WSBK 2019 À DONINGTON PARK : LE FRANÇAIS JULES CLUZEL (YAMAHA) EN TÊTE DU SUPERSPORT 600.

 

 

Il yva différentes catégories en Mondial Supervbike WSBK, comme en MotoGP d’ailleurs, ce Supersport est dit WSSP, et si Yamaha a tendance à dominer ce Championnat, on s’intéresse évidemment de près aux pilotes français.

Jules Cluzel de l’Équipe GMT 94 Yamaha, se bat avec énergie contre deux autres Yamaha, beaucoup plus performantes que la sienne, celles du team Bardahl, pilotées par Krummenacher et Caricasulo.

Ce vendredi n’est qu’un premier jour, mais très encourageant,  on sait que Christophe Guyot et sa bande du GMT 94 bossent comme des malades pour améliorer la moto et la première journée de Donington Park est menée par Jules Cluzel, devant le leader au mondial, Krummenacher, Caricasulo est cinquième temps derrière la Kawasaki de l’autre pilote tricolore Lucas Mahias.

Les six meilleurs temps du WSSP

1.Jules Cluzel – (GMT94 YAMAHA)  1’30.888

2.Randy Krummenacher – (BARDAHL Evan Bros.) à 0.190

3.Hannes Soomer – (MPM WILSport Racedays) à  0.420

4.Lucas Mahias – (Kawasaki Puccetti Racing) à 0.504

5.Federico Caricasulo – (BARDAHL Evan Bros) à 0.511

6.Raffaele De Rosa (MV Agusta Reparto Corse) à 0.595

 

Par ailleurs, en catégorie WSBK, on a vu le retour de Van der Mark, au guidon de sa Yamaha Pata, en piste, alors qu’il a été récemment opéré d’une fracture du bras !

 

MICKAEL VAN DER MARK

 

En néerlandais on dit « Heerlijk je terug te zien.. » (merci à mon ami Philippe Janssens) ce qui signifie, mais vous l’avez déjà compris, « Bienvenue pour ton retour »

Il est troisième au Classement général devant son coéquipier Lowes, il faut donc qu’il marque des points, ce qui est la raison de son retour… un peu anticipé !

Journée intéressante d’ailleurs, parce que les deux leaders au Mondial, Bautista, le pilote Ducati et Rea celui de Kawasaki, n’ont été dominateurs ni l’un ni l’autre, le boss de la journée est…Tom Sykes, qui roule désormais chez… BMW.

 

TOM SYKES SAVOURE…

 

Et qui doit bien se marrer, il a dû quitter Kawasaki qui lui offrait juste de quoi s’acheter des sandwiches pour une reconduction de contrat…

Le deuxième temps est pour la Yamaha de Lowes, autrement dit, la Marque Bleue réussit maintenant à se battre tout le temps devant, l’an dernier, mais intact, Van der Mark avait fait un doublé à Donington Park.

Loris Baz qui pilote, lui aussi pour Yamaha, le seul pilote français dans cette cylindrée, est huitième temps à une demi-seconde de Sykes.

Les six meilleurs en WSBK

1.Tom Sykes – (BMW Motorrad) en 1’27.733

2.Alex Lowes – (Pata Yamaha) à 0.018

3.Toprak Razgatlioglu – (Kawasaki Puccetti) à 0.042

4.Jonathan Rea – (Kawasaki Racing Team) à 0.079

5.Leon Haslam – (Kawasaki Racing Team) à 0.126

6.Álvaro Bautista – (Ducati) à 0.272

Autrement dit, les pole positions seront animées ce  samedi !

 

ANDY VERDOÏA

 

Enfin, en SSP 300, bataille enragée, j’ai dit qu’il fallait d’abord se qualifier puisqu’il ya plus de concurrents que de places sur la grille, il ya donc deux groupes qui roulent, et on fait l’équivalence des temps.

Le Français Verdoïa pilote Yamaha, est deuxième temps derrière la Kawasaki du quasiment intouchable Gonzales, Hugo de Cancellis autre pilote Yamaha est qualif, si je calcule bien et je demande l’indulgence du jury en cas d’erreur, Enzo de la Vega, du team MHP- Patrick Pons  de Jean-Paul Boinet, est aussi dans le bon wagon.

Autrement dit, De Cancellis et Verdoïa, qui sont avant la course de Donington six et sept au général, avec 47 et 45 points ont deux places à gagner, devant eux la KTM de Jahnig,totalise 48 points, et la Kawasaki de Garcia en compte 50 points.

Alors « Messieurs les Français tirez les premiers » (Citation de Lord Hay à la Bataille de Fontenoy en 1745…).

Jean Louis BERNARDELLI

Photos : WSBK et Teams

 

Moto Sport Superbike

About Author

jeanlouis