US F2000 : À ELKHAR LAKE, LE NÉO-ZÉLANDAIS HUNTER McELREA S’IMPOSE ENFIN, EVES FILE VERS LE TITRE ET LE FRANÇAIS BARON SOMBRE.

 

 

 

Hunter McElrea du Team Pabst, le Néo-Eélandais qui ‘louchait’ sur l’US F2000 depuis 2017, réussit enfin à s’imposer. La course 2 de Road America fut remportée par Braden Eves du Cape Motorsport, qui bétonne son avance. Quant au Français Alex Baron du Legacy, il s’est attiré les foudres des Officiels…

 

L’US F2000 est donc elle aussi sur la piste d’Elkart Lake à Road America pour sa quatrième manche. Matt Round-Garrido en profite pour passer de Jay Howard à BN Racing, succédant ainsi à Zach Holden.

Déjà poleman sur le Lucas Oil Raceway, Colin Kaminsky est une nouvelle fois le plus rapide aux essais. Cette seconde pole a d’autant plus d’importance que son équipe, Pabst, est basée à Road America.

 

Course 1

Au drapeau vert, Hunter McElrea du Pabst dépose le Français Alex Baron qui roule pour l’équipe Legacy pour la deuxième place. Darren Keane du Cape Motorsport, tente également sa chance sur le Français. Ce choc (au sens propre) des « intellectuels » de l’US F2000 se termine par deux voitures neutralisées !

Malgré deux pneus crevés, Baron parvient à ramener sa voiture à son stand et il repart naturellement bon dernier. Christian Rasmussen du Jay Howard est promu troisième. Mais il ne résiste pas à la pression d’un groupe de chasse, composé de Manuel Sulaiman du Team DEForce , de Cameron Shields du Newman Wachs et de Braden Eves du Cape Motorsport.

En tête, McElrea trouve l’ouverture sur Kaminsky. Le « Kiwi » enchaîne ensuite les tours de qualification et sème son équipier. Sulaiman ne profite pas longtemps de sa bonne troisième place car il se fait déborder successivement par Shields et Eves. L’Australien contenant le leader jusqu’au damier.

Doublé des pilotes Pabst à domicile, donc, avec McElrea et Kaminsky. Shields finissant troisième.

 

Course 2

McElrea est en pole. Son moteur refuse de se réveiller et un ingénieur parvient in extremis à solutionner cela avant le tour de lancement.

Le Néo-Zélandais s’élance devant Eves. Rasmussen est trois. Le leader du classement double McElrea et il fait ensuite la course au large. Rasmussen rattrape McElrea, tout comme Kaminsky et Keane. Baron, alors six, zigzague pour contenir Zak Crawford le pilote DEForce. Cela vaut au Français un drive-through et une exclusion avec sursis, pour l’ensemble de son œuvre…

Pendant ce temps, la lutte est acharné entre Keane, McElrea, Rasmussen et Kaminsky. Keane, un temps leader du peloton, se fait déborder par tout le monde. Rasmussen, trop fébrile, effectue un tête-à-queue et revient derrière le peloton. Kaminsky part jardiner et ils ne sont donc plus que deux en lutte. Keane se dédouble en vue de l’arrivée, pour le gain de la seconde place.

Cette fois, c’est un doublé des pilotes du Cape Motorsport, avec Eves devant Keane. McElrea terminant trois.

Road America marque la fin de la première moitié de saison. Leader, avec 204 points, Eves est le favori pour le titre. Second avec 163 points, McElrea s’affirme en outsider. Kaminsky pointant au troisième rang avec 131 points.

Un week-end déplorable pour Baron, qui dégringole au septième rang, avec 92 points. Bruna Tomaselli du Pabst remonte au dixième rang, avec 78 points.

 

Joest Jonathan OUAKNINE

Photos : US F2000

Braden Eves (Cape Motorsport.) Copyright : US F2000

About Author

JOEST JONATHAN OUAKNINE