MOTOGP 2019 : SELON ZARCO, CHEZ KTM, DEPUIS CINQ MOIS, AUCUNE SOLUTION.

RIEN À FAIRE

Nos Confrères allemands, ou germanophones, n’aiment pas que l’on dise du mal des motos ‘germanophones’, au hasard BMW et KTM.

En France, on n’a pas ce problème puisqu’à part  une mini production de modèles très haut de gamme et très chers, et encore avec des moteurs US, il n’y a pas, il n’y a plus de moto française. (Claude de la Chapelle, merci à lui, me rappelle qu’il y a Brough, une marque reprise en France qui était la favorite de Lawrence d’Arabie), il y a Midual et Sherco pour me contredire, je leur souhaite toute la réussite possible mais on n’est pas prêts de les voir en GP… d’autant plus que Sherco ne fait à ma connaissance que du TT, sport noble s’il en est…)

En revanche on a des pilotes, peu en GP, deux en fait, mais ils ont tous deux fait des pole en MotoGP et l’un d’entre eux est deux fois Champion du Monde et le plus capé de toute l’histoire de la Moto de Vitesse en France.

Et on n’aime pas que l’on gâche le talent de nos deux Mozart…

Un Confrère allemand est allé parler avec Johann Zarco, qui n’est enthousiaste ni sur le présent ni sur l’avenir.

Avec des mots très durs pour la marque et pour lui-même.

D’abord, un peu d’humour, il a terminé au Mugello en dernière place, même s’il y a eu beaucoup d’abandons, c’est la première fois de sa carrière, il répond qu’il ya un début à tout dans la vie !

HUMILATION AU MUGELLO

C’est de l’humour noir, mais c’est bien envoyé.

Ensuite : « J‘essaie de m’adapter au maximum à la moto, d’utiliser des trajectoires différentes, de freiner ailleurs, d’ouvrir les gaz autrement. Parce que c’est tout ce que je peux faire, je ne peux pas changer les réglages de la moto, nous savons depuis cinq mois que nous n’avons aucune solution. »

Un constat terrifiant en fait, accablant même, sur l’impossibilité de KTM, volontaire ou technique, de faire évoluer la moto.

Il dit aussi que son coéquipier Pol Espargaro parvient à entrer dans le ‘top ten’ et qu’il est donc possible de faire quelque chose avec cette moto, à condition de faire des trucs en pilotage qu’il n’a jamais faits au cours des dix dernières années de sa carrière !

POL ESPARGARO EST DIXIÈME AU GÉNÉRAL

Un petit point perso à ce stade de l’entretien, Epsragaro fait le matamore sur le Site officiel du MotoGP en disant finement que ça va tellement bien qu’il va finir par se battre pour le titre, euh…

Il est dixième au Général avec 38 points, quand Marquez (avec une chute dans un des dix premiers GP) en est à 115… Il y a donc encore un peu de marge…

Zarco reprend… « Au guidon de cette moto, j’ai le sentiment que je dois apprendre à courir à reculons en allant aussi vite qu’en marchant dans le bon sens ».

Ce garçon a des formules à la Rossi, il est vrai qu’il aurait été tellement mieux sur une Yamaha… Celle de Viñales par exemple…

Grosse erreur de casting de Yamaha, un de nos confrères a calculé le nombre de places perdues par Viñales dans le premier tour des GP depuis quatre ans, il y en a des centaines…

Cela dit, Johann est chez KTM et dit qu’il n’abandonnera jamais. Quant aux tests à venir à Barcelone le lendemain du GP, où l’on verra d’ailleurs Pedrosa en selle, Zarco dit qu’il s’agira un peu d’autotests, il va travailler sur lui-même puisque sur la moto, on ne peut rien faire.

DESESPOIR ?

Et bien, tout cela nous le savions un peu mais ça frise un peu le désespoir…

J’ai dit dans mon commentaire, ce dimanche, du WSBK à Jerez que le bruit d’une arrivée de Zarco chez Honda en WSBK en 2020 court dans les paddocks, Honda qui prépare un missile pour l’an prochain. KTM aurait une solution avec la montée de Binder en MotoGP.

Et si Zarco roule vite avec l’Honda en WSBK, ce sera peut-être une ouverture vers le guidon de Lorenzo au cas où l’Espagnol ne signerait pas de reconduction avec Honda…

« Avec des « Si » on mettrait Paris en bouteilles » dit le dicton, mais le MotoGP c’est encore beaucoup plus compliqué que ça…

La preuve, Hidalgo a bien réussi à mettre Paris en bouchons, la bouteille n’est pas loin…

 

Jean Louis BERNARDELLI

Photos : MotoGP

 

 

 

 

Moto MotoGP

About Author

jeanlouis