TOP DÉPART POUR LE ‘SILK WAY RALLY’ À IRKOUTSK DANS LA LOINTAINE SIBÉRIE !

 

 

 

 

Top départ pour le SILK WAY RALLY 2019 ! La cérémonie de podium a officiellement lancé cette 9e édition sur les rives de l’ANGARA, dans le centre-ville historique d’IRKOUTSK. Car dès ce dimanche c’est non loin d’ici, dans la taïga sibérienne que, les concurrents des catégories motos, autos et camions se mesureront sur les pistes techniques de la première étape longeant les bords du LAC BAÏKAL.

À  l’issue de la deuxième journée de vérifications administratives et techniques l’attention s’est portée sur le podium de départ, dressé sur la PLACE COMTE SPERANSKY où, en début de soirée, tous les équipages inscrits pour cette grande aventure dans le ‘Far East’ ont affiché leurs ambitions sportives pour cette édition 2019 du SILK WAY RALLY.

Pour nous Français … IRKOUTSK nous évoque les aventures de Michel STROGOFF… Le héros du roman d’aventures historique de Jules Verne, paru en 1876.

Le roman relate le périple de Michel Strogoff, courrier du tsar de Russie Alexandre II, de Moscou à Irkoutsk, capitale de la Sibérie orientale. Sa mission est d’avertir le frère du tsar, resté sans nouvelles de Moscou, de l’arrivée des hordes tartares menées par le traître Ivan Ogareff pour envahir la Sibérie.

Sur cette route pleine d’obstacles, il croise la belle Nadia Fédor, ainsi que les journalistes européens Harry Blount et Alcide Jolivet. Les voyageurs mettent en général cinq semaines pour aller de Moscou à Irkoutsk. Les courriers du tsar n’ont besoin que d’à peine dix-huit jours pour parcourir cette distance.

Michel Strogoff met trois mois, à cause de toutes les épreuves qu’il doit surmonter. Il se fera, entre autres, brûler les yeux et deviendra aveugle… Nadia, sa fidèle amie, le suit tout au long de son aventure. Ils se font passer pour frère et sœur.

 

MOTOS : PREMIÈRE MONDIALE !


SILK-WAY-2019- Pour la toute 1e fois les motos au iépart-a-IRKOUST.

 

Pour une première… c’est une première mondiale! Dès l’instauration de la catégorie moto, ce SILK WAY RALLY 2019 comptera d’emblée pour le CHAMPIONNAT DU MONDE FIM DES RALLYES TOUT-TERRAIN. Autant dire que les principaux teams officiels ont répondu présent. Vainqueur de la première manche mondiale à Abu Dhabi, voici quelques semaines, le Britannique Sam Sunderland, lauréat du Dakar 2017 emmènera le Red Bull KTM Factory Racing.actuel leader du Championnat du Monde, le pilote britannique, lance :

« Je crois qu’il s’agira d’un rallye très exigeant. Nous partons dans l’inconnue total et personne ne sait vraiment à quoi s’attendre. Mais je nous sens bien préparés. C’est agréable d’être confronté à un nouveau challenge et c’est ce que je préfère par-dessus tout dans cette discipline. »

Autre sérieux candidat à la victoire finale, le Français Adrien Van Beveren emmène les ‘bleus’ du Yamaha Rallye Team, fort de trois machines au départ ici à Irkoutsk, avec également Xavier de Soultrait et l’Argentin Franco Caimi.

Dans le clan du team Monster Energy Honda, on compte sur la vélocité de l’Espagnol Joan Barreda et de l’Argentin Kevin Benavides, mais également sur la fougue du jeune Chilien Jose Ignacio Cornejo.

Barreda qui reconnait:

« C’est un rallye dont je rêve depuis longtemps.  Je suis le seul des trois pilotes à avoir déjà roulé en Chine, mais je ne crois pas qu’il s’agira vraiment d’un avantage. L’objectif est de faire une belle course qui nous préparera aux prochains grands rendez-vous »

Quant à l’ancien Champion de MX et SX, l’Américain Andrew Short (Rockstar Energy Husqvarna Racing Factory), il est au départ pour parfaire son apprentissage de la discipline.

Les Indiens du Hero Motorsport Team Rally placent tous leurs espoirs dans l’expérience du Portugais Paulo Gonçalves. Course dans la course, l’Espagnole Laia Sanz (KTM RALLY 450), aux portes du top 10 sur le Dakar, cherchera à faire mieux et… à finir première pilote féminine, en devançant la Russe Nifontova et la Tchèque Novotna (HUSQVARNA FE450).

Pour ses premiers pas sur ce SILK WAY RALLY, la catégorie quad sera emmenée par le quintuple Champion du monde et ancien lauréat du Dakar, le Polonais Rafal Sonik (Yamaha Raptor 700).

 

AUTOS : AL-ATTIYAH-LE-CONQUÉRANT

SILK-WAY-2019-Sur-le-podium-du-départ-a-IRKOUST-Mathieu-BAUMEL-et-Nasser-AL-ATTIYAH-les-grandissimes-favoris.j

 

Deux fois… deuxième en 2010 et l’an dernier Nasser Al-Attiyah au volant de son habituel Toyota Gazoo Racing, débarque à Irkoutsk avec un seul objectif … Celui de remporter enfin ce SILK WAY RALLY, la seule épreuve d’envergure internationale se refusant toujours à lui. La troisième fois sera-t-elle la bonne ?

« C’est une course que je veux gagner ! »

Et il enchaîne :

« J’espère que cette édition sera la mienne. J’ai remporté les six rallyes auxquels j’ai participé cette année, y compris le Rallye du Kazakhstan, début juin. Le SILK WAY RALLY est une épreuve exigeante et chaque étape sera un véritable challenge pour chaque équipage. »

Le triple vainqueur du Dakar devra composer avec ses équipiers au sein du team Toyota Gazoo Racing Overdrive que sont le Néerlandais Eric Van Loon et, surtout, le Saoudien Yazeed Al Rajhi, lauréat en 2018.

Nasser qui confie encore:

« Je suis enchanté de retrouver le SILK WAY RALLY. Cette édition 2019 s’annonce magnifique, mais aussi très difficile. Nous nous élancerons en tête des voitures avec Nasser Al-Attiyah derrière nous ce qui veut dire que nous devrons trouver d’emblée un rythme très élevé tout en veillant à ne pas prendre trop de risques. »

Quant à Denis Krotov (Mini JCW) il portera au plus haut les couleurs de la Russie. Mais la surprise pourrait bien venir de la catégorie deux roues motrices, très bien représentée sur ce SILK WAY RALLY 2019 avec, notamment, les redoutables buggies du Chinois Han Wei (Geely SMG Buggy), du Russe Andrey Rudskoy (G-Force Bars) et du Français Mathieu Serradori (Buggy CR6 Century Racing).

Pointé parmi les favoris, l’Américain Bryce Menzies (Peugeot 3008 DKR Maxi) a malheureusement été contraint de déclarer forfait en toute dernière minute.

Le pilote US qui explique:

« J’avais effectué de nombreux kilomètres en SSV et de nombreux exercices physiques afin de préparer au mieux ce SILK WAY RALLY »

Lequel ajout :

« Malheureusement une hernie discale en a décidé autrement. Je suis tellement déçu de ne pas pouvoir prendre le départ… »

Catégorie du futur, celle des SSV (Side by Side Vehicles), petits buggies légers, nous offrira une explication au sommet entre le Russe Sergei Kariakin (Maverick X3) et l’Espagnol José Pena Campo (Polaris RZR).

 

POUR LA COURONNE POIDS LOURDS

SILK WAY 2019 Départ à IRKOUST avec Vladimir CHAGIN et Fred LEQUIEN les patrons du rallye

 

Avec pas moins de quatre camions au départ, le team Kamaz-Master fera une nouvelle fois figure de favori au départ de cette 9e édition du SILK WAY RALLY. La lutte s’annonce épique entre Andrei Karginov, le tenant du titre, et son équipier Airat Mardeev, double lauréat de l’épreuve en 2012 et 2016. Attention néanmoins au team biélorusse MAZ alignant trois camions pour Viazovich, Vishneuski et Vasilevski. Autre outsider à bord de son impressionnant Renault, Martin van den Brink (Mammoet Rallye Team) affiche, lui aussi, clairement ses ambitions. Le ‘Hollandais volant’ cherchera à se mêler au débat, tout comme d’ailleurs le Japonais Teruhito Sugawara (Hino 500).

Martin van den Brink qui lâche:.

« Nous visons clairement une place sur le podium »

Avant de préciser :

« L’an dernier fut décevant avec une 7e place finale. Nous allons rouler à notre niveau pour tenir les Kamaz à l’œil et puis nous battre face au MAZ. Le parcours sera lourd, mais nous aimons la difficulté et notre camion a été optimalisé après le dernier Dakar. »

LA PAROLE AUX PATRONS DU SILK WAY RALLY

 

VLADIMIR CHAGIN (Directeur du SIlk Way Rally) : « Je suis particulièrement content de pouvoir accueillir les motos sur cette 9e édition. Le parcours de cette année sera difficile mais particulièrement intéressant. Honnêtement j’aimerais être derrière le volant pour profiter des pistes en Russie, en Mongolie et en Chine. Je tiens à remercier toute l’équipe du SILK WAY RALLY pour le travail fourni et j’espère pouvoir assister à nouveau à une grande course qui restera comme une aventure inoubliable pour l’ensemble des concurrents. »

FRÉDÉRIC LEQUIEN (Directeur adjoint du Silk Way Rally) : « Ce SILK WAY RALLY 2019 offre un parcours de rêve, non seulement aux concurrents, mais également aux nombreux téléspectateurs qui suivront cette magnifique aventure dans près de 190 pays. Cette 9e édition qui intègre pour la première fois la catégorie moto et devient la deuxième manche du Championnat du Monde FIM des Rallyes, proposera un spectacle sportif au plus haut niveau faisant entrer notre épreuve dans une nouvelle dimension. »

 


SILK-WAY-2018- Les-outils indispensables

ROAD BOOK

7 juillet 2019 : IRKOUTSK — BAIKALSK

Kilométrage total : 254,90 km

Secteur sélectif : 50,87 km

100 % terre – Etape 1: La ‘taïga’ sibérienne

Cette première étape aura le don de réveiller tout le monde: 51 kilomètres de pistes étroites serpentant dans la taïga sibérienne. Il sera difficile de dépasser dans sa première portion, plutôt étroite et technique. Pistes forestières, lits de rivières et sommets de collines poussiéreuses: cette journée s’annonce déjà très variée et éprouvante. De quoi profiter à fond d’un premier bivouac enchanteur, installé sur les bords du Lac Baïkal.

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : SILK WAY DPPI – Judith TOMASELLI

 

 

Rallye-Raid Silk Way Rallye

About Author

gilles