À SPA, EN LIGIER CUP, TROISIÈME VICTOIRE DE L’ÉQUIPE ZOSH, ET SUCCÈS POUR LES FRÈRES ROBIN.

 

 

4 Heures de Spa 2019-Changement de Pilotes pour les frères Arnold et Maxime Robin en route vers la victoire- Photo : Daniel NAULY

 

La troisième épreuve de la Ligier Cup 2019, s’est déroulée le week-end dernier, lors du meeting Funcup à Spa.

Tous les teams habituels étaient présents mais on notait chez Zosh, l’absence de la voiture N° 3, les pilotes n’étant pas disponibles !

Une première journée d’essais libre étant organisée le vendredi, c’était l’occasion de parfaire la mise au point des voitures.

En effet depuis le début de la saison, les pilotes cherchent à limiter le sur-virage de leurs Ligier. Des équerres réglementaires ont fait leur apparition au bout du large becquet arrière. D’autre part, du travail sur les suspensions et les amortisseurs se poursuivent.

 

4 Heures de Spa 2019-La N°42, pole position mais finit au 7ème rang finalement-Photo : Daniel NAULY

 

Le MT Racing se mettait en évidence en signant les deux meilleurs temps de cette première journée avec la N°48 du duo Bandi-Palette et la 42 du tandem Lecru-Servais, devant la No Limit Racing, la N° 6 de la paire avec Ciamin-Bellinato.

Les Ligier du Zosh de Jean-René Defournoux étaient un peu plus loin, avec les six et neuvième positions pour la N°10 du ‘ boss’ Jean René Defournoux associé pour l’occasion à Ludovic Cochet sur la 10, et les frères Robin, Arnold et Maxime sur la N°72.

Le lendemain samedi pour les qualifications, on retrouvait quasiment le même ordre. Les trois premiers confirmaient leur potentiel avec des tours sous les 2’38, soit dix-huit secondes plus rapides que les Funcup !

 

4 Heures de Spa 2019- 5ème des essais, la N°22 du MT Racing, finit finalement 14ème-Photo : Daniel NAULY


4 Heures de Spa 2019-Belles promesses aux essais avec le 4eme temps mais une lointaine 17ème-place à l’arrivée pour la 280 du Milo-Racing-Photo : Daniel-NAULY

 

La N°22 du trio avec Corduan et les Dub, pointant en cinquième position, précédée par la N°280 du Milo Racing que se partageaient l’équipage composé de Balthazaz, Amant, Menard.

Les Zosh étaient un peu à la peine. La N° 10 se retrouvant seulement au sixième rang et la 72 au dixième, sans avoir pu parfaire la tenue de route des voitures… Mais les essais ne sont pas la course !

Au départ de celle-ci, un accident éliminait au bout de trois tours, la 555 de Thirion-Caillon !

 

4 Heures de-Spa 2019-Premier éliminé sur accident, la 555-Photo-Daniel-Nauly.

 

Ensuite, comme d’habitude les relais s’enchaînaient et les ‘safety car’ se succédaient.

Et c’est lors d’un de ces relais que la N°9, est ressortie des stands 4’30’’ après y être rentrée alors que réglementairement, il faut passer minimum… 5 minutes entre le point d’entrée dans les stands et le ligne de sortie.

La direction de course s’en est bien entendu rendu compte et notait 1’30 de pénalité à cette voiture après l’arrivée, soit l’équivalent d’un ‘drive through’.

 

4 Heures de Spa-2019- Mal récompensée la N°10 du Zosh de Defournoux-Cochet, avec la casse d’une rotule-Photo-Daniel-Nauly

 

Et on savait alors que la Ligier N°10 de la paire Defournoux-Cochet, ne rééditerait pas ses deux premières victoires au Mans et à Dijon !

Une rotule cassant peu après la mi-course, envoyant la voiture terminer doucement dans les pneumatiques au virage de la source…

Mais la relève était prise par la voiture-sœur, la N° 72 et à la faveur d’une stratégie dont le team à le secret, elle s’est retrouvée lors du dernier relais de Maxime Robin à la bagarre avec Bellinato pour la première place !

 

4 Heures de Spa 2019-Des difficultés aux essais mais quelle course pour la 72 des frères Arnold-et Maxime Robin – Photo : Daniel NAULY

 

La N°72 s’emparant de la tête à deux tours de l’arrivée avant de se faire redoubler pour le compte au freinage du Virage de la Source, à l’amorce du dernier tour, sans pouvoir ensuite revenir au commandement.

Le jeune Maxime Robin était dépité en descendant de la voiture, avant d’apprendre que la N°6, avec laquelle il s’était bagarré devait subir une pénalité.

 


4 Heures de Spa 2019-Grosse bagarre avec la 72 ! Victoire en piste mais perte sur le tapis vert pour la N°6 de No Limit Racing – Règlement oblige…  Photo : Daniel NAULY

 

Et c’est en accédant au podium que les malheureux pilotes de la N° 6 du No Limit Racing, le duo Ciamin et Bellinato, apprenait leur infortune.

Nicolas Ciamin, habitué des Rallyes qui confiait :

 « C’était la première fois que je conduisais la Ligier JS2 R. Et ma première à Spa ! La voiture est vraiment agréable. Avec les safety cars c’était une course compliquée. On était en tête une grande partie de la course. On s’est bien battu avec la 72. Je pensais que nous avions un tour d’avance et je me suis laissé doubler. Dans le dernier tour, informé j’ai réussi à récupérer la tête ! On est finalement deuxième suite à une pénalité. Dommage ! ».

Ludovic Bellinato ajoutant :

« Je suis très content de notre deuxième place. On a bien affiné notre réglage de la voiture. Je n’étais plus sur la retenue. J’ai pris beaucoup de plaisir ».

Maxime Robin finalement satisfait apprenant leur succès, qui expliquait, lui :

« On a réussi à mettre en place une bonne stratégie. L’objectif était de griller le plus d’arrêts pendant les ‘safety car’ ! Belle bataille pour la victoire dans mon dernier relais. On finit à 3 dixièmes mais on gagne suite à la pénalité de la 6. Super heureux et un grand merci à toute l’équipe qui a fait un travail de dingue ».

Arnold, le frère aîné acquiesce et lâche :

« Ce n’était pas une victoire facile ! Nous avons eu un manque de performance pure en comparaison du Mans et de Dijon mais une bonne stratégie et une course sans grosse faute nous a permis de gagner ».

La 48 de MT Racing,complétant le podium, termine en troisième position.

Steven Palette qui indiquait :

« J’ai pris beaucoup de plaisir avec la Ligier JS2 R sur le Circuit de Spa, surtout dans les virages rapides où la voiture permet d’attaquer fort avec une certaine finesse. La course n’a pas été facile avec les nombreux safety cars et une légère pluie sur une partie du circuit. Nous arrachons avec mon ami et équipier Yves Bandi une belle troisième place ! Un beau week-end avec de la convivialité, du plaisir partagé et de la performance ! »

Finalement le Zosh Compétition remporte donc une troisième victoire de rang après Le Mans et Dijon, avec la N°10 mais cette fois avec la N°72. Et la 72 et la 10 sont toutes les deux en tête du Classement général provisoire de la saison, séparées par une douzaine de points.

Suit ensuite la 42 du MT Racing à 65 points de la N°10.

Prochaine épreuve, les 4 Heures de Magny Cours dans deux semaines le 9 juin.

 

Texte et Photos : Daniel NAULY

4 Heures de Spa 2019- Quatrième place pour la Ligier N°25- Photo: Daniel NAULY

 

Endurance LIGIER JS2R Cup

About Author

gilles