MOTOGP 2019 AU SACHSENRING POUR MARQUEZ ET MARQUEZ, MAIS CHUTES FRANÇAISES.

 

 

LE GP DE QUARTARARO ET ZARCO N’A PAS DURÉ LONGTEMPS

 

Non ce n’était pas le jour des Français.

Alors que d’autres, et dans toutes les cylindrées, ont ‘bouffé’ du lion, eux ont ‘bouffé’… du gravier!

Et cela avait mal commencé dès le matin, au warm-up, où Zarco est tombé et Fabio pointe à sept dixièmes de Marc Marquez, sur une piste ‘à la con’, dètrempée en train de sécher, et où tout le monde a commencé en pneus pluie , bon, c’était juste un indice…

Dans le GP, Fabio rate son départ, bousculé par Miller, façon rygby à l’australienne, manquant d’élégance mais un départ de GP c’est une curée !

Il se retrouve du coup alors sept !

Il veut évidemment remonter mais avec un peu de fougue et se jette dans le deuxième tour… Un peu plus tard, c’est le tour de Johan Zarco, le disque de la Marseillaise va rester dans son étui à la sono !

 

MARQUEZ FAÇON ATHLÉTISME, QUAND ON CASSE LA LIGNE D’ARRIVÉE !

 

Marc Marquez est parti devant, il est vite évident qu’il ne sera pas prenable.

Maverick Viñales, parti deux, a bien essayé, on sait le garçon assez bon à l’exercice de la ‘baston’ mais même pas tu y penses…Bon, il sera deux, mais loin à l’arrivée, cinq secondes dans la vue, Marquez était à la fois…  ‘le roi’ et le ‘prince’ de ce GP au Sachsenring !

 

CRUTCHLOW GRAND GUERRIER

 

Il y a quand même eu une jolie bagarre, pas une baston parce qu’il n’y a pas eu de dépassement, mais Cal Crutchlow, qui s’était récemment cassé un bout de genou et ce…  dans un accident de vélo, est remonté trois et a passé la moitié du GP à chercher à prendre Viñales !

Mais rien à faire, quand le jeune bleu qui gagne sans savoir pourquoi est en état de grâce sur une moto qui y revient, à l’état de grâce, impossible d’aller le surprendre.

Donc Crutchlow et son genou tout cassé finit trois certes mais il monte sur le podium, c’est encore une belle histoire.

Marquez (Marc) en est donc à un total effarant sur ce circuit, sur dix courses courues dans toutes les cylindrées, dix victoires et dix pole !

Il y a du Giacomo Agostini chez ce garçon… bourré de talent !

 

C’EST UN PEU LA ´MOUISE’ CHEZ DUCATI

 

En plus, Petrucci termine devant Dovizioso, ce qui semble incroyable mais il ya peut-être changement de tactique chez Ducati, après tout, les deux rouges sont deux et trois au général, loin certes, mais entre eux il ya seulement… sept points.

Et Petrucci est en très grande forme, malgré une gaufre monumentale en qualifs.

Pour Yamaha pas terrible, certes Viñales est deux mais, on l’a dit… à cinq secondes de Marc Marquez, Fabio Quartararo est tombé, Rossi et Morbidelli se sont battus en huitième et neuvième places…

Même chez KTM, il n’y a pas eu la traditionnelle explosion de joie sur le Top 10 de Pol Espargaro, qui a fini seulement douze…

Non, c’était le jour de la Catalogne…

Résultats Allemagne 2019 en MotoGP

http://resources.motogp.com/files/results/2019/GER/MotoGP/RAC/Classification.pdf?v1_36e442ff

Classement général MotoGP après l’Allemagne 2019

http://resources.motogp.com/files/results/2019/GER/MotoGP/RAC/worldstanding.pdf?v1_8ba5d190

ALEX MARQUEZ TRÈS BEAU COMBATTANT

 

En Moto2, Alex Marquez, qui est grand favori (en tous cas le mien…) cette année a commencé par ‘louper’ son départ, …c’est c… quand on part de la pole !

Et puis, il a fait dans l’élégant, mais l’élégant qui fait mal.

Il a remonté tous ceux qui étaient devant lui, a pris la tête et ´bye bye’…

Dans la foulée, Luthi a pris un « long lap penalty », un détour par un bout lent du circuit, pour avoir renversé Vierge, le coéquipier de Marquez, comme un soudard…

Du coup, le petit frère prend aussi la tête au Général de sa cylindrée !

C’est derrière que ça s’est battu fort entre les KTM de Lecuona et Binder et la Kalex de l’Allemand Schrotter.

Ce qui a bien arrangé Marquez d’ailleurs, parce que pendant que les trois derrière s’entre-tuaient, lui a pris le large, il a terminé avec une seconde deux d’écart sur Binder, en ayant ralenti sur la fin, la piste chauffait, les pneus avaient une envie folle de dégommer…

Quand même, ces KTM si mauvaises il y a quelques semaines, ce sont les propres mots du PDG, ont reçu quelques améliorations de taille, si la marque pouvait en faire autant en MotoGP !

Résultats Allemagne 2019 en Moto2

http://resources.motogp.com/files/results/2019/GER/Moto2/RAC/Classification.pdf?v1_7b844ef0

Classement général Moto2 après l’Allemagne 2019

http://resources.motogp.com/files/results/2019/GER/Moto2/RAC/Classification.pdf?v1_7b844ef0

GROSSE BASTON DE BOUT EN BOUT

En Moto3, corps à corps et bagarre de rue du début à la fin.

Avec des trucs que l’on ne voit que dans cette catégorie, Canet, leader au Général, parti de très loin sur la grille, vingt deuxième, est remonté sur la tête de course !

Course que les deux Honda du Team Leopard, Ramirez et Dalla Porta, ont réussi à tenir en main dans la mêlée générale. Doubl de ce team au bout, Ramirez a même réussi à passer Camier dans le dernier tour et Dalla Porta prend la tête au Général.

DOUBLÉ HONDA LEOPARD

Pas avec beaucoup d’avance, mais en tête.

Très beau GP les jeunes, baston partout et de bout en bout.

Résultat Allemagne 2019 Moto3

http://resources.motogp.com/files/results/2019/GER/Moto3/RAC/Classification.pdf?v1_c21d9a19

Classement général après l’Allemagne 2019 en Moto3

http://resources.motogp.com/files/results/2019/GER/Moto3/RAC/worldstanding.pdf?v1_986a0518  

NIKI TUULI

Le Motoe  a commencé la journée, cette première course a été déclarée «wet» parce que la piste n’était pas encore totalement sèche, on est donc partis en pneus pluie et comme c’était sec quasiment partout les pneus pluie ont détesté…

En plus, comme, à cause de la piste mouillée, on a fait deux tours de ‘reco’ au lieu d’un, il a fallu en enlever un de la course, c’est ça les batteries, c’est lourd et ça ne négocie pas…

Enfin, quand Savadori s’est jeté dans le gravier il y a eu un drapeau rouge et on a donc arrêté la course après cinq tours.

Il y en a sûrement qui penseront que c’est le début, il  faut donc avoir les idées larges et de la générosité dans les jugements, dont acte mais enfin c’est frustrant cinq tours de course…

Cela dit, il ya eu de belles bagarres, mais en muet.

Or, quand le cinéma était muet il y avait un pianiste dans la salle…

Là, MotoGP TV a mis à l’antenne un mec qui s’est égosillé pour faire du bruit, un peu à la brésilienne, sauf que le brésilien est une langue sublime et l’angliche est une langue de barbares.

Donc on va prévoir un fond sonore ?

Allez belle victoire de Niki Tuuli du Team Ajo, en plus ça fait du bien d’entendre le Maamme, l’hymne national finlandais.

Classement de la Course du Sachsenring  (et Général de la Coupe du Monde Motoe)

http://resources.motogp.com/files/results/2019/GER/MotoE/RAC/Classification.pdf?v5_8eb506b0

Jean Louis BERNARDELLI

Photos ; MotoGP

Moto Moto e Moto2 Moto3 MotoGP Sport

About Author

jeanlouis