WSBK 2019 : OPÉRATION RÉUSSIE POUR VAN DER MARK MAIS CONSÉQUENCES INCALCULABLES.

 

 

‘HIGH SIDE’ À MISANO

 

 

Mickael Van der Mark est la révélation de Yamaha depuis deux ans en Mondial Superbike WSBK.

Le week end précédent à Jerez, il a gagné une course, chose théoriquement impossible dans un océan de Ducati/Kawasaki mais la R1 Yamaha est un excellent moyen de contrer ce genre de tsunami vert et rouge…

Le week end dernier, à Misano,  alors qu’il pulvérisait tous les chronos (il yavait décroché une double victoire en 2018) il est parti en high side, la chute la plus dangereuse à moto car elle envoie le pilote à deux, voire trois mètres de hauteur !

Commotion cérébrale, fracture du radius, fracture du cubitus, de deux côtes, grosses conséquences cet accident !

Il a été opéré tardivement, les chirurgiens de l’Hôpital de Rimini ayant des cas très urgents à traiter, la double fracture du bras droit est réduite mais les médecins sont moins optimistes sur les côtes cassées.

Il est rentré chez lui le soir même à Amsterdam.

 

LA YAMAHA NO 21 IMBATTABLE À SUZUKA DEPUIS QUATRE ANS

 

Problème bien sûr quand pourra t’il reprendre le guidon avec autant d’efficacité ?

D’abord en WSBK où il était classé troisième derrière Bautista et Rea, il a déjà perdu beaucoup de points puisque l’on rappelle que chaque week end de WSBK on roule trois courses, il a du coup 142 points de retard sur Bautista, 22 points d’avance sur Lowes, son coéquipier chez Yamaha Pata.

Or, la prochaine course de WSBK a lieu dans quinze jours à Donington Park en Angleterre et une semaine plus tard aux USA sur ce sublime circuit qu’est Laguna Seca en Californie.

Ces deux courses sont compromises, on sait que Fabio Quartararo a fait un podium en Moto GP quinze jours après avoir été opéré du syndrome des loges mais c’était une intervention programmée, celle de Van der Mark a été faite en urgence suite à des blessures.

 

VAN DER MARK POURRA T’IL COURIR À  SUZUKA ?

 

Mais il y a un autre rendez vous, le plus important de l’année aux yeux des dirigeants des usines japonaises, qui est la course d’Endurance/Sprint des Huit Heures de Suzuka.

Le circuit appartient à Honda et cela fait quatre ans que Yamaha gagne cette course, grâce à ses pilotes de Moto GP ou de WSBK.

Les deux dernières victoires ont été remportées par l’équipage Van der Mark/Lowes/Nakasuga et Yamaha a très peur de devoir contredire la règle absolue du sport « on ne change pas une équipe qui gagne »…

Cette chute à Misano est vraiment arrivée au très mauvais moment, le destin a été cruel.

Et les médecins ne veulent pas se prononcer sur une date de récupération.

Mauvais plan !

Jean Louis BERNARDELLI

Photos : WSBK

 

 

 

 

FIM EWC Moto Sport Superbike

About Author

gilles