INDY LIGHTS : OLIVER ASKEW PREND LE LARGE ET FILE VERS LE TITRE…

 

 

 

 

2e le samedi et victorieux le dimanche, Oliver Askew d’Andretti a connu un week-end presque parfait, à Toronto.
Et comme son rival, Rinus VeeKay du Team Juncos, a vécu des courses plus laborieuses,
l’Américain s’envole au classement de l’Indy Lights. Et fonce vers le sacre !

 

Toronto marque l’entrée dans la seconde moitié de saison. Aaron Telitz du Belardi est de nouveau présent. De quoi garnir un plateau d’Indy Lights clairsemé.

C’est justement Telitz qui décroche la pole. La première depuis son retour.

 

Course 1

Telitz garde l’avantage au départ, tandis qu’Oliver Askew d’Andretti dépose Rinus VeeKay du Juncos. Telitz enchaîne les tours de qualification. Derrière, les deux pilotes ne pensent qu’à assurer, en vue du championnat. Quatrième, Ryan Norman d’Andretti est incapable d’accélérer et d’aller chercher le podium.

Toby Sowery de chez Pelfrey, rattrape le vétéran. Mais après un blocage de roues, son électronique saute. Le Britannique doit rebooter avant de repartir, laissant Norman filer.

Au terme d’une course assez morne Telitz obtient son premier succès depuis 2017. Askew et VeeKay complètent le podium.

 

Course 2

Askew est en pole le dimanche. Au drapeau vert, Telitz joue l’intox et Askew a trop à perdre à fermer la porte. VeeKay en profite pour s’engouffrer. Telitz et VeeKay roulent roue dans roue.

Mais Telitz commet une erreur et il doit sortir de trajectoire pour éviter d’être harponné par le Néerlandais. Le Champion de Pro Mazda saisit l’opportunité pour se porter à sa hauteur. Il tente un freinage à « trotard »…

L’Américain ne peut éviter son adversaire en perdition et les deux pilotes se neutralisent. Askew hérite des commandes, devant Sowery et Dalton Kellett autre pilote Juncos.

On retrouve donc dans cet ordre, Askew, Sowery et Kellett, lors du passage du damier.

Au Classement, Askew possède 285 points. VeeKay reste second avec 260 points. Norman repasse trois avec 222 points. Néanmoins face à Sowery et Robert Megennis d’Andretti, le vétéran devra se battre pour garder sa belle troisième place..

 

 

Joest Jonathan OUAKNINE

Photos : INDY LIGHTS

Oliver Askew (Andretti.) Copyright : INDY LIGHTS

Indylight Monoplaces

About Author

Fred Prysquel