour moi car c’était ma dernière course avec Signatech Alpine avant de me tourner vers ce nouveau challenge avec Cool Racing. Il me tenait à cœur de bien terminer notre collaboration. Aussi cette victoire nous a permis de gagner la Super Saison, ce qui a rendu cette victoire encore plus spéciale. »

La catégorie LMP2 est très compétitive en ELMS, quelles sont tes attentes pour la course de Barcelone ?

« Il est clair que le niveau du LMP2 en ELMS est très relevé. Il y a beaucoup d’équipes capables d’aller chercher un podium. Nous aimerions à nouveau terminer en tête des équipages avec un pilote bronze (Pro/Am). Au général un top 5 serait une vraie performance pour une équipe si peu expérimentée en LMP2. »

Rappelons que ces 4 Heures de Barcelone se dérouleront ce samedi 20 juillet prochain à partir de 18 h 30.

 

François LEROUX

Photos : Thierry COULIBALY – Antoine CAMBLOR

 

 

ELMS Endurance

About Author

gilles