UNE NOUVELLE VOITURE EN TOYOTA RACING SERIES.

 

 

 

Grande nouvelle pour les amateurs de série hivernales : la Toyota Racing Series va changer de voiture pour 2020. La Tatuus FT-60 va remplacer la FT-50 actuellement utilisée.

Pour rappel, la Toyota Racing Series est une coupe monotype néo-zélandaise, courue chaque hiver. La première édition eu lieu en 2005 et Brendon Hartley en fut. D’emblée, elle fut très compétitive. Dès la seconde saison, des Européens la coururent, afin de rester frais. Néanmoins, c’est à partir de 2012 que la TRS commença vraiment à attirer les Européens. Les futurs pilotes de F1 Daniil Kvyat, Lance Stroll ou Lando Norris y sont passés. En 2019, le pilote Red Bull Junior Liam Lawson s’est imposé devant Marcus Armstrong, soutenu par la Ferrari Driver Academy.

Côté voiture, la TRS a d’abord utilisé la Tatuus FT-40. C’était grosso modo une Tatuus FR 2.0 équipée d’un 1,8l Toyota. En 2015, pour ses 10 ans, la série opta pour la FT-50. Il s’agissait cette fois d’une Tatuus F4 (elle-même proche de l’ancienne Formula Abarth) et toujours équipée d’un 1,8 l Toyota.

Pour 2020, nouvelle voiture avec la FT-60. Il s’agit cette fois d’une F3 « régionale » (au châssis identique à ceux des F3 Asian, Formula Regional et W Series.) La moteur est désormais un 2,0l Toyota turbo et la puissance passe de 200 ch à 270 ch. Par contre, la masse passe de 450 kg à 600 kg. La faute notamment au Halo. La boîte de vitesse est une séquentielle Sadev à 6 rapports.

Actuellement, la TRS rapporte 7 points de super-licence au champion, 5 au 2e, 3 au 3e, 2 au 4e et 1 au 5e. Ce barème pourrait être revu à la hausse ; de quoi inciter un peu plus les espoirs à disputer la TRS…

 

Joest Jonathan OUAKNINE

Photos : TOYOTA NZ

La Tatuus FT-60. Copyright : TOYOTA NZ

F3 Monoplaces Toyota

About Author

JOEST JONATHAN OUAKNINE