MOTOGP 2020 : DUCATI ET HONDA RÉINVENTENT LA GUERRE FROIDE.

DUCATI OU LE PETIT ROUGE QUI VA BIEN

Alors voilà, l’enjeu est simplement… Marquez !

On sait bien que Gigi Dall’Igna est ‘furax’ chez Ducati, d’avoir construit une moto de folie pour ses pilotes et de les voir se traîner, Dovizioso qui fait la gueule, qui incrimine la moto etc …

On sait que Marquez, qui cherchera probablement à égaler les neuf titres de Rossi en restant chez Honda jusqu’en 2020, il en est à sept plus un bien parti, pensera forcément à un titre sur une autre marque ! (Comme Geoff Duke, Umberto Masetti, Eddie Lawson, Giacomo Agostini, Valentino Rossi, Casey Stoner, ils sont six dans ce tout petit club des motards titrés sur deux marques en 500/MotoGP).

Il pensera comme tous les autres  que le fait de n’avoir été titré en MotoGP qu’avec Honda lui fait un peu d’ombre…

MARQUEZ EST HEUREUX AVEC LES HOMMES DE SON STAND

Et il pourrait chercher à rouler et prendre un nouveau titre sur une autre marque.

Cette marque serait évidemment Ducati, ce qui serait d’autant plus excitant pour Marquez que Rossi et Lorenzo s’y sont cassé les dents.

Qui plus est, on pourrait imaginer que son jeune frère Alex soit lui recruté par le Team satellite Pramac dès 2020…

Ducati ne pense qu’à ça en fait.

CIABATTI ENLACE PETRUCCI

Alors un de ses managers, Ciabatti, histoire d’en rajouter un peu, affirme haut et fort que l’Honda n’est faite que pour Marquez…

La preuve cette année, on voit une Honda devant et pas de Honda derrière (sauf Crutchlow, podium au Sachsenring)…

Sous entendu énorme comme un ‘bunker’, oui, pour prouver sa vraie valeur, Marquez devrait gagner avec une autre marque qu’Honda, qui l’étouffe…

Mais Puig, Manager du team Usine Honda, qui doit déjà se faire pardonner d’avoir agi comme une brêle pressée en recrutant Lorenzo à… l’arrache, et qui a quand même été recruté avec l’objectif prioritaire de garder Marquez, répond par le mépris, sur une Télé espagnole.

PUIG RÉPOND DE FAÇON MALADROITE

« Je crois que Ciabatti devrait regarder tous les résultats en 500 et en MotoGP , Honda a gagné les titres dans toutes les catégories et en particulier celles-là.  Ducati, malgré tous les efforts qui sont faits, a réussi à décrocher un seul titre avec Stoner en 2007. D’ailleurs, les efforts que fait Ducati dans ce championnat sont complètement irraisonnés, comparés à leurs résultats.  Sur une Honda, on a vu gagner Marquez, mais aussi Stoner, Spencer, Doohan, Lawson, Crivillé, Haydn et Rossi… A comparer donc avec l’unique titre de Ducati »…

Bon, il suffit de regarder les chiffres, Honda doit en être à 67 titres toutes cylindrées confondues depuis la création du Mondial GP en 1949, Ducati un seul.

Or pour une fois, les chiffres n’expliquent pas tout.

Peut on vraiment comparer Honda et Ducati sur un plan quel qu’il soit, industriel (120 milliards de CA d’un côté, 736 millions de l’autre) sportif, j’ai donné les chiffres ci-dessus ou quoi que ce soit d’autre ?

LES PILOTES N’ONT PAS BESOIN DE COM

Les philosophies des deux sociétés n’ont rien à voir, en revanche, le «lilliput» italien arrive bel et bien de temps en temps à battre les Japonais en MotoGP.

C’est ça le truc qui nous intéresse, les histoires de déclarations provocantes, on laisse ça à ceux qui n’ont rien à dire…

D’ailleurs, le vrai problème, c’est qu’on laisse parler (et parfois décider) des mecs au minimum maladroits.

Ces deux là sont en train de nous réinventer la guerre froide !

Ciabatti c’est le mec qui a viré Lorenzo la veille de ses premiers succès sur Ducati, il a donc une vision énorme de l’avenir…

Puig, je l’ai dit, a recruté Lorenzo, son pote, après avoir viré Pedrosa, son  ennemi perso.

MARQUEZ IRA OU IL VEUT ET QUAND IL VEUT… À CONDITION DE CONTINUER À GAGNER

Bilan, Lorenzo finit par aller voir les Japonais au Japon (ce qui est extrêmement maladroit d’ailleurs) en désavouant totalement Puig et les gens nommés par le Japon pour gérer le MotoGP.

En somme, deux mecs sans aucune psychologie, aucune connaissance de la façon dont peut réagir un pilote, s’affrontent avec des arguments infinitésimaux.

On s’en fout en fait, le vrai affrontement c’est sur le terrain, je serais étonné que Marquez donne la moindre seconde d’attention à ces discours, ce qui ne l’empêche pas de discuter avec Ducati…

Et probablement avec les Japonais d’Honda…

 

Jean Louis Bernardelli

Photos : MotoGP

 

Moto MotoGP Sport

About Author

jeanlouis