LES TOYOTA ATTAQUENT LA LONGUE NUIT MANCELLE EN TÊTE DES 24 HEURES DU MANS DEVANT LES BR1.

 

 

24 Heures du Mans-2019- Départ des deux TOYOTA à 15 Heures – Photo : Thierry-COULIBALY

 

Les deux Toyota TS050 Hybrid, les N°7 et 8 et grandissimes favorites, rappelons qu’elles sont les deux seules voitures ‘usine ‘ et ce depuis les retraits successifs des équipes Audi puis Porsche, continuent de dominer ce début de course de la 47ème édition des 24 Heures du Mans.

Alors que la nuit est timidement tombée sur le circuit Sarthois, peu avant 22 heures, les deux voitures Japonaises mènent donc logiquement la course.

 

Essais-24-H-u-Mans-2019-Essais-mercredi-12-juin-TOYOTA-TS-050-Hybrid-N°7-Photo-Thierry-COULIBALY

24-H-du-Mans-2019-TOYOTA-TS-050-Hybrid-N°8-Photo-Thierry-COULIBALY.

 

A minuit, neuf heures après le départ lancé donné à 15 Heures par la Princesse Charlène de Monaco, elles occupent sans surprise les deux premières places, la N°7 pilotée par le Britannique Mike Conway et la N°8, aux mains, elle du Suisse Sébastien Buemi roulent incroyablement … roue dans roue!

Toute cette nuit cela nous promet une sacrée bagarre entre les deux équipages, Conway-Kobayashi-Lopez et Buemi-Alonso-Nakajima.

 

24 H du Mans 2019 – BR 1 N°17 en début de nuit – Photo Thierry COULIBALY

24-Heures-du-Mans-2019-BR1-Photo-Thierry-COULIBALY.

 

Derriére les deux TS050, on pointe à 2 tours, aux troisième et quatrième rangs, les deux BR1 de l’écurie Russe SMP Racing. La N°17 du trio Stéphane Sarrazin, Egor Orudzhev et Sergey Sirotkin, devançant de 15.669, la N°11 des Russes  Vitaly Petrov et Mickhail Aleshin et du Belge Stoffel Vandoorne qui découvre Le Mans

Le Top 5 provisoire étant complété par la première des deux Rebellion, la N°3 de Thomas Laurent, Nathnael Berthon et de l’Américain Gustavo Menezez qui pointe à 3 tours.

 

24-H-du-Mans-2019-REBELLION-TR-13-N°3-Photo-Thierry-COULIBALY

 

Ensuite, on retrouve la deuxième Rebellion, la N°1 de Neel Jani, André Lotterer et Bruno Senna, classée, elle, à 5 tours!

En LMP2, on assiste à un duel de tourte beauté entre l’Aurus Oreca N°26 de l’équipe G-Drive et l’Alpine A470 de l’écurie Signatech, qui roulent comme les deux Toyota, roues dans roues après neuf heures de course.

 

24-Heures du-Mans-2018-ORECA-07-N°26-Photo-Thierry-COULIBALY

24-Heures du-Mans-2019-A-470-Photo-Thierry-COULIBALY.

 

Elles pointent actuellement à sept tours de la tète de ces 24 Heures du Mans.
Troisième position pour l’Oreca du Team US DragonSpeed, à 1’33.971 

 

24 H du Mans 2019 PORSCHE 911 RSR N°92 Photo Thierry COULIBALY

 

En LMGTE/PRO, idem belle bataille entre Porsche, Corvette et Ferrari qui occupent les trois premières places. La Porsche 92 devant la Corvette 63 et la Ferrari AF Corse, la N°51. Vingt-deux secondes sépare la voiture Allemande de l’Italienne. Suit la première Ford GT, la N°67 à cinq secondes de la F488

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : Thierry COULIBALY – Patrick MARTINOLI

 

 

24 Heures du Mans Endurance

About Author

gilles