FORMULE e : À NEW YORK, VICTOIRE DE BUEMI, VERGNE DEVRA PATIENTER JUSQU’À DIMANCHE.

 

 

 

Une course folle, avec la première victoire depuis deux ans de Sébastien Buemi de l’équipe Nissan eDAMS. L’ex Renault!

Quant à Jean-Eric Vergne du DS-Techeetah, il a connu un vrai calvaire.

 

FORMULE E2019 NEW YORK – Victoire pour SEBASTIEN BUEMI dans la 1ére course le 13 juillet

 

Dernière manche de la Saison, à New York. Rappelons que c’est un double-meeting. Deux pilotes jouent le Championnat : Jean-Éric Vergne le Francais tenant du titre de l’équipe DS-Techeetah et Lucas di Grassi Le Bresilien d’Audi Sport ABT

Tous deux ont déjà été titré et l’on s’attend à voir un double-champion, à l’issue de ce week-end. Ce qui serait inédit en Formule e.

 

Les essais

Sébastien Buemi du Nissan eDAMS,  sort du bois et décroche la … quatorzième pole position de sa carrière dans cette discipline !

Les deux gros bras, eux, n’ont même pas été en Super Pole car Vergne échoue au dixième rang et di Grassi, au quatorzième rang.

 

La course

Buemi garde l’avantage au feu vert, tandis qu’Alex Lynn le pilote Jaguar dépose Pascal Wehrlein De Mahindra pour la seconde place. Au second passage, Wehrlein se fait cette fois déborder par Alexander Sims du BMW i Andretti et Daniel Abt, l’équipier de Di Grassi chez Audi Sport Abt

 

FORMULE E 2019 NEW YORK Les deux pilotes DS TECHEETAH restent néanmoins en tête des deux CHAMPIONNATS

 

Vergne, lui, va mal car touché par son propre équipier André Loterrer au sein du DS-Techeetah, lui même gêné et bousculé, il est victime d’une crevaison lente et doit passer par les stands!

Lotterer qui confiait aprés le damier:

« Sans voiture dans les points, ce n’est pas le résultat que nous espérions. Le départ s’est bien passé et j’ai rapidement gagné quelques places avant d’être pris dans un incident. J’ai dû ralentir, mais j’ai été heurté par l’arrière et j’ai fait un tête-à-queue. C’était déjà la fin de ma course. Malheureusement, je ne pouvais pas éviter JEV et le contact l’a fait crever. Le résultat est assez décevant, mais c’est la course. Il va falloir garder la tête haute et se concentrer sur demain. Il y a encore un titre Teams à gagner et je veux terminer la saison sur une bonne note. »

Lynn enclenche son premier attack mode, puis le second et met le leader sous pression. Puis c’est un nouveau coup de théâtre car l’ex-pilote d’essai Williams tombe en panne.

Le ‘safety-car’ intervient, tandis que Sims passe deux et Abt, trois

À la reprise, Sam Bird Le Britannique Du Team Virgin, Alors quatre se décale dans la ligne droite…

Et il se fait doubler par Mitch Evans de Jaguar et Antonio Felix da Costa de BMW i Andretti . Abt, lui, tente une attaque sur Sims, il se ‘loupe’ et l’Allemand de laisser passer le peloton.

Puis Evans et Felix da Costa s’offrent Sims.

Derrière, c’est le carnage. Edoardo Mortara de Venturi et Oliver Rowland, l’autre pilote Nissan eDAMS s’éliminent, alors qu’ils jouaient  la cinquième place.

Vergne, en pleine remontée, double Jérôme d’Ambrosio le second pilote Mahindra pour le gain de la onzième  place.

Felipe Massa de Venturi est devant lui, avec le premier point en vue… L’ex-vice-Champion de F1 claque la porte au nez de Vergne et c’est l’accrochage… stupide de la part du pourtant très expérimenté Brésilien quî sait parfaitement que JEV joue le titre !

D’Ambrosio qui  parvient tout de suite à repartir, et Stoffel Vandoorne d’HWA sont également impliqués.

Pas de points pour Vergne, alors que Di Grassi ne finit que cinq!

Jean-Eric qui lâchait serein:

« Ce n’était pas le plan… J’ai été impliqué dans beaucoup d’accidents qui n’étaient pas de mon fait. C’est le sport auto ; il y a de bonnes et de mauvaises journées. Aujourd’hui, c’était clairement une mauvaise journée, mais je conserve une bonne avance avant la finale de demain. Nous allons tout donner. »

Victoire de Buemi, devant Evans et Felix da Costa. C’est la revanche de Nissan eDAMS, Jaguar et BMW i Andretti, trois équipes jusqu’ici dans le ventre mou du Classement.

Buemi qui expliquait :

« Je suis assez ému parce que plus de deux années se sont écoulées entre les victoires. Je voulais vraiment gagner aujourd’hui pour le directeur de l’équipe Nissan e.dams, Jean-Paul Driot, qui ces derniers temps a eu de graves problèmes de santé. lui. La voiture de sécurité m’a finalement bien aidée. Au début de la course, mon équipe m’a dit que nous avions une bonne gestion de l’énergie par rapport à mes rivaux. À la fin, c’était semblable à Rome. Je devais ralentir pour franchir la ligne au bout de 45 minutes, nous n’avons donc pas besoin de faire un tour supplémentaire. Nous sommes effectivement en lice pour le championnat Team, mais les qualifications seront difficiles car nous serons dans le groupe 1. Ce ne sera pas facile, mais la piste sera la même, les conditions seront les mêmes – nous donnerons c’est notre meilleur coup et voir ce qui se passe. »

Et il concluait:

« Un grand merci à mes gars de l’équipe e.dams de Nissan. Nous avons été si proches de l’emporter, si souvent plus tôt cette année et je suis vraiment ravi pour eux. »

Avec 130 points, Vergne conserve un beau matelas. Deuxieme Avec 108 points, Di Grassi est condamné au succès dimanche , surtout s’il ne décroche pas la Super Pole. Evans passe trois Avec 105 points.

 

Joest Jonathan OUAKNINE

Photo : TEAMS

FORMULE E 2019 NEW YORK SEBASTIEN BUEMI file vers la victoire

LE CLASSEMENT DE LA 1ére COURSE A NEW YORK LE 13 JUILLET 2019

 

  1. Sébastien Buemi (Nissan) Nissan e.dams – 36 tours
  2. Mitch Evans (Jaguar) Jaguar à 0.932
  3. Antonio Felix da Costa (BMW) BMW Andretti à 1’’216
  4. Alexander Sims (BMW) BMW Andretti à 2’’971
  5. Lucas Di Grassi (Audi) Audi Abt à 3’’537
  6. Daniel Abt (Audi) Audi Abt à 4’’380
  7. Pascal Wehrlein (Mahindra) Mahindra à 6’’543
  8. Sam Bird (Audi) Virgin à 3’’829*
  9. Jerome D’Ambrosio (Mahindra) Mahindra à 18’’719
  10. Oliver Turvey (NIO) NIO à 25’’038
  11. Gary Paffett (Venturi) HWA à 27’’831
  12. Jose Maria Lopez (Penske) Dragon à 34’’729
  13. Stoffel Vandoorne (Venturi) HWA à 50’’564
  14. Oliver Rowland (Nissan) Nissan e.dams à 1’23’’962
  15. Jean-Eric Vergne (DS) DS Techeetah à 1’34’’508
  16. Felipe Massa (Venturi) Venturi à 1 tour
  17. André Lotterer (DS) DS Techeetah à 1 tour

 

*pénalisé de dix secondes

 

ABANDONS

28° tour: Maximilian Gunther

27° tour: Edoardo Mortara

18° tour: Alex Lynn

15° tour: Robin Frijns

1° tour : Tom Dillmann

 

LE CLASSEMENT GÉNÉRAL PROVISOIRE AVANT LA DERNIÈRE COURSE CE 14 JUILLET

1.Vergne: 130 points  2.Di Grassi : 108 – 3.Evans : 105 -4.Buemi : 104 – 5.Da Costa : 97 – 6.Lotterer : 86 – 7.Abt : 84 – 8.Frijns : 81– 9. Bird : 73 – 10. D’Ambrosio : 67.

 

Formule E Monoplaces

About Author

JOEST JONATHAN OUAKNINE