LA TOYOTA YARIS WRC D’OTT TANAK FILE VERS LA VICTOIRE AU RALLYE DE SARDAIGNE.

 

 

 

 

Plus longue étape du week-end, avec 142,42 km chronométrés et les longues ES de Monti di Ala’ (28,21 km) et Monte Lerno (28,03 km) à parcourir à deux reprises, cette deuxième journée de course présentait tous les ingrédients pour être encore riche en rebondissements

Le pilote Estonien Ott Tänak, qui a pris le commandement du Rallye de Sardaigne à la mi-journée ce samedi 15 juin, a ensuite augmenté son avance sur son rival le plus proche, l’Espagnol Dani Sordo, après la dernière spéciale au menu du jour, l’ES 15, celle du deuxième passage dans les 28,03 km de Monte Lerno

Du coup ce soir à la veille de l’ultime journée, au classement général provisoire, le pilote Toyota  possède maintenant une solide avance sur la Hyundai de l’Espagnol, second à 25 »9.

Et sauf catastrophe – une casse mécanique ou une sortie de route – toujours envisageable en sport mécanique, l’Estonien semble bien filer vers la victoire ce dimanche

 

WRC-2019-SARDAIGNE-HYUNDAI-i20WRC de DANI SORDO-

 

D’ailleurs le très expérimenté Sordo ne se fait guère d’illusion sur le résultat final, admettant la supériorité de son adversaire lors des spéciales de ce samedi où il l’a détrôné avant de creuser ensuite l’écart :

« Demain dimanche, nous devons attaquer mais il est vraiment difficile de se battre avec Ott. »

Avant de préciser :

« La journée a été bonne, j’ai été un peu trop prudent ici parce que je ne voulais pas avoir une crevaison »

Quant à Tanak, lui il confiait :

« J’ai vraiment essayé d’être prudent ici. C’est une très bonne journée. La priorité est de gagner le rallye, pas de penser à la Power Stage. C’était une belle bagarre aujourd’hui, Dani attaquait très fort et il a vraiment fait du bon travail. »

Derriére Tanak et Sordo, on pointe les deux Ford Fiesta WRC ; de Teemu Suine et de Elfyn Evans, troisième et quatrième à 42.9 et 1’25.4

Suivent les deux Hyundai i 2OWRC de Mikkelsen et de Neuville, qui se retrouvent à 1’33.3 et 2’32.4

Ensuite, on trouve la C3 Citroën de Lappi puis deux autres Toyota Yaris de Meeke et de Hanninen, à 3’53.3 et  7’23.2

Top 10 pour la Škoda Fabia R5 Evo  de Rovenpera à 7’24.5

Rappelons pari les abandons ceux de Sébastien Ogier des vendredi suspension cassée et de Jari-Matti Latvala. Ogier a repris ce samedi pour l’honneur avec l’objectif de scorer quelques précieux points lors de la Power Stage !

Très courte (41,90 km pour 4 ES), la dernière journée de course de ce dimanche, se clôturera par la Power Stage de Sassari – Argentiera (6,89 km), avec la Méditerranée en toile de fond. Une spéciale où les équipages du Citroën auront fort à faire pour marquer quelques points bonus, en s’élançant parmi les premiers sur un sol particulièrement sablonneux..

 

Christian COLINET

Photos : TEAMS

 

WRC 2019 SARDAIGNE TOYOTA YARIS WRC de OTT TANAK –

LE CLASSEMENT GÉNÉRAL PROVISOIRE

1.Tänak / Järveoja (Toyota Yaris WRC) en 3h04’10’’3

2.Sordo / Del Barrio (Hyundai i20 WRC) à 25’’9

3.Suninen / Lehtinen (Ford Fiesta WRC) à 42’’9

4.Evans / Martin (Ford Fiesta WRC) à 1’25’’4

5.Mikkelsen / Jaeger (Hyundai i20 WRC) à 1’33’’3

6.Neuville / Gilsoul (Hyundai i20 WRC) à 2’32’’4

7.Lappi / Ferm (Citroën C3 WRC) à 2’58’’3

8.Meeke / Marshall (Toyota Yaris WRC) à 3’53’’3

9.Hänninen / Tuominen (Toyota Yaris WRC) à 7’23’’2

10.Rovanperä (Škoda Fabia R5 Evo) à 7’24.5

 

Rallye WRC

About Author

gilles