LA NOUVELLE USINE D’ASTON MARTIN DÉMARRE SA PRODUCTION.

 

 

 

Une nouvelle ère débute pour Aston Martin.

Son Site de St Athan, au Pays de Galles, vient de produire ses premiers SUV DBX.

 

Aston Martin a pas mal déménagé durant sa longue histoire. L’usine emblématique fut Newport Pagnell, utilisée de 1954 à 2007.
Désormais, les GT Britanniques sont produites à Gaydon.

Le Site est partagé avec Jaguar et pour son futur SUV DBX, Aston Martin avait besoin de davantage de place. Le Constructeur a posé son dévolu sur St Athan, au Pays de Galles.

La base aérienne de St Athan ouvrit en 1939. C’était un centre de formation de pilotes, géographiquement éloigné de l’ennemi allemand.

Après la guerre, la base conserva son activité. C’était également un lieu où les militaires de la Royal Air Force passaient leurs permis de conduire. Dans les années 60, elle évolua vers la maintenance d’avions à réaction.

Puis, dans les années 90-2000, la Grande-Bretagne réduisit ses budgets militaires. St Athan eu droit à maintes réorganisations. En 2012, la base répara son dernier avion, avant de fermer.

En 2016, après avoir étudié différents dossiers, Aston Martin choisit d’implanter son usine sur le hangar principal de St Athan.

La RAF ne lui donna alors que des terrains, où le Constructeur bâtit des bureaux. En parallèle, le Constructeur embaucha 40 ouvriers, envoyés à Gaydon pour y apprendre la construction automobile.

En 2017, la RAF a fini de vider le hangar principal de St Athan. Il fallu donc deux années à Aston Martin pour le transformer en chaîne de production. 200 personnes y travaillent désormais pour le Constructeur.

Les livraisons du SUV DBX doivent débuter en 2020.
À ce moment-là, St Athan devrait employer 750 personnes, soit un tiers du personnel d’Aston Martin.

Gaydon conservant la production des GT.

 

Joest Jonathan OUAKNINE

Photos : ASTON MARTIN

 

Le DBX sur sa chaîne de production de St Athan. Copyright : ASTON MARTIN

About Author

JOEST JONATHAN OUAKNINE