RALLYE DES PRINCESSES 2019 : VIVIANE ZANIROLI RACONTE LA BELLE HISTOIRE DES VINGT ANNÉES DE L’ÉVÉNEMENT.

 

 

Sur la Place Vendôme au cœur de Paris, où sont stationnées toutes les ‘ belles ‘ du rallye des Princesses, il y a une superbe De Tomaso rouge, engin sublimement élégant, totalement sportif et totalement féminin.

Roamhy Heras est mexicaine, sa co-pilote  Ingrid Peeters est belge, sûr que l’équipage ne passe pas inaperçu, pourtant tous les véhicules stationnés sur le Parc fermé sont de véritables bijoux!

Mais une Pantera, pilotée par une jeune femme, cela en jette, non !!!

 

LES BIJOUX DE LA PLACE VENDÔME

 

… Des bijoux Place Vendôme c’est une tradition mais ceux là sont mécaniques!

On fête donc le vingtième anniversaire de ce rallye dont les inscriptions sont ouvertes et complètes en quinze jours, un succès colossal !

Cette année, il y a 99 autos Classic au départ, donc autour de 200 concurrentes, le rallye fait 1.600 km de long et relie la Place Vendôme, où les vérifs ont eu lieu ce samedi, à St Tropez.

 

LA CHEVROLET CORVETTE STING RAY DE CAROLE GRTATZMULLER ET ELISA NOEMIE LAURENT

 

Avec des étapes, de splendides bagnoles et des concurrentes de rêve.

Je laisse à Viviane Zaniroli, le soin de nous présenter ses 20 ans de bonheur d’un événement dont la réussite est totale.

 

LE DÉPART DE 2018

 

« La première fois que j’ai côtoyé les voitures de collection, c’était en 1998 à l’occasion de l’organisation d’un périple de 4 jours que m’avait confié le club Austin Healey France, avec en point d’orgue, trois tours de circuit en ouverture des 24 Heures du Mans !

 

 

J’ai alors constaté qu’aucune femme ne pilotait l’une des 80 Healey présentes. Je me suis alors mise en tête de créer un évènement qui leur soit entièrement dédié où elles seules pourraient conduire et je me suis inspirée du célèbre  «Paris-St Raphaël féminin » que le Comte Edme de Rohan Chabot, Président de l’Automobile Club du Var, avait créé en 1929, qui s’arrêta en 1974, mais dont le nom était encore déposé.

 

L’ÉLÉGANCE DE CETTE SUNBEAM DE 1965 EST JUSTE PHÉNOMÉNALE

 

J’ai donc lancé le premier Rallye des Princesses dès 1999. Problème, les maris…  « Tu n’y penses même pas, je ne te prêterai pas ma voiture » ! Ce n’était pas gagné, mais je croyais en ce séduisant projet féminin, à cette époque mon mari, Patrick Zaniroli était Directeur Sportif du Dakar.

 

AUDREY MARNAY ET ALEXA LE BOUFFO

 

Les débuts ont été difficiles, 18 équipages seulement prenaient le départ en septembre 2000 dont 50% d’équipages mixtes, mais avec obligation que ce soit Madame qui conduise. Bonheur, une équipe de l’émission Zone Interdite (Bernard de Lavillardière) a  débarqué Place Vendôme, grâce à la présence de la Princesse Hermine de Clermont-Tonnerre, jet-setteuse bien connue des nuits parisiennes de l’époque. Une fois l’émission diffusée, Pierre Cardin a décidé de nous accueillir dans sa Résidence Maxime, devenue La Réserve et meilleur hôtel du monde.

 

AURORA STRAUSS EST PILOTE DE VITESSE AUX USA

 

Grâce à lui, l’aventure était vraiment lancée et gagnait ses lettres de noblesse. Certes à l’origine l’automobile est un milieu masculin, car le thème c’est la mécanique, mais les difficultés rencontrées ont surtout été le fait de faire admettre que les femmes aimaient aussi la belle mécanique et ces anciennes aux courbes si bien dessinées.

 

 

Aujourd’hui les études montrent qu’un conducteur sur deux est une femme et que le temps passé dans la voiture par celle-ci est souvent un temps pour se ressourcer, une sorte d’exutoire entre le bureau et la maison qui permet de souffler un peu. Le Rallye des Princesses se dispute en Régularité. Je présente ici, avec la satisfaction du travail accompli, la 20ème édition du Rallye des Princesses Richard Mille, qui se déroulera du 1er au 6 juin… »

Dimanche, première étape vers Beauval, endroit magique… Beauval ? Le célèbre zoo qui abrite les fameux … pandas!!!

Premier départ à huit heures.

Viviane ZANIROLI et Jean Louis Bernardelli

Photos : Richard BORD/Elisa Noémie LAURENT 

 

About Author

jeanlouis