A ASSEN, LA W SERIES PASSERA LA 2

 

 

 

Pour l’épreuve d’Assen, fin juillet, la W Series s’offrira une course en grille inversée, hors-championnat. Un moyen de préparer l’avenir.

L’un des (nombreux) reproches fait à la W Series, c’est le temps derrière le volant. D’une part, il n’y a que 6 meetings par an (alors que la plupart des formules de promotions tournent autour de la dizaine.) Chaque week-end, il y a 45 minutes d’essais libres, 30 minutes de qualification… Et une unique course de 20 tours. La saison a débuté en mai, à Hockenheim et elle se finira début août, à Brands Hatch. C’est un peu court, jeune homme !

Certaines participantes, comme Jamie Shadwick ou Miki Koyama ont des programmes parallèles. Mais pour les opposantes à la série, comme Sophia Floersch, ce manque de roulage participe à la décrédibilisation de la W Series. C’est une série de démonstrations, pas un vrai championnat.

Pour se professionnaliser, la W Series songe à un deuxième manche, en grille inversée. De quoi densifier le championnat. Le dispositif sera expérimenté à Assen, fin juillet. Reste à déterminer si la grille sera complètement inversée (comme en British F3) ou si seules les premières places seront inversées (comme en F2 ou en F3.) Notez que cette course 2 d’Assen sera hors-championnat.

Joest Jonathan OUAKNINE

Photo : W SERIES

F3 Monoplaces

About Author

JOEST JONATHAN OUAKNINE