MOTOGP 2019 EN ALLEMAGNE : MARQUEZ EST LE BOSS, QUARTARARO LE PETIT PRINCE DU SACHSENRING.

 

 

LE CIRCUIT DU SACHSENRING ET SES NOMBREUX VIRAGES À GAUCHE

 

Le GP d’Allemagne se passe au Sachsenring, à l’extrême bout du bout du pays, à la frontière tchèque.

Cet événement a perdu un paquet d’oseille en 2017, encore pas mal en 2018, il a été menacé de disparaître du Calendrier, l’ADAC (Automobile Club Allemand), qui chapeaute le circuit, a dû créer une nouvelle structure financière pour le maintenir à flots mais il y a un besoin énorme de public.

On a fait carrément venir Marquez sur un match de foot dans le coin pour faire des ‘burn out’..  à la mi temps et pour faire un peu de ‘ramdam’ autour de ce GP.

Mais le problème est que le public allemand des grandes villes du nord va voir le GP d’Assen, celui des villes du sud va en Autriche.

Et donc le Sachsenring doit aller à la pêche aux subventions, comme tous les GP d’ailleurs, sauf que lui au bout perd de l’argent !

Le Sachsenring, en comptant toutes les cylindrées dans lesquelles il y a couru, a été gagné neuf fois d’affilée par Marc Marquez.

Et quand on lui dit qu’il a gagné d’avance, il se fâche, lui, d’habitude genre ‘le’ gendre idéal, en rappelant qu’à Austin aussi il était imbattable et qu’il s’est mis au tas…

Le matin de cette première journée de roulage ce vendredi 5 juillet, l’immense espoir français Fabio Quartararo a décroché une fois encore, le meilleur temps devant Marc Marquez et Valentino Rossi.

 

QUARTARARO EN GRANDE FORME

 

Important, le Sachsenring a beaucoup plus de virages à gauche qu’à droite, c’est un des points très forts de Marquez et un soulagement pour Quartararo, récemment opéré au bras droit !

L’après midi, c’est d’abord Rins qui a été en vedette, lui que l’on voyait vainqueur possible à Assen mais qui s’est jeté dès le début de course, alors qu’il était devant !

La Suzuki est une moto ultra-saine, comme la Yamaha, et le pilote est un très bon, son chrono est donc talentueux et logique.

Puis Quartararo a repris les commandes. La température de piste, humaine le matin, est passée à… 42 degrés, on roule en dur avec diverses combinaisons dur /medium.

Et déboule … Marquez !

La fin de séance se fait en pneu soft, même en double soft pour le pilote Yamaha Factory Maverick Viñales, une combinaison qui a peu de chances de voir le jour lors du GP, mais on sait que ces soi-disant essais libres, sont déjà qualificatifs, dans les cinq dernières minutes on passe donc les pneus ‘chewing gum’ !

Et ce qui est important, c’est l’écart que Marc Marquez colle à Rins et Quartararo mais précisons que Fabio a été gêné par son coéquipier Morbidelli dans son tour rapide, donc écart de plus de… trois dixièmes.

Le boss reste le boss…

Enfin, c’est le génie des sports mécaniques, tu n’es le boss que jusqu’au lendemain où il faut tout recommencer !

À noter que les Ducati forment un trio peu engageant, Miller/Petrucci/Dovizioso, loin de la tête…

 

POL ESPARGARAO A ENCORE MIS DU LOURD

 

À noter l’incroyable cinquième temps de Pol Espargaro sur la KTM, dopé par l’arrivée et l’insuccès de Johan Zarco, toujours aussi largué…

On est un peu dans la même histoire que celle de Dovizioso quand Lorenzo est arrivé chez Ducati… gagner et prendre un max de blé !

Maid depuis, le gentil et discret Dovi s’est transformé en machine de guerre, obligeant Marquez à s’arracher la paume des mains pour rester devant…

Et oui, le stimulus moral, y a que ça de vrai !

Alors, comme me le faisait remarquer Gilles Gaignault, il faut en souhaiter un MAX à Zarco, car sinon il va, d’une part, passer aux oubliettes, surclassé par Espargaro à moto égale… et d’autre part être aussi et surtout… totalement éclipsé par le talent de son jeune compatriote, Fabio Quartararo, en pleine ascension, lui, et LA révélation du Moto GP !

 

Résultats combinés vendredi  Allemagne 2019 en MotoGP

http://resources.motogp.com/files/results/2019/GER/MotoGP/FP2/CombinedPracticeTimes.pdf?v1_c59ec147

BINDER LE MAGICIEN DE KTM

 

En Moto2, bonne nouvelle pour un GP d’Allemagne qui a besoin de public, le matin est dominé par deux pilotes allemands, Folger et Schrotter, à sept millièmes l’un de l’autre…

L’après midi, c’est une moto qui parle allemand qui fait le meilleur temps combiné, la KTM de Binder.

Ce pilote est la star de KTM en Moto2, au point qu’il est fortement question qu’il monte en MotoGP en 2020 chez Tech3 à la place de Syahrin.

D’une façon générale d’ailleurs, les KTM ont bien roulé, il est net qu’après un début de saison désastreux, reconnu par son Pdg. d’ailleurs, on a enfin construit un cadre digne de la maison, puisque le Moto2 est une compète de cadres (et de pilotes…).

Lekuona troisième temps, Martin treize, les autresz, dont celle de Tech3 (Oettl ne roule pas, seul Bezzecchi est en piste) sont carrément loin…

Bon et les stars ?

Luthi est onzième temps à plus d’une demi seconde de Binder, Marquez septième temps à quatre dixièmes, en plus une chute et sa moto a brûlé, il va falloir que ça décante un peu tout ça…

Résultats combinés vendredi Allemagne 2019 en Moto2

http://resources.motogp.com/files/results/2019/GER/Moto2/FP2/CombinedPracticeTimes.pdf?v1_209c55f1

LE TRÈS IMPROBABLE SASAKI

En Moto3, toujours le brouillard innommable, un exemple fort avec la première session de roulage du matin.

Au Classement général des huit premiers GP, on a Canet, devant Dalla Porta et Antonelli.

Le matin du Sachsensring, ce vendredi, Canet est dixième temps à une seconde du meilleur temps, Fernandez, Dalla Porta est dix neuvième à une seconde six, Antonelli vingt deuxième à une seconde neuf !

Or, on le rappelle, le Moto3 est normalement un révélateur de talents, avec de brillants champions du monde, et parfois des duels de titans entre deux pilotes comme l’an dernier entre Martin et Bezzecchi.

Cette année, ça part dans tous les sens !

Le combiné de cette première journée donne Sasaki meilleur temps (il est 20ème au Général !), devant Fernandez (19ème) et Ramirez (septième mais avec la moitié des points de Canet…).

Bon, à Assen, le plus beau des trois GP a été celui des Moto3, ils ont encore deux jours pour nous donner un truc qui tient debout…

Classement combiné vendredi Allemagne 2019 en Moto3

http://resources.motogp.com/files/results/2019/GER/Moto3/FP2/CombinedPracticeTimes.pdf?v1_17b17ee3

MIKE DI MEGLIO

Enfin, en Moto e, dont c’est la première course, il y a eu deux séances de roulage à l’issue desquelles, le meilleur temps est celui du Français Mike Di Meglio, du Team VDS.

Le temps de Mike, dont on sait qu’il est un très bon, est plus lent de deux secondes que le meilleur tour en Moto3 !

 

Résultat combiné Motoe vendredi A1llemagne 2019

http://resources.motogp.com/files/results/2019/GER/MotoE/FP2/CombinedPracticeTimes.pdf?v3_4b2794a9   

Jean Louis BERNARDELLI

Photos : Moto GP 

 

Moto Moto e Moto2 Moto3 MotoGP Sport

About Author

jeanlouis