INDY LIGHTS : TELITZ SERA AUSSI À ROAD AMERICA.

 

 

 

Quoi de neuf, en Indy Lights ?
« Neuf », c’est justement le nombre de pilotes attendus la semaine prochaine, à Road America.
Le revenant Aaron Telitz (Belardi) s’offrira une seconde pige.

 

Vice-Champion de F1600 2013, Vainqueur du Team USA Scholarship 2014, 3e de l’US F2000 2015 et champion de Pro Mazda 2016… Aaron Telitz fut un authentique espoir du sport auto US. Sa route semblait tracée vers un baquet en Indycar… En 2017, ses débuts en Indy Lights furent encourageants : il remporta la première et la dernière course de l’année ! Hélas, 2018 marqua un coup d’arrêt dans un parcours presque sans faute. Aucun succès et une modeste 6e place finale, dans un peloton de 7 voitures…

La suite de sa carrière en monoplace semblait compromise. À Daytona et Sebring, il pilota une Lexus RC F GT3 pour Jimmy Vasser et « Sulli » Sullivan (par ailleurs copropriétaires de la voiture de Sébastien Bourdais, en Indycar.) Après quelques mois d’inactivité, il réapparu en Indy Lights, lors des Freedom 100. Il remplaçait Zach Claman de Melo chez Belardi, l’équipe de ses deux saisons d’Indy Lights. Voiture accidentée lors du warm-up, il termina 9e. A Road America, l’Américain va rempiler.

Pour l’instant, Telitz ne voit pas au-delà de Road America. Pour autant, la mi-saison n’est pas encore passée et s’il collectionnait les podiums, Telitz pourrait bien finir au classement et ça pourrait lui ouvrir des portes pour 2020…

 

Joest Jonathan OUAKNINE

Photos : INDY LIGHTS

Aaron Telitz (Belardi.) Copyright : INDY LIGHTS

Indylight Monoplaces

About Author

JOEST JONATHAN OUAKNINE