NIKI LAUDA : À VIENNE, DES ADIEUX À LA HAUTEUR DE SA PERSONNALITÉ.

 

 

 

Le dernier Adieu à NIKI LAUDA à VIENNE le mercredi 29 Mai 2019. Le cercueil quitte a Cthedrale escorté par Alain PROST, Lewis HAMILTON, Nelson PIQUET et Jean ALESI

 

Vienne et le monde de la F1 se remettent lentement de l’immense ferveur témoignée à cette grande légende sportive qu’était Niki LAUDA, inhumé ce mercredi 29 mai 2019.

Si les grandes figures sportives reçoivent généralement beaucoup de sympathie lors de leur passage dans l’au-delà, la cérémonie d’adieu d’hier 29 mai 2019, dans la Capitale Autrichienne en l’honneur d’un des personnages les plus héroïques qu’ait connu la F1, en la personne de Niki LAUDA, a rassemblé un impressionnant parterre de personnalités du monde politique, des affaires et sportif en plus des nombreux anonymes rassemblés dans les rues adjacentes à la Cathédrale St Étienne, tous unis dans la même ferveur et tristesse…

Si nous avons déjà cité une longue liste dans notre compte-rendu du 29 mai, il y a lieu d’ajouter Ross BRAWN, Directeur technique et Sportif de la F1, Luca di MONTEZEMOLO, l’ancien grand Patron de FERRARI et FIAT, qui a eu Lauda en tant que pilote et puis après comme Consultant dans ses rangs, les pilotes Nigel MANSELL, Jacky ICKX, Pedro LAMY ainsi que le physiothérapeute Autrichien bien connu, Josef LEBERER ancien élève du gourou Willy DUNGL, décédé en 2002 et pionnier en la matière et qui œuvra en F1, justement sur l’intervention de Niki LAUDA.

 

Après l’office religieux à la sortie de la Cathédrale, Alain PROST, Lewis HAMILTON habillé d’un costume sombre et portant chapeau melon noir, ainsi que Gerhard BERGER, accompagnaient le cercueil jusqu’au corbillard avant que celui-ci suivi par le cercle familial du Champion Autrichien ne parte escorté par la Gendarmerie  jusqu’au Cimetière Viennois où repose dorénavant Niki LAUDA et dont l’endroit est encore tenu secret.

Par contre l’ancien ‘’Boss’’ de la F1 et grand ami de LAUDA, Bernie ECCLESTONE âgé de 88 ans, avait annoncé qu’il ne se déplacerait pas à Vienne, trop marqué sous l’effet du chagrin qui le ronge depuis l’annonce du décès de son ancien pilote et compagnon de route durant quatre décennies.

Durant les quatre heures de recueillement et défilé réservé au grand public pour rendre un dernier hommage au grand Champion à l’intérieur de la Cathédrale, durant l’office religieux d’une sobriété remarquable rehaussé par l’interprétation musicale des succès de Tracy CHAPMAN ‘’FAST CAR’’ et « IS IST FAST ENOUGH SO WE CAN FLY AWAY’’ ainsi que ‘’IMAGINE’’ de John LENNON, des best-sellers qu’adorait Niki, ainsi qu’à la sortie du cercueil de l’édifice religieux, tristesse et larmes était à l’ordre du jour chez bon nombre d’invités et anonymes venus témoigner une dernière fois leurs attachements à ce personnage d’exception.

Dans son homélie funèbre, le Doyen Toni FABER en retraçant le parcours de vie de Niki LAUDA, y alla par ces termes :

« Nous nous sommes demandés si Niki aurait apprécié de faire ses adieux avec autant d’engouement pour lui rendre un dernier hommage. Plutôt sans aucune prétention, il n’aimait pas les grandes festivités auxquelles il avait l’habitude d’être convié et auxquelles il n’aurait jamais voulu exclure la sphère publique »

Le Religieux poursuivant :

« Il a toujours été d’une droiture exemplaire et son courage et énergie qu’il a déployé tout au long de sa vie doivent rester des critères de référence pour nous tous. »

Avant de conclure :

« Niki avait la foi et même s’il n’était pas un grand pratiquant il était néanmoins un vrai Chrétien en se donnant toujours à fond pour sa famille et son entourage. Je l’ai croisé plus d’une fois ici même à l’intérieur de cette Cathédrale où il venait de temps en temps se recueillir et qu’il ne manquait jamais d’allumer une bougie pour des intentions particulières qui lui étaient propres. »

Son ami de longue date, Star à Hollywood et ancien Gouverneur de Californie, Arnold SCHWARZENEGGER, prit également la parole, soulignant lui :

« Niki m’a inspiré! Oui et cela depuis longtemps »

Enchaînant :

« Il n’avait pas de limites, tant par sa vitesse sur les pistes, ses victoires, son vécu quotidien, en affaires ainsi que dans son milieu familial »

Précisant encore :

« Lorsque je me suis posé la question de savoir si je pouvais accepter de prendre en charge la Gouvernance de la Californie, il n’hésita pas une seconde de me conseiller en m’indiquant :

‘N’attends pas, vas-y. Un conseil que je n’ai jamais oublié.’

Gerhard BERGER, son compatriote lequel faisait en permanence partie de son cercle d’amis intimes, de sa garde rapprochée et sous l’effet d’une immense tristesse, d’un profond chagrin, lâchait, lui :

« Je tire ma casquette devant toi Niki, même si elle n’est que virtuelle en espérant que nous nous reverrons un jour, mon ami Niki. »

Pour la Planète F1, avec la perte de l’une de ses plus grandes légendes, il est toutefois évident et certain cependant que l’étoile de Niki LAUDA, brillera encore longtemps au firmament de la gloire et qu’on ne l’oubliera pas sur les Circuits de GP.

 

Manfred GIET

Photos : Publiracing Agency  

 

F1 Monoplaces Nécrologie Personnalités

About Author

gilles