MOTOGP 2019 À ASSEN : PREMIÈRE VICTOIRE DE YAMAHA AVEC VIÑALES, QUARTARARO SUR LE PODIUM.

 

 

Ah oui, on y a cru.

 

Un espoir dingue, absurde d’une certaine façon, avec un Maverick Viñales et sa moto d’usine qui n’a pas raté son départ et un Marc Marquez en pneu soft à l’arrière qui a attaqué Fabio Quartararo comme un chien enragé alors que le pilote Français était en tête.

Et Fabio a formidablement résisté, en plus Marquez était talonné par un Viñales qui ayant pris un bon départ, était idéalement placé.

On a donc vu une baston phénoménale, du type que l’on aime, entre ces trois pilotes.

Il faut aussi revenir sur le fait que les deux Suzuki de Rins et Mir ont fait le holeshot, Rins chutant très vite et Mir étant parti, comme Marquez, en pneu arrière tendre, ce qui n’était pas la bonne solution.

À partir de la mi-course, Fabio, à deux reprises, prend les vibreurs un peu vite et se retrouve avec un guidon qui fait le shaker, et à ce moment le pneu arrière de Marquez est encore en pleine forme, bref Marquez passe.

Quand même Fabio a été immense !

 

MARQUEZ PREND ENCORE DES POINTS D’AVANCE AU GÉNÉRAL

 

Et Viñales passe aussi, on rappelle au passage qu’il dispose d’une moto d’usine, remonte prendre Marquez dont le pneu arrière faiblit et le passe.

Marc Marquez joue le titre, il est devant son adversaire direct… Dovizioso, il laisse donc filer Viñales, la fin du GP est presque ennuyeuse.

Fabio Quartararo avouera à la fin du GP qu’il a souffert de son bras droit, opéré du syndrome des loges il ya quelques semaines, il faut aussi rappeler qu’il ne dispose que d’une moto support qui a roulé pratiquement la moitié du GP devant deux motos d’usine.

Les Ducati se sont un moment battues avec la Suz’ de Mir, dont le pneu arrière tendre n’a pas tenu la longueur, les rouges sont donc derrière Fabio, mais très loin !

Du coup, Marc Marquez augmente un peu son avance au Général, ce qui était son but, sachant que sur ce circuit, les Yamaha étaient à l’aise.

Enfin pour Valentino Rossi, week end de «mierda», qui a terminé le GP en s’accrochant avec Nakagami.

Idem pour Johan Zarco qui a dû s’arrêter à son stand, en carafe!  Quelle saison de M…

On apprendra plus tard que l’arrêt de Johann n’est pas technique mais qu’il n’arrivait plus à tenir la moto.

 

Résultats Assen 2019 en MotoGP

http://resources.motogp.com/files/results/2019/NED/MotoGP/RAC/Classification.pdf?v1_b143e21e

Classement général après Assen 2019 en Moto GP

http://resources.motogp.com/files/results/2019/NED/MotoGP/RAC/worldstanding.pdf?v1_d0640782

SUPERBE BASTON AVANT QUE MARQUEZ NE SE FASSE FAUCHER

 

En Moto2, grosse frustration, Marquez Jr, qui a pris un départ moyen comme d’habitude, remonte formidablement et passe en tête où il est en bagarre avec Baldassari.

Baldassari tente de passer coup de folie…. à un endroit où ça ne passe pas, il accroche évidemment Marquez tout en fin de GP, plus frustrant tu peux pas.

Du coup, c’est Fernandez, le coéquipier de Baldassari, qui se retrouve en tête et gagne pour la première fois en Moto2, au moins ce moment là est émouvant, et Tom Luthi, qui termine deux, reprend la tête au général, six points devant Alex Marquez.

 

AUGUSTO FERNANDEZ

 

Frustration aussi avec Remy Gardner, le fils du Champion du Monde Wayne Gardner, qui avait fait sa première pole la veille mais est parti au gravier.

Bref, on est content pour Fernandez et Luthi mais c’est quand même une course qui aurait pu être superbe de bout en bout, et qui s’est terminée, c’est le cas de le dire, en queue de poisson.

À noter que la KTM de Binder est dans le coup, de même que celle de Jorge Martin, qui était quatre quand il est tombé.

Si KTM pouvait trouver d’aussi bonnes solutions en Moto GP ce serait ‘Kolosal’ !

Au fait, la KTM Tech3 de Bezzecchi termine dans le top 10, ENFIN ! 

 

BEZZECCHI OUVRE FRANCHEMENT LE SCORE DE TECH3

 

Résultats Assen 2019 en Moto2

http://resources.motogp.com/files/results/2019/NED/Moto2/RAC/Classification.pdf?v1_6cb0af8e

 

Classement général Moto2 2019 après Assen

http://resources.motogp.com/files/results/2019/NED/Moto2/RAC/worldstanding.pdf?v1_6d6ac0d9

 

ARBOLINO VA PASSER DALLA PORTA DANS LE DERNIER TOUR

 

En Moto3, GP sublime de bout en bout, avec une sorte de mêlée géante qui s’est décantée en fin de course, six ou ept motos en baston en tête du ébut à un accrochage collectif qui a laissé les deux Honda de Dalla Porta et Arbolino se faire un duel digne des bouquins d’Alexandre Dumas !

La KTM de Kornfeil a été leader un moment mais il a mordu la fameuse chicane finale d’Assen et a dû faire le «long lap», un bout de circuit en plus, qui l’a mis trois loin des deux premiers.

Pour Honda, qui fêtait le soixantième anniversaire de son premier GP, c’était donc un triomphe, avec deux motos et la marque devant.

Dalla Porta a mené un grand moment le GP mais dans le dernier tour, Arbolino l’a passé, grand circuit, grand moment.

Bon c’est la seule cerise sur le gâteau de son anniversaire pour Honda, en Moto GP, le boss de Yamaha est monté sur le podium avec ses deux poulains Viñales et Quartararo, le symbole et l’anti symbole, au Japon, ça cogne comme un sabre de samouraï…

Au Général, Canet de KTM, est toujours leader mais n’a plus que six points d’avance sur Dalla Porta…

Jean Louis BERNARDELLI

Photos : MotoGP-TECH3

 

Résultat Moto3 2019 Assen

http://resources.motogp.com/files/results/2019/NED/Moto3/RAC/Classification.pdf?v3_e6a1edaf

 

Classement général Moto3 2019 après Assen

http://resources.motogp.com/files/results/2019/NED/Moto3/RAC/worldstanding.pdf?v3_590e268b

Moto2 Moto3 MotoGP Sport

About Author

gilles