AU PETIT MATIN LES DEUX TOYOTA, LA 7 DEVANT LA 8, CONTINUENT DE MENER AUX 24 HEURES DU MANS.

 

Toujours redoutée la longue nuit Sarthoise n’a pas livré de gros changements dans les classements, hormis la sortie de route de l’une des BR1, la 17 peu apres 1 heure du matin, alors pilotée par le véloce Russe Egor Oudzhev

Au lever du jour et après 16 Heures de course et alors qu’il reste encore 8 heures à rouler avant l’arrivée, aucun changement important donc aprés la nuit Mancelle, au classement de ces 87 émes 24 Heures du Mans.

L’équipe Toyota continue son cavaler seul en tète, la N° 7 du trio Kamui Kobayashi, Mike Conway et José-Maria Lopez, devançant toujours avec 253 tours bouclés, la voiture-sœur, la N°8 de Fernando Alonso, Sébastien Buemi et Kazuki Nakajima, classée dans le même tour et qui a été ralentie par une slow zone et pointe à 1 petite minute !

 

24-HEURES-DU-MANS-2019-Essais-Mercredi-12-juin-La-REBELLION-N°3-Photo-Patrick-MARTINOLI.

 

La troisième place est occupée par la première des Rebellion, la N°3 de l’équipage avec les deux Français Thomas Laurent et Nathanael Berthon associés à l’Américain Gustavo Menezez et qui pointe ce matin à 4 tours et précède l’unique des trois BR1 encore en course, celle de l’équipe SMP, la N°11 classée elle, à cinq tours.

 

 

24-H-du-Mans-2019-AURUS-01-N°26-13éme-Photo-Thierry-COULIBALY

24-H-du-Mans-2019-ALPINEA-470-N°36-Photo-Thierry-COULIBALY

 

En LMP2,la bataille féroce entamée à la tombée de la nuit entre l’Aurus Oreca du Team Russe G Drive, la N°26 de Jean-Eric Vergne, du Russe Roman Rusinov et du Hollandais Job Van Uitert et l’Alpine A 470 de l’écurie Signatech avec les Français  Nicolas Lapierre, Pierre Thiriet et le Brésilien André Negrao,se poursuit. 1’30.285 les séparent,

Derrière on trouve l’Oreca N°38 du Jackie Chan, celle de Ho Pin Tung le Chinois, de Stéphane Richelmi le Monégasque et deGabriel Aubry, le jeune espoir tricolore, dans le même tour, à 3′

 

24 HEURES DU MANS 2019 -Essais Mercredi 12 juin -PORSCHE N°91 6 Photo Patrick MARTINOLI

 

En LMGTE/PRO la aussi sacrée bagarre entre la Porsche 911 RSR, la 91 de Fred Makowiecki-Richard Lietz et Gianmaria Bruni, la Corvette 63 de Jan Magnussen, Antonio Garcia et Mike Rockenfeller, la Ferrari 51 AF Corse de Jaime Calado-Pier Guidi-Daniel Serra et la Ford GT N°68 de Sébastien Bourdais-Joey Hand et Dirk Muller, qui pointent en moins de trente secondes

 

24 HEURES du MANS 2019  – La FORD GT N°85 – Photo Thierry COULIBALY

 

En GTE/AM, c’est toujours la Ford GT, la 85 de Ben Keating-Jeroen Bleekemolen et Felipe Fraga, qui pointe au commandement, devant la Porsche 911 RSR la N°56 du Project1, deuxième à 1 tour, comme la Ferrari F488 du Team JMW.

 

24 HEURES DU MANS 2019 -Essais Mercredi 12 juin – FERRARI F488 Team KESSEL de l’équipage féminin – Photo Patrick MARTINOLI

 

Dans cette catégorie, signalons que les filles, Rahel Frey-Manuela Gostner et Michelle Gatting, sont toujours en course et qu’elles occupent la 47éme place – la douzième de leur classe –  au volant de leur Ferrari de l’équipe Suisse Kessel Racing.

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : Thierry COULIBALY  Patrick MARTINOLI

 

24 Heures du Mans Endurance Flash Info

About Author

gilles