EUROFORMULA OPEN : UNE NOUVELLE F3 POUR 2020.

 

 

 

L’EuroFormula Open vient de dévoiler la Dallara 320. Elle va remplacer l’an prochain les Dallara 312 actuellement utilisées.

 

Aujourd’hui, l’EuroFormula Open se court avec de vieilles Dallara F3. A savoir des F312, équipées soit de blocs Toyota-Piedrafita (le motoriste historique), soit des VW-Spiess et des Mercedes-Benz-HWA (venus du défunt championnat Européen de F3.)

Les F317 (qui ne sont pas des F312 avec de nouveaux ailerons) sont acceptées si l’on monte dessus les ailerons des F312.

Hors, ces châssis ne seront plus homologué à la fin de l’année, faute de ‘halo’.

Cette année, on a vu apparaitre des « F3 régionales ». Tatuus commercialise une châssis utilisé en Asie, en Europe et dans la W Series. La Ligier, elle court aux USA.

Il existe également une Mygale, qui se morfond dans un coin de l’usine de Magny-Cours… L’EuroFormula Open a néanmoins choisi de commanditer une voiture inédite, la Dallara 320.

Pourquoi faire simple ?

La nouvelle venue possède un châssis plus rigide, intégrant l’halo’ obligatoire et une carrosserie inspirée des F1 actuelles. Grâce à l’emploi du titane, la masse est contenue et elle devrait rester proche des 580 kg de la F312.

Le réservoir est également inédit. Par contre, les trains roulants et les suspensions sont reprises de la F312.

Quant aux motorisations, la 320 peut accueillir les blocs Toyota-Piedrafita, VW-Spiess et Mercedes-Benz-HWA.

Cette reprise de pièces devrait permettre de diminuer les coûts.

L’EuroFormula Open était au pied du mur. Impossible de garder plus longtemps les F312. La saison 2019 fait le plein, car il y a beaucoup de F312 et F317 ex-Championnat Européen de F3 à vendre.

Faute d’être acceptées dans le nouveau championnat F3 FIA, Double R, Fortec et Motopark ont mis le cap sur l’EuroFormula Open.

En sera-t-il de même en 2020 ? Ces nouvelles équipes accepteront-elles de payer pour un nouveau châssis ?

Les équipes historiques de la discipline (Campos, Drivex, RP Motorsport, Teo Martin…) souffrent face aux nouveau-venus.

Pourront-elles mobiliser des budgets suffisant pour poursuivre et s’offrir des 320, en 2020 ?

La partie est risquée.

 

Joest Jonathan OUAKNINE

Photos : EUROFORMULA OPEN

 

La Dallara 320. Copyright : EUROFORMULA OPEN

F3 Monoplaces

About Author

JOEST JONATHAN OUAKNINE