FORMULE e : JEAN-ÉRIC VERGNE TIENT LA CORDE POUR UN SECOND TITRE MONDIAL ET… ENCORE À NEW YORK !

 

 

Ce week-end, la Formule e est à New York pour la clôture de la Saison.
Jean-Éric Vergne de l’équipe DS-Techeetah, peut logiquement viser un second titre consécutif.
Une réalisation inédite en Formule e.

 

FORMULA E 2018 NEW YORK JEAN ÉRIC VERGNE sacré CHAMPION le samedi 14 Juillet 2018.

 

La Formule e a beaucoup progressé depuis ses débuts. Terminés, les tracés rectangulaires de 1,5 km de long et empruntés une seule fois !

L’ePrix de New York est un exemple de cette progression. Le Brooklyn Street Circuit fait 2,4 km de long et surtout, c’est la troisième fois qu’il accueille la Formule e. À chaque fois, il s’agissait de double-meetings.

Concernant la course au titre, le favori, c’est naturellement le Français Jean-Éric Vergne de l’équipe DS-Techeetah. ‘JEV tentera de décrocher un second titre d’affilée !

Et comme en 2018, il pourrait fort bien à nouveau être sacré CHAMPION du Monde un … 14 juillet et toujours à New York!

Le Français arrive avec une solide avance de 32 points à New-York. Si samedi soir, il en a plus de 29, il sera sacré dans attendre le dimanche ! Second de la course 1 de 2017 et vainqueur de la course 2 de 2018, le tricolore est un candidat sérieux pour le podium.

 


FORMULE-E-2018-NEW-YORK-jEAN-ÉRIC-VERGNE-sacré-CHAMPION-le-14-juillet

 

Son principal opposant, c’est Lucas di Grassi d’Audi Sport Abt. Champion 2016-2017 et triple vice-Champion !, le Brésilien veut reconquérir son sceptre. L’an dernier, il avait remporté la course 1 et terminé second de la course 2. Il est donc lui aussi un candidat au podium.

Mais il doit espérer un gros faux-pas du Français. Or, depuis Monaco, c’est plutôt le pilote Audi qui a eu des coups de mou.

 

Lucas di Grassi (Audi Sport Abt.) Copyright : AUDI

 

Le reste du peloton ne sera pas inactif. En effet, de Mitch Evans du Team Jaguar à Oliver Rowland de Nissan eDAMS, ils seront neuf à se battre pour la troisième place finale !

Après être passé plusieurs fois près de la victoire, André Loterrer, le partenaire de Vergne chez DS-Techeetah, aimerait sans doute décrocher un premier succès avant son départ vers l’équipe Porsche de Formule e qui sera en piste la prochaine saison.

Daniel Abt, partenaire lui de Di Grassi chez Audi Sport Abt, a prolongé avec la Firme aux Anneaux. Un triomphe pourrait lui permettre de bien attaquer la Saison.

D’autres, comme Sam Bird de l’Équipe Virgin, Antonio Felix da Costa du BMW i Andretti, Robin Frijns le Néerlandais de Virgin ou Sébastien Buemi l’autre pilote Nissan eDAMS, ont connu des performances en dent de scie. Une victoire leur permettrait de mieux négocier avec leur équipe, voire de trouver un meilleur baquet…

Enfin, un pilote pourrait pourquoi pas créer la surprise.. Stoffel. Vandoorne d’HWA. Déjà en pole à Hong-Kong et sur le podium, à Rome, le Belge enchaîne les places d’honneurs depuis Monaco.

Pour lui, il est trop tard pour bien figurer au classement final. Même il semble armé pour un nouveau podium, voire une victoire.

De quoi bétonner la place du débutant au sein de la future équipe Mercedes-Benz et même dans le paddock de la Formule e.

Joest Jonathan OUAKNINE

Photos :  FORMULE E et DS-TECHEETAH

FORMULE-E-2018- NEW-YORK-JEAN-ÉRIC-VERGNE CHAMPION DU MONDE… le 14 Juillet

 

About Author

JOEST JONATHAN OUAKNINE