F2 : PATO O’WARD REMPLACE MAHAVEER RAGHUNATHAN AU RED BULL RING.

 

 

 

Ça pour une surprise !

On pensait qu’Artem Markelov allait remplacer Mahaveer Raghunathan, chez MP Motorsport. Finalement, c’est Pato O’Ward qui hérite de sa F2.

Merci Red Bull !

 

Samedi dernier, sur le Circuit Paul Ricard, Mahaveer Raghunathan du MP Motorsport, n’a pas respecté une neutralisation. Le pilote Indien ayant multiplié les rappels à l’ordre, le voilà exclu pour la manche du Red Bull Ring, ce week-end.

Soit dit en passant, Raghunathan n’a clairement ni la vitesse de pointe, ni le comportement en piste d’un vrai pilote de F2. Les organisateurs n’aurait jamais du le laisser prendre un départ. En attendant, sur le Red Bull Ring, peu de gens le regretteront…

Pour le remplacer, MP Motorsport fera appel et c’est une réelle surprise à … Pato O’Ward! Depuis quelques mois, le Mexicain est soutenu par Red Bull. Or, le ‘limonadier’ aura au moins un baquet à pourvoir en F1, en 2020. Malgré le nombre imposant de pilotes au sein du Red Bull Junior Team, elle manque de pilotes ayant le niveau pour aller en F1, dès l’an prochain.

Son chouchou, Dan Ticktum se ridiculise actuellement au lointain Japon en Super Formula. La situation de Pato O’Ward vis à vis de sa Super Licence n’est pas clair. Néanmoins, Red Bull veut le pousser et la F2 lui donnerait un avant-goût de la F1.

Vice-Champion de Pro Mazda 2016, Champion d’IMSA 2017 et Champion d’Indy Lights 2018, O’Ward se débat en Indycar, entre un budget  limité et une équipe Carlin pas vraiment au niveau.

Sa présence à Toronto, mi-juillet, est au conditionnel. Il y a très longtemps, le Mexicain avait effectué une demi-saison de FR NEC 1.6, ainsi que les deux tiers d’une saison de F4 France (avec une victoire au Paul Ricard.) Il n’est pas donc complètement novice en Europe.

Il a aussi démontré une belle faculté d’adaptation, lors de ses débuts en Indycar, terminant, rappelons-le,  à une belle neuvième pour sa toute première course.

Charge à O’Ward de se sublimer lors de cette pige en F2. Plusieurs équipes, comme Campos, cherchent des pilotes pour la fin de saison. Red Bull pourrait donc décider de le faire poursuivre en F2.

Quitte à abandonner l’Indycar.

 

Joest Jonathan OUAKNINE

Photo : RED BULL

 

F2 Monoplaces

About Author

JOEST JONATHAN OUAKNINE