MOTOGP 2019 ! QUARTARARO VEUT ÊTRE À FOND À BARCELONE.

 

 

 

Étonnant comme le destin peut être cruel…

C’est à Barcelone, circuit qu’il connaît par cœur, il y a couru de nombreuses fois en Championnat espagnol, que son destin en MotoGP a démarré.

En 2018, il roule alors en Moto2, il obtient successivement sur le tracé de la piste du Circuit de Catalunya à Barcelone et la pole et la victoire le lendemain, au moment où la firme pétrolière Malaisienne Petronas, est en train de monter son équipe satellite Yamaha.

Recruté, le jeune espoir Français entre de plain pied dans le MotoGP.

On sait que Fabio a un immense talent, mais il est encore un peu jeune en tactique, il s’est fait avoir plusieurs fois au départ et en plus au Mugello, il a souffert de l’avant bras droit, au point de devoir se faire opérer dès le mardi suivant… à Barcelone par le fameux Dr. Mir.

Donc, Barcelone devait être, peut-être, son premier podium.

Mais voilà, le Dr. Mir lui a dit qu’il pourrait rouler Barcelone mais savoir s’il serait en parfait état serait le domaine d’un devin, pas d’un chirurgien…

On s’est donc demandé pourquoi il s’est fait opérer si vite, pouvant peut être attendre la pause dite estivale qui lui aurait donné plus de temps de récupération.

Fabio confie :

«  Montmeló, Assen, Sachsenring… nous savons que ce sont des tracés plutôt exigeants sur le plan physique.  Néanmoins, nous avons donc jugé que c’était le moment opportun pour effectuer une telle opération. J’avais déjà eu quelques petites alertes auparavant, que cela soit au Qatar, à Austin ou au Mans dans les tout derniers tours, mais en soi rien de bien méchant. Au Mugello, fatalité, j’ai rencontré un petit souci avec la pression du pneu avant, ce qui m’a obligé à forcer énormément dès le début. À partir de la mi-course, les douleurs se sont accentuées et c’est d’ailleurs à ce moment précis que j’ai commencé à dégringoler au classement. Après la course, nous avons donc décidé de faire un détour par Barcelone pour consulter le Docteur Mir. Son verdict était clair : tôt ou tard, il fallait opérer ! »

Fabio Quartararo occupe actuellement le douzième rang au Général du MotoGP, meilleur ‘rookie’ et devant des pilotes de la trempe de Mir, Bagnaia, Oliveira, et même devant les infortunés anciens Champions du monder, Jorge Lorenzo et Johan Zarco !

Bon, il est très jeune (20 ans) et la récupération va venir très vite.

On l’espère et lui aussi, il l’espère…

 

Jean Louis BERNARDELLI

Photos : MotoGP

 

Moto MotoGP Sport

About Author

jeanlouis