OTT TÄNAK ET TOYOTA REMPORTENT LE RALLYE DU PORTUGAL DEVANT NEUVILLE ET OGIER.

 

FLASH

 

Ce dimanche, l’Estonien Ott Tänak remporte le Rallye du Portugal. Au volant de sa Toyota Yaris WRC, il triomphe en précédant à l’issue de la 20ème épreuve spéciale, l’ES20, le deuxième passage dans Fafe et ses 11, 8 km et qui servait de Power Stage !

Ultime spéciale remportée par la Citroën C3 du Français Sébastien Ogier qui devance dans l’ordre Thierry Neuville de 0.9 et Ott Tänak de 1.6

Au classement final, Tänak l’emporte avec 15.9 d’avance sur Neuville et 57.1 sur Ogier.

À retenir l’arrêt dans cette dernière spéciale de l’autre Toyota Yaris, celle du Britannique Kris Meeke, alors en troisième position au classement général provisoire !

Rappelons que Tänak empoche son troisième succès cette saison après la Suède et le Chili – contre deux chacun pour Ogier (Monte Carlo-Mexique) et Neuville (Corse-Argentine) – et qu’il remonte à deux points d’Ogier au classement provisoire du Championnat WRC 2019:

142 points pour Ogier, 140 points pour Tänak et 132 points pour Neuville qui suit au troisième rang. Logiquement le Champion du monde des rallyes WRC 2019, sera l’un de ces trois hommes car derrière le trou est fait et l’écart est impressionnant…

Qu’on en juge car le 4éme, le Britannique Elfyn Evans de totalise que 65 points!

À  l’arrivée, le vainqueur confiait :

« Avant le rallye, ça semblait difficile. Hier soir, la situation était assez mauvaise mais nous avons réussi à le faire. C’est une de mes victoires les plus difficiles car nous avons dû nous battre et nous avons eu beaucoup de problèmes. J’ai dû écraser les freins juste avant la ligne d’arrivée pour m’assurer que Séb ouvre la route en Sardaigne. »

En effet voulant éviter de grappiller les gros points du vainqueur de la Power stage, synonyme de prise de commandement pour lui au Championnat, à l’issue de cette épreuve, le pilote Estonien a eu l’idée de freiner avant de franchir la ligne d’arrivée, laissant ainsi ce rôle bien ingrat de balayeur à Sébastien Ogier pour la prochaine étape en Sardaigne.

Un Sébastien Ogier dépité qui lâchait laconiquement:

« « D’accord, mais c’est en quelque sorte une mauvaise nouvelle l’arrêt de Meeke, parce que je n’avais pas l’intention d’ouvrir la route en Sardaigne. »

L’abandon du Britannique distribuant un surplus de points à Ogier qui avec sa victoire dans la Power stage, récupérait plus de points, qu’il ne le souhaitait! Conservant le commandement du classement général…

 

Christian COLINET

Photos : TEAMS

Flash Info Rallye Sport WRC

About Author

gilles