KOBAYASHI OFFRE À TOYOTA LA POLE AUX 24 HEURES DU MANS 2019.

 

 

 

 

Les deux TS050 Hybrid s’élanceront ce samedi 15 juin à 15 heures de la première ligne de la 87ème Édition des 24 Heures du Mans.

En effet les chronos établis lors de la seconde session ce jeudi entre 19 heures et 21 heures, n’ont pas été améliorés ensuite lors de la troisième et ultime séance des qualifications qui s’est-elle déroulée de nuit entre 22 Heures et minuit.

 

24-H-du-Mans-2019-TOYOTA-TS-050-Hybrid-N°7-Photo-Thierry-COULIBALY.

 

Et c’est donc la N°7 de l’Équipage Kamui Kobayashi – l’auteur de la pole en 3’15″497 Mike Conway et José Maria Lopez, 0″411 plus rapide que le meilleur chrono de la voiture-sœur, la N°8, signé en 3’15″908 par son compatriote Kazuki Nakajima et qui la partage avec Fernando Alonso et Sébastien Buemi, qui s’élancera en tète de l’imposant peloton des 61 voitures qui prendront le départ

 

24-H-du-Mans-2019-TOYOTA-TS-050-Hybrid-N°8-Photo-Thierry-COULIBALY.

 

Derrière les deux Toyota Hybrid, les deux BR1 de l’Écurie Russe SMP Racing, ont améliorée elles leurs performances de la Q2, réduisant ainsi l’écart avec les deux voitures Japonaises

Et c’est la BR1 N°17 du trio formé du Français Stéphane Sarrazin et des deux Russes Egor Orudzhev et Sergey Sirotkin qui décroche finalement le troisième temps, chrono obtenu par Egor Orudzhev en 3’16″159  à 0″662.

 

24 H du Mans 2019 BR ENGENERING BR 1 N°17 Photo Thierry COULIBALY

24-H-du-Mans-2019-REBELLION-TR-13-N°3-Photo-Thierry-COULIBALY

 

Elle partagera la deuxième ligne avec la plus rapide des deux Rebellion R13, la N°3 des Français Thomas Laurent et Nathaael Berthon, qu’épaule l’Américain Gustavo Menezes, quatrième avec 3’16″404.

 

24 H du Mans 2019 BR ENGENERING BR 1 Photo Thierry COULIBALY

24 H du Mans 2019 REBELLION RT 13 N°1 Photo Thierry COULIBALY

 

La seconde BR1, la N°11 du Belge Stoffel Vandoorne et des Russes Vitaly Petrov et Mickhail, complétant le Top 5, devant la deuxième Rebellion R13, la N°1 de Bruno Senna, Neel Jani et André Lotterer, respectivement avec 3’16″665 et 3’16″810

 

L’ORECA DU GRAFF RACING EN POLE EN LMP2

24 H du Mans 2019 L’ORECA 07 N° 39  du GRAFF – Photo Thierry COULIBALY

 

Petite surprise dans la catégorie des LMP2, où à l’issue de cette troisième session des qualifications, le Français Tristan Gommendy, a décroché le temps de référence avec 3’25″073, offrant ainsi au volant de l’Oreca 07 N°39, la pole des LMP2 à son Team, l’équipe du Graff Racing.

Il devance son compatriote Loïc Duval second en 3’25″345 avec une autre Oreca 07, la N°28 de l’Écurie TDS Racing, et ce à 0″322 du chrono de Tristan Gommendy.

 

24 H du Mans 2019 ORECA 07 N°28 Photo Thierry COULIBALY

 

Finalement le Team US DragonSpeed, jusqu’alors en pole provisoire, doit se contenter de la troisième position sur la grille en LMP2, avec le chrono pourtant amélioré dans cette Q3, du Vénézuélien Pastor Maldonado avec 3’25″667.       

 

24 H du Mans 2019 ORECA 07 N°31 Photo Thierry COULIBALY

24 H du Mans 2019 ALPINE A 470 Photo Thierry COULIBALY

24 H du Mans 2019 ORECA 07 N°48 Photo Thierry COULIBALY

 

Le Top 5 des LMP2, étant complété d’une part, par l’Alpine A470 de l’Équipe Signatech Alpine du trio composé des deux tricolores Nicolas Lapierre  et Pierre Thiriet et du Brésilien André Negrao et d’autre part par l’Oreca 07 N°48 de l’équipe IDEC Sport, avec les Français Paul-Loup Chatin et Paul Lafargue, associés au Mexicain Memo Rojas, avec 3’25″874 et  3’26″011 

 

ASTON MARTIN DEVANCE PORSCHE EN LMGTE/PRO

24-H-du-Mans-2019-ASTON-MARTIN-Vantage-AMR-N°95-Photo-Thierry-COULIBALY

 

Si les Teams Ford et Porsche avaient dominé les deux premières sessions des qualifications, mercredi soir et jeudi en fin d’après-midi, c’est finalement l’écurie Aston Martin a qui revient l’honneur de décrocher la pole position de la catégorie LMGTE/Pro avec l’Aston Vantage N°95 du trio formé de Marco Sorensen, Nicky Thiim et Darren Turner, lesquels grâce au chrono de Sorensen en 3’48″000, devancent finalement de 112 millièmes, la Ford GT N°67 du Britanique Harry Tincknell qui roule en compagnie d’Andy Priaulx et de Jonathan Bomarito, le Yankee et crédités eux de 3’48″112.

 

Essais 24 HEURES du Mans 2019 – Essais Jeudi 13 JUIN – FORD GTN°67 – Photo Thierry COULIBALY

24 Heures du Mans 2019 – CORVETTE C7 R N°63 Photo Thierry COULIBALY

 

Le troisième temps revenant avec 3’48″830, à Antonio Garcia qui pilote la Corvette N°63 avec Jan Magnussen et Mike Rockenfeller. Et du coup la meilleure des Porsche qui s’était en Q2 montré la plus rapide, ne pointe au final après la Q3 qu’en quatrième position avec la 911 RSR N°93 du Français Patrick Pilet qu’épaulent deux anciens vainqueurs avec la 919, le Néo-Zélandais Earl Bamber et le Britannique Nick Tandy, avec 3’48″907.

 

POLE ET DOUBLÉ PORSCHE EN LMGTE/AM…

24-HEURES-DU-MANS-2019-La-PORSCHE-DEMPSEY-88-EN POLE-EN-GTE-AM.

 

En GTE Am, l’Équipe Porsche Dempsey-Proton Racing signe le doublé avec les 911 RSR, la N°88 de Matteo Cairoli Satoshi Hoshino et Giorgio Roda et la N°77 du jeune Français Julien Andlauer, de l’Allemand Christian Ried et de l’Australien Matt  Campbell.

Triplé d’ailleurs pour la Firme de Stuttgart avec la troisième place pour une autre 911 RSR, la N°86 du Team Gulf Racing du trio formé de Thomas Preining, Benjamin  Barker et Michael Wainwright.

Place désormais maintenant ce vendredi à la traditionnelle Grande Parade des pilotes sur un parcours de plusieurs kilomètres, au cœur de la Ville du Mans.

Un événement chaque année suivi par une foule immense évaluée à plus de 100.000 ‘fans’ qui se précipitent pour recevoir cadeaux et autographes, les pilotes ne rechignant jamais et tout au long du parcours à signer photos et posters et à faire des ‘selfies’ !

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : Thierry COULIBALY

24 H du Mans 2019 TOYOTA TS 050 Hybrid N°7. Photo Thierry COULIBALY

LA GRILLE DE DÉPART DES 87èmes 24 HEURES DU MANS

 

1.Conway/Kobayashi/Lopez (Toyota TS050)  Toyota en 3’15″497

2.Buemi/Nakajima/Alonso (Toyota TS050)  Toyota en 3’15″908

3.Sarrazin/Orudzhev/Sirotkin (BR1-AER)  SMP en 3’16″159

4.Laurent/Berthon/Menezes (Rebellion R13-Gibson)  Rebellion en 3’16″404

5.Petrov/Aleshin/Vandoorne (BBR1-AER)  SMP en 3’16″665

6.Jani/Lotterer/Senna (Rebellion R13-Gibson)  Rebellion en 3’16″810

7.Hedman/Hanley/Van Der Zande (BR1-Gibson)  DragonSpeed en 3’20″200

8.Dillmann/Webb/Ruberti (Enso CLM P1/01-Gibson)  Bykolles  en 3’23″109

9.Gommendy/Capillaire/Hirschi (Oreca 07-Gibson)  Graff en 3’25″073 (1er LMP2)

10.Perrodo/Vaxiviere/Duval (Oreca 07-Gibson)  TDS Racing en 3’25″345

11.Gonzalez/Maldonado/Davidson (Oreca 07-Gibson) DragonSpeed en 3’25″667

12.Lapierre/Negrão/Thiriet (Oreca 07-Gibson)  Signatech en 3’25″874

13.Lafargue/Chatin/Rojas (Oreca 07-Gibson)  IDEC en 3’26″011

14.Rusinov/Van Uitert/Vergne (Oreca 01-Gibson)  G-Drive en 3’26″257

15.Hanson/Albuquerque/Di Resta (Ligier JSP217-Gibson)  United Autosports en 3’26″543

16.Tung/Richelmi/Aubry (Oreca 07-Gibson) Jackie Chan DC Racing en 3’26″821

17.Van Eerd/Van Der Garde/De Vries (Dallara P217-Gibson) RTN en 3’27″107

18.Cullen/Brundle/Owen (Ligier JSP217-Gibson) – United Autosports en 3’27″509

19.Fjordbach/Andersen/Beche (Oreca 07-Gibson) – High Class en 3’27″610

20.Binder/Canal/Stevens (Ligier JSP217-Gibson)  Panis-Barthez  en 3’27″790

21.Heinemeier-Hansson/King/Taylor (Oreca 07-Gibson) Jackie Chan DC Racing en 3’28″049

22.Jamin/Ragues/Dumas (Oreca 07-Gibson) Duqueine en 3’28″195

23.Zollinger/Pizzitola/Falb (Oreca 07-Gibson) Algarve en 3’28″457

24.Farano/Maini/Nato (Oreca 07-Gibson) RLR en 3’28″803

25.Lacorte/Sernagiotto/Belicchi (Dallara P217-Gibson) Villorba en 3’28″942

26.Smiechowski/Winslow/Moore (Ligier JSP217-Gibson)  Inter Europol en 3’30″744

27.Konopka/Enqvist/Tereschenko (Ligier JSP217-Gibson) ARC en 3’34″146

28.Creed/Ricci/Boulle (Ligier JSP217-Gibson) Larbre en 3’34″913

29.Thiim/Sørensen/Turner (Aston Martin Vantage)  AMR en 3’48″000 (1erLMGTE/PRO)

30.Priaulx/Tincknell/Bomarito (Ford GT) Chip Ganassi en 3’48″112

31.Magnussen/Garcia/Rockenfeller (Corvette C7.R)  Corvette en 3’48″830

32.Pilet/Bamber/Tandy (Porsche 911) Porsche en 3’48″907

33.Farfus/Da Costa/Krohn (BMW M8) MTEK en 3’49″108

34.Hand/Müller/Bourdais (Ford GT) Chip Ganassi en 3’49″116

35.Christensen/Estre/Vanthoor (Porsche 911) – Porsche en 3’49″196

36.Rigon/Bird/Molina (Ferrari 488 EVO) AF Corse en 3’49″391

37.Mücke/Pla/Johnson (Ford GT) Chip Ganassi en 3’49″511

38.Briscoe/Westbrook/Dixon (Ford GT) Chip Ganassi en 3’49″546

39.Gavin/Milner/Fässler (Corvette C7.R) – Corvette en 3’49″573

40.Pier Guidi/Calado/Serra (Ferrari 488 EVO)  AF Corsee en 3’49″655

41.Lietz/Bruni/Makowiecki (Porsche 911) Porsche en 3’49″921

42.Martin/Lynn/Adam (Aston Martin Vantage) AMR en 3’50″037

43.Müller/Jaminet/Olsen (Porsche 911) Porsche en 3’50″278

44.Catsburg/Tomczyk/Eng (BMW M8) MTEK en 3’51″353

45.Hoshino/Roda Jr/Cairoli (Porsche 911) Dempsey/Proton  en 3’51″439

46.Derani/Jarvis/Gounon (Ferrari 488 EVO) Risi en 3’51″454

47.Campbell/Ried/Andlauer (Porsche 911)  Dempsey – Proton Racing en 3’51″645

48.Wainwright/Barker/Preining (Porsche 911)  Gulf Racing en 3’51″944

49.Segal/Baptista/Lu (Ferrari 488) JMW en 3’52″423

50.Prette/Prette/Abril (Porsche 911) Proton en 3’52″434

51.Bergmeister/Lindsey/Perfetti (Porsche 911)  Project1 en 3’52″750

52.Flohr/Castellacci/Fisichella (Ferrari 488) AF Corse en 3’52″826

53.Kimura/Cozzolino/Ledogar (Ferrari 488) CarGuy en 3’53″474

54.Keating/Bleekemolen/Fraga (Ford GT) Keating en 3’53″492

55.Schiavoni/Pianezzola/Piccini (Ferrari 488) Kessel en 3’53″528

56.Dalla Lana/Lamy/Lauda (Aston Martin Vantage)  AMR en  3’53″530

57.Yoluc/Hankey/Eastwood (Aston Martin Vantage)  TF Sport en  3’53″606

58.Macneil/Vilander/Smith (Ferrari 488)  Scuderia Corsa en 3’53″630

59.Ishikawa/Beretta/Cheever (Ferrari 488) MR Racing en 3’54″051

60.Gostner/Frey/Gatting (Ferrari 488) Kessel en 3’54″083

61.Perez-Companc/Griffin/Cressoni (Ferrari 488)  Clearwater en 3’54″799

 

24 Heures du Mans Endurance

About Author

gilles