VICTOIRE ET DOUBLÉ DES MAZDA Dpi À WATKINS GLEN EN IMSA.

 

 

 

 

Première victoire mais aussi formidable performance avec le doublé des deux Mazda RT24 ce week-end sur le Circuit de Watkins Glen en Championnat d’Endurance Américain de l’IMSA.

« C’est notre jour !», a crié John Doonan, Directeur du Département sport automobile chez Mazda, immédiatement après que la paire de ses voitures de course Mazda RT24-P Daytona Prototype (DPi) ait franchi le drapeau à damier aux deux 1éres places après six heures de course exténuantes au Watkins Glen International

En effet à l’issue des 6 heures du Glen, les deux Mazda du Team Joest triomphent, la victoire revenant à celle du trio formé de l’Américain Jonathan Bomarito, du Britannique Harry Tincknell et du Français Olivier Pla.

Lesquels l’emportent sur le fil sur la voiture-sœur, la seconde Mazda du second équipage avec l’Anglais Oliver Jarvis, l’Américain Tristan Nunez et l’Allemand Timo Bernhard, qu’ils devancent au terme des 211 tours de … 0”353 !

Le podium étant complété par la première des Acura du Team Penske, celle composée de la paire, avec le Colombien Juan Pablo Montoya et l’Américain Dane Cameron, classée troisième à 11”783

Top 5 pour la meilleure des Cadillac DPi, celle de l’équipe du Wayne Taylor, composée elle, de Jordan Taylor et de Renger Van Der Zande qui termine à 24”837.

Et pour la deuxième Acura, de l’équipe de Roger Penske, du tandem Ricky Taylor et Helio Castroneves qui termine à 38”684.

Après sa victoire, Harry Thicknell, expliquait :

«  Je devais attaquer et c’était difficile de passer Montoya».

Avant de préciser :

« J’ai essayé une fois de l’extérieur et il s’est un peu légèrement déporté et m’a un peu repoussé, alors je savais que ça allait devoir être très audacieux. Dans ces circonstances, vous devez au mieux vous engager à 100%. C’est l’engagement de 95% qui a retardé mon dépassement, alors je pense qu’ensuite j’étais engagé à 110%, et heureusement cela a fonctionné et j’ai récupérer la tête».

VICTOIRE PORSCHE EN GT ET ACURA EN GT DAYTONA

IMSA 2019 WATKINS GLEN Victoire en GT pour la PORSCHE BRUMOS

 

Succès en GT  pour la Porsche du Britannique Nick Tandy et Patrick Pilet, au volant de la Porsche officielle aux couleurs historiques de Brumos.

En finale, avec encore très peu de carburant, Tandy est parvenu à précéder la Corvette de Jan Magnussen et Antonio Garcia. Troisième place pour la plus rapide des Ford GT du duo Richard Westbrook et Ryan Briscoe, qui ont connu un problème de direction.

La deuxième voiture du duo  Gavin-Milner étant victime d’un accident avec le châssis de rechange reconstruit après la sortie de route de Marcel Fassler aux 24 Heures du Mans.

Patrick Pilet qui confiait :

« En 2015, Nick et moi avons remporté la course au Canada. L’année dernière, nous avons manqué de peu notre victoire. Une chose est sûre: Porsche est toujours performant sur ce circuit très spécial. La plupart des pilotes adorent le circuit car il ressemble à une montagne russe – incroyablement rapide et exigeant. Les dépassements étant très difficiles ici, il est particulièrement important de bien se qualifier. Nous voulions commencer par l’avant de la grille et rester à l’avant. »

Et Nick Tandy, ajoutait encore :

«Cette piste figure en bonne place dans ma liste des favoris personnels. Nous avons été très rapides ici l’année dernière et cette fois, nous étions déterminés à gagner. Notre victoire à Watkins Glen a souligné que nous sommes de retour en mode IMSA après la course fatigante du Mans. Cela augure bien pour la course à Mosport. »

 

IMSA 2019 WATKINS GLEN Victoire en GT DAYTONA pour l’ACURA. —

Enfin dans la catégorie GT Daytona, succès pour Acura avec l’équipage, Mario Farnbacher, Trent Hindman et Justin Marks, malgré la superbe remontée en fin de course de la BMW de l’équipe Turner avec Bill Auberlen au volant.

Le podium étant complété par la Scuderia Corsa avec la Ferrari F488 de Toni Vilander, Cooper MacNeil et Jeff Westphal.

 

Peter GRISWOLD

Photos : IMSA – TEAMS

LE CLASSEMENT GÉNÉRAL  FINAL

1 – Bomarito/Tincknell/Pla (Mazda DPi) – Joest – 211 tours

2 – Jarvis/Nunez/Bernhard (Mazda DPi) – Joest à 0”353

3 – Montoya/Cameron (Acura DPi) – Penske à 11”783

4 – Van Der Zande/Taylor (Cadillac DPi) – Taylor à 24”837

5 – Taylor/Castroneves (Acura DPi) – Penske à 38”684

6 – Barbosa/Conway/Albuquerque (Cadillac DPi) – AXR à 2 tours

7 – Nasr/Curran/Derani (Cadillac DPi) – AXR à 3 tours

8 – Owen/Binder (Cadillac DPi) – Juncos à 5 tours

9 – Trummer/Simpson/Miller (Cadillac DPi) – JDC Miller à 7 tours

10 – McMurry/Aubry/Lux (ORECA LMP2) – PR1 à 10 tours

11 – Goikhberg/Vautier/Piedrahita (Cadillac DPi) – JDC Miller à 12 tours

12 – Pilet/Tandy (Porsche 911 RSR) – Porsche à 16 tours

13 – Magnussen/Garcia (Chevrolet Corvette C7.R) – Corvette à 16 tours

14 – Briscoe/Westbrook (Ford GT) – Ganassi à 17 tours

15 – Hand/Mueller (Ford GT) – Ganassi à 17 tours

16 – Krohn/Edwards (BMW M8 GTE) – RLL à 17 tours

17 – Bamber/Vanthoor (Porsche 911 RSR) – Porsche à 17 tours

18 – Farnbacher/Hindman/Marks (Acura NSX GT3) – Shank à 23 tours

19 – Auberlen/Foley/Machavern (BMW M6 GT3) – Turner à 23 tours

20 – MacNeil/Vilander/Westphal (Ferrari 488 GT3) – Scuderia Corsa à 23 tours

21 – Legge/Nielsen/Figueiredo (Acura NSX GT3) – Heinricher à 23 tours

22 – Heistand/Hawksworth/Frommenwiler (Lexus RC F GT3) – AIM à 23 tours

23 – Hargrove/Robichon/Kern (Porsche 911 GT3 R) – Pfaff à 23 tours

24 – Potter/Lally/Pumpelly (Lamborghini Huracan GT3) – Magnus à 23 tours

25 – Morad/Mies/Feller (Audi R8 LMS GT3) – Land à 23 tours

26 – Montecalvo/Bell/Telitz (Lexus RC F GT3) – AIM à 23 tours

27 – Miller/Seefried/Werner (Porsche 911 GT3 R) – Black Swan à 25 tours

28 – Gdovic/Eidson/Yount (Lamborghini Huracan GT3) – PPM à 26 tours

29 – Chase/Dalziel/Skeen (Audi R8 LMS GT3) – Starworks à 26 tours

30 – Cassels/Evans/Masson (ORECA LMP2) – PerfTech à 30 tours

31 – Blomqvist/De Phillippi (BMW M8 GTE) – RLL à 52 tours

32 – Bennett/Braun/Dumas (Nissan DPi) – CORE à 100 tours

33 – Lindsey/Long/Boulle (Porsche 911 GT3 R) – Park Place à 125 tours

34 – Sellers/Hardwick/Lewis (Lamborghini Huracan GT3) – Miller à 143 tours

35 – Gavin/Milner (Chevrolet Corvette C7.R) – Corvette à 211 tours

36 – Keating/Bleekemolen/Fraga (Mercedes-AMG GT3) – Riley à 211 tours

 

Endurance IMSA

About Author

gilles