AU RALLYE TERRE DU HAUT VAR… UN BAUD LEADER. LOEB RETARDÉ GAGNE ENSUITE 4 SPÉCIALES ET REMONTE 4.

 

 

 

Au terme d’une journée marquée par de nombreuses crevaisons, c’est Lionel Baud qui conclut l’étape en tête.

Le pilote de la DS 3 WRC a su déjouer les nombreux pièges proposés par ce nouveau parcours tracé dans le Camp Militaire de Canjuers.

Il devance son adversaire pour le titre, Thibault Durbec , lui aussi au volant d’une DS 3 WRC, qui a été victime de plusieurs crevaisons ce samedi.

 

Championnat-de-France-2019-Rallye-Terre-du-Haut-Var-T.DURBEC-J.J.RENUCCI-Citroën DS3 WRC-Photo-Jeff-THIRY

Championnat-de-France-2019-Rallye-Terre-du-Haut-Var-M.MARGAILLAN-M.MARGAILLAN-Skoda Fabia R5-Photo-Jeff-THIRY

 

Également ralenti par un problème similaire dans l’ES5, Matthieu Margaillan avec la Skoda Fabia R5 monte sur la troisième marche du podium provisoire.

Thomas Baudoin sur Citroën C3 R5 et Dominik Dinkel également avec une Hyundai i20 R5, complètant ce premier Top cinq provisoire.

 

Championnat-de-France-2019-Rallye-Terre-du-Haut-Var-S.LOEB-L.GODEY-Huyndai I20 R5-Photo-Jeff-THIRY

 

Étincelant tout au long de la journée avec cinq meilleurs temps sur six spéciales disputées, Sébastien Loeb qui pilote une Hyundai i20 R5, est relégué au classement général suite à un problème mécanique (la perte d’une roue, ayant engendré un pointage en retard) ennui survenu au cours de l’ES2, suivi ensuite d’une crevaison dans l’ES5.

Mais le nonuple Champion du Monde et sa navigatrice ont ensuite remporté toutes les autres spéciales au menu de ce samedi 29 juin !

Au Classement provisoire il est déjà remonté au 4éme rang provisoire à 19 secondes 6

Le Championnat Deux Roues Motrices est dominé par les concurrents de la 208 Rally Cup. Ainsi, Loïc Astier avec sa Peugeot 208 R2, mène les débats dans les deux classements.

En Championnat Junior, il est bien difficile d’établir un classement provisoire en raison de temps forfaitaires en attente. Enfin Félix Santarelli au volant de sa Porsche 911 SC se montre redoutable en VHC.

 

LE RÉSUME DE LA JOURNÉE

 

Championnat-de-France-2019-Rallye-Terre-du-Haut-Var-S.LOEB-L.GODEY-Huyndai I20 R5-Photo-Jeff-THIRY (294)

ES1 (Colle Pelée – 10,16 km – 11h52) :

Temps beau et chaud, beaucoup de balayage pour les premiers – Meilleur Temps : Loeb

Faits marquants : Malgré un balayage important, Sébastien Loeb s’impose dans ce premier chrono en devançant Thibault Durbec et Matthieu Margaillan. Thomas Baudoin est ralenti par des problèmes de frein sur sa Citroën C3 R5. Nicolas Ciamin (MR 500X R4 FIA) se plaint de mauvaises notes et d’une voiture trop basse.

ES2 (Bois de Gourdon – 14,60 km – 12h10) :

Temps beau et chaud, nombreux pierres sur les pistes  – Meilleur Temps : Baud

Faits marquants : Sébastien Loeb arrive au point stop avec une roue arrière ‘ouverte’ (rotule cassée) et concède plus d’une minute sur le meilleur temps. Cette spéciale fait de nombreux dégâts puisque Thibault Durbec et Dominik Dinkel crèvent pendant que Jean-Marc Falco (Skoda Fabia R5) se plaint d’un manque de puissance. Lionel Baud passe au travers des embuches et prend les commandes de l’épreuve.

ES3 (Chardan – 8,56 km – 12h39) :

Temps beau et chaud – Meilleur Temps : Loeb

Faits marquants : Malgré une voiture difficile à conduire (rotule de remplacement plus longue), Sébastien Loeb réalise son deuxième meilleur temps du week-end. Handicapé par l’ouverture de sa portière, Thibault Durbec doit piloter avec une seule main.

ES4 (Colle Pelée – 10,16 km – 16h18) :

Pistes plus dégradées qu’au premier tour – Meilleur Temps : Loeb

Faits marquants : Rien à signaler dans ce ‘chrono’. Sébastien Loeb retrouve une voiture en parfait état de marche après un passage par l’assistance et signe une nouvelle fois un temps ‘canon’. Spéciale compliquée pour les MR 500X R4 FIA car Vincent Dubert  crève à l’avant alors que Nicolas Ciamin est arrêté dans la spéciale. Arnaud Mordacq (Mitsubishi Lancer Evo9) est lui aussi victime d’une crevaison.

ES5 (Bois de Gourdon – 14,60 km – 16h36) :

Pistes bien plus creusées qu’au premier tour, nombreuses pierres – Meilleur Temps : Loeb

Faits marquants : Cette spéciale cause de multiples crevaisons. Les principales victimes se nomment Jean-Charles Beaubelique (DS 3 WRC), Matthieu Margaillan et Sébastien Loeb. Brillant jusqu’ici, Jean-Marc Falco est contraint à l’abandon suite à un problème mécanique. Avec des nouveaux réglages sur sa voiture, Thomas Baudoin revient dans le rythme des meilleurs.

ES6 (Chardan – 8,56 km – 17h05) :

Pistes bien plus creusées qu’au premier tour, nombreuses pierres – Meilleur Temps : Loeb

Faits marquants : Comme dans le ‘chrono’ précédent, les spéciales sont dégradées et les pilotes se montrent prudents. Cyrille Fréaud (Citroën C4 WRC) cale dans une épingle et peine à redémarrer. Il est temps que la journée se termine pour Thibault Durbec qui est à nouveau victime d’une crevaison avant le départ de la spéciale. Sébastien Loeb termine sa journée sur un nouveau meilleur temps.

PAROLES DE PILOTES

Lionel Baud (DS 3 WRC), leader : « C’était très sympa, une vraie belle journée ! Je suis content car nous avons roulé sur un gros rythme tout en évitant les erreurs. Le rallye est encore long. »

Thibault Durbec (DS 3 WRC), deuxième : « Si on ne crève pas demain, on devrait savoir faire la différence. Hormis ces problèmes, nous sommes tout de même parvenus à terminer cette journée difficile. »

Matthieu Margaillan (Skoda Fabia R5), troisième : « On voulait terminer la journée après notre crevaison de l’ES5, c’est chose faite. Nous verrons demain désormais. »

LE BILAN DE L’ÉTAPE 1

6 épreuves spéciales

Meilleurs temps : Loeb 5, Baud 1.

Leaders :

ES1 : Loeb

ES2 à ES6 : Baud

Le  Classement provisoire après ES6 (fin étape 1)

1.Baud/Baud (DS 3 WRC) en 40’43s9

2.Durbec/Renucci (DS 3 WRC) + 10s6

3.Margaillan/Margaillan (Skoda Fabia R5) + 15s8

4.Loeb/Godey (Hyundai i20 R5) + 19s6

5.Baudoin/Letourneau (Citroën C3 R5) + 49s8

6.Dinkel/Furst (Hyundai i20 R5) + 1m28s1

7.Raoux/Magat (Skoda Fabia R5) + 1m54s9

8.Feraud/Duchemin (Citroën C4 WRC) + 2m04s2

9.Manzagol/Patrone (Ford Fiesta R5) + 2m31s5…

 

Texte et Photos : Jeff THIRY

QUELQUES PHOTOS DANS LE CAMP MILITAIRE DE CANJUERS

Championnat-de-France-2019-Rallye-Terre-du-Haut-Var-JM RAOUX-L.MAGAT-Skoda Fabia R5-Photo-Jeff-THIRY

 

Championnat-de-France-2019-Rallye-Terre-du-Haut-Var-J.M.MANZAGOL-E.PATRONE-Ford-Fiesta-R5-Photo-Jeff-THIRY

 

Championnat-de-France-2019-Rallye-Terre-du-Haut-Var-C.FERAUD-DUCHEMIN-Citroën C4-Photo-Jeff-THIRY

 

Championnat-de-France-2019-Rallye-Terre-du-Haut-Var-D.DINKEL-C.FURST-Huyndai I20 R5-Photo-Jeff-THIRY

 

Championnat-de-France-2019-Rallye-Terre-du-Haut-Var-N.CIAMIN-Y.ROCHE-Fiat 500X R4-Photo-Jeff-THIRY

 

Championnat-de-France-2019-Rallye-Terre-du-Haut-Var-T.BAUDOIN-I.GALMICHE-Citroën C3 R5-Photo-Jeff-THIRY

 


Championnat-de-France-2019-Rallye-Terre-du-Haut-Var-J.B.FRANCESCHI-F.HAUT-LABOURDETTE-Peugeot-208-R2-Photo-Jeff-THIRY

 

Championnat-de-France-2019-Rallye-Terre-du-Haut-Var-P.MAGNOU-A.VILANOVA-Peugeot 208 R2-Photo-Jeff-THIRY (440)

 

Championnat-de-France-2019-Rallye-Terre-du-Haut-Var-F.SANTARELLI-C.SANTINI-Porsche-911-Photo-Jeff-THIRY-

 

FFSA Rallye Rallye

About Author

gilles