RENAULT DE NOUVEAU MOTORISTE DE WILLIAMS DÈS… 2020 EN F1 ?

 

F1 2019 La RENAULT et la WILLIAMS

 

Surclassé depuis plusieurs saisons, l’Écurie Williams de GP, vit un véritable calvaire, elle qui autrefois alignait les victoires en F1 (114) et enquillait les titres mondiaux à la pelle, en veux-tu en voilà…

Ceux des pilotes (sept) et ceux des constructeurs (neuf) avec successivement le tout premier titre décroché en 1980 par l’Australien Alan Jones, suivi de celui obtenu en 1982 par le Finlandais Keke Rosberg.

 


F1- ALAIN-PROST remporte son 4e titre mondial  en 1993 avec la WILLIAMS-RENAULT

 

Allaient par la suite suivre, ceux de Nelson Piquet le Brésilien en 1987, de Nigel Mansell le Britannique en 1992, d’Alain Prost le Français en 1993, de Damon Hill, l’autre Britannique sacré avec Williams en 1996 et enfin le tout dernier, celui arraché lors de l’ultime GP, celui de Jerez par le Canadien Jacques Villeneuve, le 26 octobre 1997

 


Nigel Mansell sacré CHAMPION du MONDE avec WILLIAMS RENAULT au Hungaroring, le dimanche 16 Août 1992

 

Mais voilà … cela c’était jadis au siècle passé ! Car depuis le début des années 2000, c’est la Bérézina, le désastre !

‘The Colapse’  comme on dit, Outre-Manche…

À l’époque de ses quatre derniers titres (1992-1993-1996 et 1997) les monoplaces Williams étaient propulsées par le moteur Renault.

Depuis les voitures de Sir Franck ont successivement étaient équipées par Mecachrome- Supertec-BMW- Cosworth-Toyota et Mercedes depuis le début de la saison 2014! Sans oublier deux saisons en 2012 et 2013 avec Renault! Avec Pastor Maldonado, Bruno Senna et Valterri Bottas comme pilotes.

Alors que l’été est annuellement toujours propice aux rumeurs, il se murmure en coulisses que le Team Williams pourrait de nouveau disposer du moteur Renault en 2020 !

C’est une indiscrétion, certes mais personne dans le paddock n’ignore qu’entre Mercedes et le Team de Growe, les relations sont actuellement plus que tendues et seraient carrément franchement devenues très froides…

La cause principale de ce désenchantement, l’insistance des dirigeants de l’équipe Britannique à vouloir utiliser la transmission fabriquée par ses soins, au lieu de recevoir l’arrière-train complet à combiner avec le groupe moteur, de la même manière que le fait l’autre équipe qui utilise le moteur Allemand, l’écurie Canadienne Racing Point.

 

F1 2019- CATALUNYA- La-WILLIAMS MERCEDES de George RUSSELL-Photo : Antoine CAMBLOR

 

L’année dernière, l’écurie Williams semblait presque convaincue, d’abandonner un peu d’autonomie de sa conception pour forger une collaboration plus étroite avec les techniciens de Mercedes, mais ce choix n’a finalement jamais été mis en application. On peut facilement et logiquement imaginer que les coûts naturellement et très probablement beaucoup plus élevés et sans réel avantage en termes de performances, ont eu raison de ce choix des responsables de Williams.

Du coup, à Growe, on a repris contact discrètement avec la Firme au Losange et entamé des discussions avec Renault !

 

F1-2019-Grand Prix de France- Circuit Paul Ricard-Carlos SAINZ-Jr.- McLAREN-RENAULT-Photo : Edgar BELLEC

 

Un éventuel accord Williams-Renault, risque de bouleverser l’échiquier. En effet, la aussi selon d’autres indiscrétions, il se raconte secrètement…que du coup, le Team McLaren échangerait ses actuels moteurs … Renault qui lui donnent pourtant entière satisfaction, après les récentes années ‘galère ‘ avec Honda !

L’Équipe de Woking retrouvant… les moteurs Mercedes utilisés entre 1995 et 2014… avant le violent divorce qui suivit !

Alors… Wait and See!

Mais il y a bien contact entre Williams et Renault, cela est une réalité… à défaut d’être une certitude !

 

John ROWBERG

Photos : Bernard BAKALIAN – Edgar BELLEC – Antoine CAMBLOR – PIRELLI

 

 

F1 Monoplaces Sport

About Author

gilles